Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

DIAPORAMA A Besançon, les chevaux font les poubelles...

©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
©carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Débardage, nettoyage, ramassage... Les animaux sont de plus en plus sollicités pour remplir des tâches inattendues. A Besançon, ce sont des chevaux qui ramassent les poubelles.

Publicité

« Marchez ! ». L'ordre de Blandine est immédiatement exécuté par Karling, un cheval qui tire un drôle d'attelage. En fait, c'est une remorque spécialement conçue par un artisan de Cluny qui transporte des bacs à poubelles. Depuis ce matin, la Ville de Besançon a décidé de collecter les détritus des poubelles situées le long du Doubs et dans une partie de la Boucle par ce dispositif. Aux côtés de Blandine qui dirige le cheval, Nathalie s'active à la récupération des poubelles et à leur tri avant de jeter les détritus dans les bacs disposés sur la remorque.

Les deux jeunes femmes sont en insertion comme cinq autres stagiaires grâce au centre Croppet de Besançon et son opération « Les pieds à l'étrier ». Ils sont tous en formation « équitation classique et attelage ». Laurent Fauter, responsable de ce cursus, développe d'ailleurs d'autres opérations du même type.

Il a le ramassage des poubelles dans la Boucle bisontine et bientôt, au profit du conseil général du Doubs, celui de la gare d'Eau également à Besançon. Les jeunes en insertion vont également s'occuper du labour de la vigne qui va être réimplantée dans la capitale comtoise et pratiquent déjà le débardage dans la forêt de Chailluz. Plus original encore, le ramassage scolaire d'une vingtaine d'élèves à Auxon-Dessous.


«Pour l'opération de ramassage des poubelles, il faut des chevaux au tempérament calme qui obéissent à la voix et n'ont pas peur du bruit », explique Laurent Fauter. Il est vrai qu'une partie des 4 km du parcours passe par le centre ville et les pin-pon des urgences ne doivent pas perturber Karling. Cette opération s'inscrit également dans le développement du cheval de trait spécialité franc-comtoise par excellence. Nathalie est ravie que les gens l'approchent pour lui demander des explications.

« Ils nous accostent et on satisfait leur curiosité ce qui n'est jamais le cas avec les petits camions poubelles qui faisait ce travail jusque là ». Et ce sera le cas deux fois par semaine. Les collectes au moyen de l'attelage équin auront lieu le mercredi et le dimanche de 8h à 12h.


« C'est l'occasion de valoriser le site touristique que représentent les berges du Doubs ». Cela correspond aussi à « un rôle d’animation sociale du cheval qui permet de communiquer sur les efforts effectués en matière d’écologie par la collectivité », précise le communiqué de presse de la mairie qui n'a pas jugé utile d'être représentée lors du lancement de l'opération ce matin à 8h. C'est pourtant une première dans la région, voire en France. Surtout que ce projet expérimental qui sera évalué cet automne en cache d'autres. On parle de calèches qui pourraient circuler le long du Doubs.
redaction

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Mer, 7 Décembre 2016 18h00 - 20h00
MAISON VICTOR HUGO - Besançon
©Joël Brockny
Mer, 7 Décembre 2016 18h00 - 20h00
CAFE INTERNATIONAL CANOT - Besançon
Jeu, 8 Décembre 2016 10h00 - 13h00
Friche Artistique - Besançon
Jeu, 8 Décembre 2016 20h00
CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT RÉGIONAL - Besançon
Jeu, 8 Décembre 2016 20h30
FJT LES OISEAUX - Besançon