Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Eurockéennes : Vers la guerre des Festivals ?

© - cliquez sur l'image pour agrandir
Carton plein pour les 20 ans des Eurocks. Avec 100 000 festivaliers, jamais le festival n’avait connu une pareille affluence avec en toile de fond la crainte à venir d’une « guerre des festivals » en raison du cachet des artistes qui ne cessent de grimper…

Publicité

33 000 entrées le vendredi, idem le samedi et ce dimanche affiche complet ! Succès incontesté pour le festival belfortain de plus en plus professionnel. Mais les Eurocks seraient-elles menacées par la guerre des festivals ? Sur fond de crise de la vente de disques, les cachets des artistes explosent (on parle de 500 000 euros la prestation pour Radiohead…). Le live est en passe de remplacer les recettes des ventes d’album et les tourneurs l’ont bien compris, la scène devient de plus en plus juteuse.

D’ailleurs les budgets des festivals restent souvent un sujet tabou. Le « combien ça coûte ? » gêne. Il ne faudrait pas qu’un festival se rende compte qu’il a peut-être payé plus cher un artiste qu’aux Eurockéeennes par exemple. Selon Libération, les Eurocks afficheraient un budget de 5.3 millions d’euros dont 3.1 millions pour l’artistique. Du coup, il faut trouver d’autres solutions pour faire entrer de l’argent dans les caisses avec les mécènes mais aussi le sponsoring de marques privées quasiment omniprésentes sur le site. Pour la première fois, ce sponsoring a dépassé les subventions publiques : 20 contre 17 % du budget des Eurocks.

Les organisateurs des festivals ne semblent pas rassurés par l’arrivée du géant américain Live Nation qui organise les concerts de Madonna et des Rolling stones en France et qui s’est allié au festival Main Square d'Arras. Pour faire face, les festivals de toute l’Europe ont décidé de s’allier afin de limiter la surenchère et de ne pas pénaliser les festivaliers. Une coopération à l’échelle européenne.


Damien

Votre météo avec

Evénements de territoire-de-belfort