Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Projet éducatif du territoire à Besançon : "un parcours cohérent pour chaque enfant avant, pendant et après l'école"

Jean-Louis Fousseret et Yves-Michel Dahoui ©Alexane Alfaro - cliquez sur l'image pour agrandir

Dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires, la Ville de Besançon a initié une démarche partenariale d'élaboration d'un Projet éducatif de territoire (PedT). Objectif : "proposer à chaque enfant un parcours cohérent et de qualité avant, pendant et après l'école" d'après la circulaire datant du 20 mars 2013. Ce projet sera soumis au vote lors du conseil municipal ce jeudi 17 septembre 2015. 

Publicité

Il s'agit d'un projet "complexe" indique Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, qui demande une "mobilisation générale à l'intérieur de la ville" précise Yves-Michel Dahoui, adjoint maire délégué à l'éducation. 

Le Projet éducatif de territoire vise à organiser les complémentarités entre les temps éducatifs pour proposer un parcours cohérent aux enfants. Il s'agit d'une démarche partenariale associant les services internes, les services de l'État (Éducation nationale et départementale de la Cohésion sociale et de la Protection des Populations ou DDCSPP), la Caisse d'allocation familiale et des associations. "Aujourd'hui, si on veut être efficace, on doit coordonner l'action publique", précise M. Dahoui. 

La cible et les objectifs du PedT 

Pour les trois premières années, la Ville a choisi se se centrer sur les enfants âgés de trois à onze ans. À mesure de l'avancée des travaux, la démarche sera élargie aux âges passerelles (petite enfance et début de l'adolescence) pour atteindre les zéro – 18 ans à terme. 

Pour cette première phase, cinq objectifs ont été retenus et déclinés dans les groupes de travail partenariaux de la manière suivante : 

Objectif stratégique n°1 : soutenir la réussite scolaire

  • Développer le lien entre es acteurs pour améliorer la cohérence et l'efficience de chacun
  • Poursuivre, développer et évaluer les dispositifs et partenariats existants 

Objectif stratégique n°2 : réaffirme la place et le rôle des familles

  • Améliorer la communication envers les familles
  • Développer une culture commune sur le rôle et les responsabilités des familles
  • Valoriser et soutenir les familles dans leur rôle éducatif 

Objectif stratégique n°3 : porter une attention aux plus fragiles

  • Accompagner la parentalité par un soutien plus individualisé
  • Favoriser le développement et l'épanouissement de l'enfant dans tous ses temps de vie 

Objectif stratégique n°4 : éduquer à la citoyenneté et à l'engagement, réaffirmer les valeurs de la laïcité, et promouvoir l'ouverture culturelle, sportive et éducative

  • Compléter l'offre éducative et de loisirs et en faciliter l'accès pour réduire les inégalités entre les territoires et les personnes
  • Promouvoir un meilleur vivre ensemble dans les territoires
  • Permettre aux enfants de s'investir dans la vie collective 

Objectif stratégique n°5 : veiller à l'articulation des différents temps de l'enfant

  • Répondre aux besoins physiques, physiologiques, moraux et affectifs des enfants
  • Travailler à une meilleure cohérence éducative pour le bien-être des enfants
  • Créer des espaces de coordination pour définir collectivement des contenus et des complémentarités.

Et les élus de droite dans ce projet ? 

"On a eu un vrai dialogue avec l'opposition" nous confie Yves-Michel Dahoui, concernant le projet éducatif. "L'opposition au conseil municipal a eu la possibilité d'enrichir les propositions" notamment sur la transition entre l'école primaire et le collège avec Ludovic Fagaut. "Je pense qu'on peut construire un socle commun, je l'espère" ajoute-t-il. 

Jean-Louis Fousseret indique que "Depuis 2001, on a quasiment des oppositions systématiques. À partir du moment où il y a une opposition constructive qui fait un certain nombre de propositions, bien sûr qu'on doit prendre ça en compte et bien sûr, y réfléchir ensemble". "De toute façon, une opposition qui ne fait que de s'opposer n'est pas crédible", indique-t-il. 

Le conseil municipal est invité à : 

  • Approuver le Projet éducatif de territoire
  • Autoriser le maire ou l'adjoint délégué à signer la convention partenariale
  • Solliciter le fonds de soutien auprès de l'État
Alexane

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Jeu, 8 Décembre 2016 20h00
CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT RÉGIONAL - Besançon
Jeu, 8 Décembre 2016 20h30
FJT LES OISEAUX - Besançon
Ven, 2 Décembre 2016 14h00 - Ven, 9 Décembre 2016 18h00
LES INVITES AU FESTIN - Besançon
Sam, 3 Décembre 2016 11h00 - Ven, 9 Décembre 2016 19h00
-
Mar, 6 Décembre 2016 10h00 - Ven, 9 Décembre 2016 19h00
L'ESPACE - PLANOISE - Besançon