Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Tourisme en Franche-Comté : une nouvelle stratégie pour de nouveaux clients ?

©www.besancon-tourisme.com - cliquez sur l'image pour agrandir
Eric Houlley (à gauche), président CRT et Jean-Jacques Micoud, directeur CRT. dr - cliquez sur l'image pour agrandir

Le tourisme franc-comtois se porterait plutôt bien malgré un contexte économique contraint. Le Comité régional du tourisme (CRT) dresse un bilan positif pour 2012 avec 3,5 millions de touristes accueillis, soit 200.000 personnes de plus qu'en 2011, et une dépense moyenne par jour et par touriste de 36,50 euros. Pour développer encore l'attractivité du territoire, le Comité met en place une nouvelle stratégie et mise sur les nouvelles technologies.

Publicité

Si la fréquentation dans les campings a progressé de 8,2%, l'activité hôtelière a, elle, enregistré un repli en région en 2012 (moins 4,5%). La situation reste donc à nuancer, d'autant que les grands sites touristiques auraient également tendance à accueillir moins de touristes. Mais pour Didier Boucheron, directeur adjoint du CRT, "on ne peut pas véritablement parler de chute de la fréquentation sinon d’une légère baisse due au contexte économique, surtout vis-à-vis des touristes du Nord Est."

1,5% des voyages des Français accueillis en région en 2011

Actuellement, le poids économique du tourisme franc-comtois représente 750 millions d’euros par an, soit l’équivalent de 5,5% du PIB régional. Il génère 16 millions de nuitées et jusqu'à 17.300 emplois salariés en haute saison. Or, cela ne suffit pas à placer la Franche-Comté dans le plus haut du classement des régions françaises en matière d'accueil touristique. Avec seulement 1,5% des voyages des Français, la Franche-Comté se positionnait au 20ème rang en 2011.

Tous critères confondus (emplois, nuitées, voyages...), "la Franche-Comté se place à la treizième ou quatorzième place des régions françaises en terme d'accueil touristique", explique Eric Houlley, président du CRT. Des efforts restent donc à faire. "Nous sommes une petite région mais nous avons des atouts", poursuit-il.

Priorité au tourisme de montagne et au web

2012 fut une année de transition pour le CRT. À l'occasion de l'arrivée d'un nouveau directeur, Jean-Jacques Micoud, il s'est lancé dans une restructuration et a élaboré un nouveau plan marketing. Dans la continuité du schéma régional de développement et de promotion touristique (SRDT), il se fixe désormais trois axes prioritaires : le tourisme urbain et culturel, le tourisme itinérant et le tourisme de montagne.

"La marque Montagnes du Jura est une vraie réussite. Nous allons nous appuyer là-dessus, avec l’objectif ambitieux de devenir la troisième région touristique française des zones de montagne, après les Alpes et les Pyrénées. Nous en avons le potentiel", note Eric Houlley. Cela passera par l’appui à des projets comme celui de l’espace polaire à Prémanon ou l’installation d’équipements pour garantir l’enneigement des pistes.

Le CRT a aussi décidé de miser sur le web, en renforçant sa présence sur les réseaux sociaux et en modernisant son site à travers des rubriques innovantes, comme le choix de son séjour par "inspiration" ou le club des "fans de Franche-Comté." Des initiatives qui lui valent le titre de première région touristique de France sur les réseaux sociaux (la page facebook du CRT comptant désormais plus de 28.000 fans).

Hannah

Votre météo avec

Evénements de FRANCHE-COMTÉ

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ©The Glint
Mar, 11 Avril 2017 20h00 - 22h00
THEÂTRE LEDOUX (rue mégevand) - Besançon