La PME For-Age et Femto-ST en partenariat scientifique pour le secteur de la santé

Publié le 27/05/2015 - 14:16
Mis à jour le 27/05/2015 - 14:17

La PME For-age située à St Vit a fait appel à l’institut de recherche Femto-ST et au Laboratoire de mathe?matiques de Besanc?on (LMB) pour développer le projet Biosolver. Objectif : d’optimiser les déplacements des professionnels de la santé. 

 ©
©

En 2016, tout laboratoire prive? ou public devra suivre la norme ISO 15189 impliquant notamment de fortes contraintes de trac?abilite? des e?chantillons biologiques. C’est pour re?pondre a? ce besoin que la socie?te? For-age, une PME e?ditrice de solutions informatiques de 5 personnes base?e a? Saint Vit propose Graal-Biotrack, une solution pour le suivi des pre?le?vements et le respect des contraintes (heure de pre?le?vement, identite? du pre?leveur, tempe?rature, temps d’attente, etc.) tout au long de la chai?ne de trac?abilite?. 

En comple?ment et afin de proposer une solution plus globale For-age a souhaite? y inte?grer, un "solveur de tourne?es" en vue d’optimiser les de?placements des pre?leveurs de laboratoires, des infirmie?res libe?rales et des coursiers en charge de ramener les e?chantillons au plateau technique, lieu des analyses. Des solveurs de tourne?es existent de?ja? sur le marche? mais ils ne sont pas adapte?s aux contraintes des pre?le?vements et restent chers (150 K€ d’investissement + 10 a? 15% de frais de maintenance annuelle). 

Le rôle de Femto-ST

C’est dans ce cadre que For-age a fait appel a? l’expertise en mode?lisation et optimisation de l’institut de recherche Femto-ST et du Laboratoire de mathe?matiques de Besanc?on (LMB) qui ont de?veloppe? un algorithme de calcul performant permettant de diminuer sensiblement les cou?ts de logistique des de?placements des professionnels de sante?.

Résultats

En termes de re?sultats, Biosolver permet, a? activite? e?gale, d’e?conomiser 30% en ressources humaines et km parcourus et donc en rejet de CO2.

Actuellement, l’organisation des tourne?es est faite de fac?on artisanale, dans l’apre?s-midi qui pre?ce?de. Plusieurs personnes peuvent e?tre mobilise?es pour cette ta?che manuelle. Biosolver permet de re?duire nettement ce temps de travail quotidien : par exemple, l’organisation d’une tourne?e optimise?e de 45 pre?le?vements ne?cessite 30 minutes de saisie auxquelles s’ajoutent seulement quelques secondes de traitement des donne?es par Biosolver. Il fallait 2 heures auparavant pour des tourne?es non optimise?es. Il y a donc un gain de 30% sur les tourne?es et de 75% sur leur pre?paration.

Biosolver est en test dans plusieurs laboratoires de biologie, notamment Biopole 21 a? Dijon ; et de nombreux laboratoires sont inte?resse?s par cette solution.

C’est dans ce cadre que For-age a fait appel a? l’expertise en mode?lisation et optimisation de l’institut de recherche Femto-ST et du Laboratoire de Mathe?matiques de Besanc?on (LMB) qui ont de?veloppe? un algorithme de calcul performant permettant de diminuer sensiblement les cou?ts de logistique des de?placements des professionnels de sante?.

Co?te? logiciel, Biosolver permet une prise en main rapide et aise?e ; pas plus de 15 minutes pour appre?hender l’outil ! 

Un budget de 350.000 euros

Le budget du projet Biosolver pour For-age est d’environ 350K€ dont 28,5% sont cofinance?s par BPIfrance et le Fonds Re?gional d’aide a? l’Innovation (De?partement du Doubs et Conseil Re?gional de Franche-Comte?), moitie? sous forme d'avance remboursable et moitie? sous forme de subvention directe.

Labellisation Po?le Ve?hicule du Futur

Biosolver a e?te? labellise? en 2013 par le Po?le Ve?hicule du Futur - Po?le de compe?titivite? automobile, transports terrestres et mobilite? en Franche-Comte? et Alsace - qui a permis a? l’entreprise For-age de formaliser ses besoins et de rencontrer ses partenaires scientifiques.

(Communqué For-Age et Femto-ST)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Trois dolois créent une nouvelle plateforme pour vendre et acheter des fruits et légumes… sans être un professionnel

Après deux années de travail, Oly a vu le jour ce mois de septembre 2022 dans le paysage franc-comtois. Il s’agit d’une plateforme créée par trois jeunes dolois, Rémi Vandelle, Théo Reffay et Adrien Berthenet, permettant de vendre et d’acheter des fruits, des légumes et des produits travaillés sans pour autant être primeur ou épicier.

Camaïeu ferme définitivement ses portes ce soir

Ce mercredi 28 septembre, le tribunal commercial de Lille a prononcé la liquidation judiciaire de Camaïeu. 514 magasins vont donc mettre la clé sous la porte et 2.600 emplois seront supprimés. Une dizaine de magasins en Franche-Comté et quatre dans le Grand Besançon sont concernés.

Quatorze PME intègrent la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté 

La Région Bourgogne-Franche-Comté et Bpifrance ont donné le coup d’envoi de la troisième promotion de l’Accélérateur PME Bourgogne-Franche-Comté ce mercredi 28 septembre à la Tonnellerie Rousseau à Gevrey-Chambertin en Côte-d'Or. Ce programme d'accompagnement personnalisé d’une durée de 24 mois compte 14 nouvelles PME à fort potentiel cette année.

Yann Le Guilloux nommé au directoire de la Caisse d’Épargne de Bourgogne Franche-Comté

Le Conseil d’orientation et de surveillance (COS) de la Caisse d'Épargne de Bourgogne Franche-Comté a nommé, sur proposition de Jérôme Ballet, président du directoire, et Eric Fougère, président du COS, Yann Le Guilloux, en qualité de membre du directoire en charge du Pôle Banque de Détail (BDD). 

Burger King ouvre à Valdahon

Le fast-food ouvrira ses portes et ses grills jeudi 29 septembre 2022 dans la commune de Valdahon. Malgré des difficulté d’embauche de son personnel, Burger King est finalement parvenu à trouver du personnel "nombreux issus de la ville et des communes alentour".

Camaïeu joue sa survie devant le tribunal de commerce : trois boutiques menacées à Besançon

Camaieu et ses 2.600 salariés sur le fil : deux ans après un premier sauvetage, le géant nordiste du prêt-à-porter féminin va tenter mercredi 28 septembre de convaincre le tribunal de commerce de Lille qu'il peut échapper à la liquidation, mais les syndicats craignent le pire. Besançon et le Grand Besançon comptent trois boutiques de l'enseigne.

16e édition du concours régional de l’économie sociale et solidaire : les inscriptions sont ouvertes

Cette année, pour la 16e édition, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise le concours régional de l'économie sociale et solidaire. Vous êtes une association, une entreprise et vous portez un projet ou une initiative conforme aux valeurs de l'économie sociale et solidaire ? Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 5 octobre !

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.3
légère pluie
le 02/10 à 9h00
Vent
5.42 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
98 %

Sondage