Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Le puits de la Citadelle exploré pour la science et le tourisme

©Citadelle de Besançon - cliquez sur l'image pour agrandir

Dans le cadre d'un projet scientifique et géographique, une équipe de quatre spéléologues sont descendus dans le puits de la Citadelle de Besançon ce mercredi 15 avril 2015. Ce trou est l'un des plus profonds de l'hexagone avec une profondeur de 117,2 mètres. 

Publicité

La mesure de la profondeur a été réalisée au distancemètre laser et diverses mesures au cours de la descente (diamètres à diverses profondeurs). 

Au fond, les spéléologues ont sondé avec une perceuse et une barre de fer à béton à enfoncer à la massette pour contrôler les dires de JJ Compagnon. Ce dernier avait affirmé que le creusement du puits avait été arrêté avant d'avoir atteint l'eau. Paul Courbon, ingénieur des travaux géographiques de l'État (I.G.N), géomètre-expert DPLG et chef du projet, considérait cette affirmation peu plausible. 

Les informations remontées à la surface serviront à des fins scientifiques et touristiques. D'ailleurs, les touristes n'ont pas manqué de jeter leurs bouteilles en plastique en passant devant le puits ! 

Qui est déjà descendu dans ce puits ? 

Le puits aurait été descendu en octobre 1944 par le lieutenant Charles Domergue, sans doute avec le treuil actionné par la cage d’écureuil ! En 1982 et 1984, il est redescendu trois fois par Jean-Jacques Compagnon, pompier et membre du GRIMP (Groupe d’Intervention en Milieux Périlleux). Mais aucune topographie n’est dressée et les dimensions sont plus estimées que mesurées, avec certains chiffres "peu vraisemblables" selon Paul Corbon. "Nous doutons de certaines affirmations de cet explorateur, qui atterrit sur un fond plat formé de cailloux. Il dit avoir écarté ces cailloux à la main pour toucher à très peu de profondeur le fond rocheux du puits qu’il affirme ne pas aller jusqu’à l’eau. Cette affirmation est en contradiction avec un document de 1693 détenu par les archives de l’armée à Vincennes qui fait état d’un puits de 67 toises de profondeur (130,5 m) dont 8 à 10 pieds de hauteur d’eau (2,4 à 3 m)" raconte Paul Corbon.

Aucune photo des parois n’est prise pour confirmer les dires de l’explorateur ni aucune mesure ou observation précise. Mesurant sa corde après l’exploration, il estime la profondeur du puits à 125 m. "À la décharge de l’explorateur qui n’était ni topographe ni géologue, nous devons dire qu’en 1984, il n’y avait ni les distancemètres lasers ni les photographies numériques" explique Paul Corbon. En 2005, une descente est organisée par le CDS 25 (Comité Départemental de Spéléologie) dans le cadre de téléthon, mais sans l’objectif d’une étude minutieuse du puits.

Alexane

Votre météo avec

Evénements de Besançon

© roman
Mer, 6 Décembre 2017 10h00 - Dim, 17 Décembre 2017 19h30
Square Saint-Amour - Besançon
Lun, 18 Décembre 2017 14h00 - 16h30
Résidence Service l'Art du Temps - Besançon
Lun, 18 Décembre 2017 20h00 - 21h15
CAMPUS DE LA BOULOIE - Besançon
© d poirier
Mer, 20 Décembre 2017 14h00
PLACE GRANVELLE - Besançon
Mar, 12 Décembre 2017 9h00 - Mer, 20 Décembre 2017 20h00
LEROY MERLIN BESANCON - Besançon