Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

L'UMP en tête dans le fief de Jean-Pierre Chevènement

Damien Meslot © archives carvy - cliquez sur l'image pour agrandir
Territoire-de-Belfort

A Belfort, fief de Jean-Pierre Chevènement (MRC), le candidat UMP Damien Meslot est arrivé en tête au premier tour des municipales, dimanche, devant les candidats PS, MRC, MoDem et FN, tous susceptibles de se maintenir au second tour. 

Publicité

Damien Meslot a remporté 33,27% des suffrages devant le maire PS sortant Etienne Butzbach (21,38%), le candidat du MoDem Christophe Grudler (15,68%), le candidat du FN Marc Archambault (12,02%) et celui du Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) Bastien Faudot (10,92%). 

A Belfort, la victoire dépendra des alliances...

Dans le fief de Jean-Pierre Chevènement, MRC et PS se déchirent autant que l'UMP et le MoDem. Or, la victoire au second tour dépendra des alliances que gauche et droite auront réussi à conclure. Dès dimanche, le député UMP Damien Meslot a tendu la main à son ennemi de longue date Christophe Grudler (MoDem), soutenu par l'UDI. 

Le maire sortant Etienne Butzbach, qui avait succédé à Jean-Pierre Chevènement en 2007, avait quitté le MRC pour le Parti socialiste après sa défaite aux élections législatives de 2012 face à Damien Meslot. Le MRC avait pris cette manoeuvre comme une trahison, investissant Bastien Faudot, secrétaire national du MRC chargé des élections. 

Belfort, à gauche depuis 1977, a longtemps été le fief de Jean-Pierre Chevènement, désormais président d'honneur du MRC et sénateur du Territoire-de-Belfort, depuis 1983. 

A Offemont, la maire sortante MRC, Françoise Bouvier (41,60%), a été battue dès le premier tour par le candidat sans étiquette Pierre Carles (50,91%). A Valdoie, deuxième commune de l'agglomération belfortaine, le député-maire 
sortant Michel Zumkeller (UDI) a été réélu avec 65,55% des suffrages. 

(avec AFP)

Damien

Votre météo avec

Evénements de belfort