Santé périnatale dégradée : la Cour des comptes appelle à regarder les petites maternités au cas par cas

Publié le 06/05/2024 - 15:16
Mis à jour le 06/05/2024 - 14:26

Face aux "résultats sanitaires médiocres" de la France pour la périnatalité, la Cour des comptes a recommandé lundi 6 mai 2024 dans un rapport d'améliorer la qualité et la sécurité de l'offre de soins, notamment en se penchant "au cas par cas" sur les petites maternités.

 © Rawpixel/Pixabay
© Rawpixel/Pixabay

"Alors que les moyens consacrés à la politique de périnatalité sont toujours plus importants (9,3 milliards d'euros en 2021, en hausse de 9% par rapport à 2016) et que la natalité recule (-5,6% sur même la période)", les sages de la rue Cambon se sont interrogés sur "l'efficience des moyens alloués".

Leur constat est sans appel : "les principaux indicateurs de la santé périnatale -mortinatalité, mortalité néonatale et mortalité maternelle- mettent en évidence une performance très médiocre de la France par rapport aux autres pays européens". Le rapport pointe des "risques périnataux importants", parfois plus fréquents (obésité, grossesses tardives, etc), et "de fortes inégalités sociales et territoriales" touchant notamment les mères nées à l'étranger et les Outremers, mais aussi un "système de suivi épidémiologique lacunaire".

Globalement, "la situation présente ne répond pas aux exigences de sécurité optimale ni d'efficience dans l'organisation de l'offre de soins", selon la Cour.

Des règles qui n'ont pas changé depuis 25 ans

Le rapport invoque notamment une réglementation de l'organisation et des conditions techniques de fonctionnement des maternités "inchangée depuis 25 ans", n'apparaissant "adaptée ni à l'évolution des prises en charge ni à la restructuration de l'offre de soins". La Cour relève qu'une vingtaine de maternités dérogent toujours au seuil minimal de 300 accouchements annuels. Et "les difficultés croissantes des maternités assurant moins de 1.000 accouchements annuels pour attirer et conserver des personnels qualifiés plaident pour une analyse au cas par cas des conditions d'exercice de leurs missions", selon les Sages.

"Dans l'arbitrage entre l'accessibilité et la sécurité, nous prônons d'aller vers la sécurité", a résumé le premier président de la Cour des comptes Pierre Moscovici lors d'une conférence de presse, affirmant qu'"un consensus médical et scientifique se dégage en faveur de structures plus importantes et sécurisées".

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21.18
légère pluie
le 20/06 à 18h00
Vent
3.03 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
69 %