De nouvelles oppositions au projet de suppression des arrêts de trains Besançon-Dijon à Franois

Publié le 03/10/2017 - 18:13
Mis à jour le 04/10/2017 - 17:15

L’association des Usagers de l’Agglomération Bisontine (AUTAB) et la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT BGFC) s’opposent au projet de suppression de la halte ferroviaire de Franois prévu le 10 décembre 2017.

 ©
©

La FNAUT, confrontée à la même situation dans le cadre de la fermeture programmée de la ligne Saint-Claude Oyonnax, parle d'une décision unilatérale sans concertation avec les maires concernés, les usagers et  leurs représentants. "C'est une fois de plus l’expression de l’absence de débat démocratique avec la Région, décision prise avec la complicité de SNCF qui se retranche derrière son rôle d’opérateur" déplore a Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports. "Dans l’attente de l’hypothétique réalisation d’une halte au droit du pôle santé qui pour des raisons techniques, financières et de gouvernance est en étude depuis plus de 40 ans, la halte ferroviaire de Franois a tout son intérêt à l’intersection de deux lignes ferroviaires et répondant au besoin de la desserte intermodale de l’ Ouest Bisontin qui connaît une dynamique forte et pas seulement du pôle santé".

Patrick Noblet, président de l'AUTAB et François Jeannin, délégué national pour la FNAUT donnent les points de discorde :

  • "Il y a exactement  une distance de 1000 mètres entre les rails du tram (terminus des  Hauts de Chazal) et ceux de la Sncf (en gare de Franois) !  Va-t-on demander aux usagers allant au pôle santé, au CHRU, à la Zac de Chateaufarine ou à Planoise de tourner à Viotte ?"
  • "Les arrêts de tous les TER en gare de Franois, dans les faits s’imposent comme la réponse à faillite de la halte de Planoise (premier projet en …1979 !) On le sait depuis 2005 !"
  • "Le terminus définitif intelligent du tram ce n’est pas la ZAC de Chateaufarine mais la gare de Franois"
  • "Les querelles de clochers entre agglomération et région n’intéressent pas les usagers, ce sont toujours leurs impôts qui paient les inévitables déficits"

L'association et la fédération précisent qu'elles "seront présentes à la réunion de Franois organisée par la région. Elles attendent que les exécutifs des collectivités concernées fassent  adopter une motion dénonçant la fermeture programmée des arrêts".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Ligne des horologers : un hélicoptère pour sécuriser les falaises

Des travaux liés à la sécurisation des falaises situées le long de la voix ferrée sont programmés jeudi 20 juin à Besançon en contrebas de la Citadelle, côté Rivotte. Le site étant difficile d’accès par voie terrestre, un hélicoptère sera affrété afin de transporter le matériel nécessaire au chantier prévient Grand Besançon Métropole.

Bornes Battant : un compromis compliqué entre la Ville et les commerçants

Le compromis semble compliqué. D’un côté, plusieurs commerçants notent une perte sèche de leur chiffre d’affaires depuis l’installation en avril dernier des bornes dans le quartier Battant à Besançon et de l’autre, la maire qui ne semble pas vouloir déroger à ces dernières même si elle affirme rester ouverte à la discussion. On fait le point ce mois de juin 2024…

Passage de la flamme à Besançon : fermeture complète du pont Charles de Gaulle le 25 juin

La Ville de Besançon vient d’annoncer dans un communiqué que pour des raisons de sécurité, les services de l’État ont décidé de modifier le dispositif de circulation de la journée du passage de la flamme olympique le 25 juin 2024. Le pont Charles de Gaulle sera ainsi fermé à tous les usagers (voitures, bus, tramway, cyclistes, piétons) de 18h15 à 19h30.

Recharger son véhicule électrique en moins de 30 minutes, c’est possible dans la station de super-chargeurs Electra à côté de Peugeot Besançon

QUOI DE NEUF ? • Le Groupe Chopard a inauguré le 6 Juin 2024 la station de bornes de super-chargeurs Electra en contre-bas de la concession Peugeot de Besançon. La proximité du boulevard favorise la facilité de recharge.

Premier Forum Climat de SNCF Réseau à Besançon : ”Le ferroviaire n’est peut-être pas une solution unique, mais ça peut très fortement contribuer à réduire notre empreinte carbone”

Le premier Forum Climat de France porté par SNCF Réseau s’est tenu jeudi 13 juin 2024 à Besançon en présence de 150 élu(e)s régionaux et locaux, d’industriels, de représentants d’associations et d’experts en climat. Objectif : mobiliser la filière ferroviaire et partager une vision commune dans un monde où le train est une manière d’agir face au dérèglement climatique, tandis que le réseau ferroviaire est déjà impacté par le dérèglement climatique…

Circulation place Leclerc : c’est quoi cette pagaille ?

Cela fait quelques jours maintenant que la circulation au niveau de la place Leclerc à Besançon est devenue un enfer pour la plupart des conducteurs contraints d’emprunter cet axe aux heures de pointe. Alors quelles peuvent bien être les raisons d’une saturation aussi soudaine ? On a posé la question à Marie Zehaf, conseillère municipale de la Ville de Besançon déléguée à la voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.66
légère pluie
le 21/06 à 18h00
Vent
3.63 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
94 %