5 à 7 milliards d'euros de garanties à la banque de PSA

Publié le 23/10/2012 - 14:20
Mis à jour le 15/04/2019 - 09:29

L’Etat apportera des garanties à hauteur de cinq à sept milliards d’euros à la Banque PSA Finance (BPF) et exigera comme contrepartie du constructeur PSA-Citröen, sa maison-mère, qu’il réduise son plan social annoncé en juillet de plusieurs centaines d’emplois.

"L'Etat pourrait garantir à hauteur de cinq, voire sept milliards les futures émissions de titres sur le marché" de Banque PSA Finance, auxquels s'ajouterait un financement de la part des banques", a expliqué une source proche du dossier. Au cours d'une réunion lundi soir à Matignon avec le groupe automobile, le gouvernement a également obtenu qu'un représentant des salariés et un administrateur "indépendant" qui "fasse le lien avec l'Etat" siègent au conseil de surveillance du groupe français, a précisé la même source.

Tous deux pourraient avoir leur mot à dire sur le choix des affectations des sites de construction des véhicules et sur les alliances stratégiques du groupe, selon cette source. PSA Peugeot Citroën doit précisément lever le voile mercredi sur son alliance avec General Motors (GM), qui a pris 7% de son capital.

Le constructeur, contacté s'est refusé à tout commentaire.Les conseillers du Premier ministre Jean-Marc Ayrault et des ministres des Finances, Pierre Moscovici, et du Redressement productif, Arnaud Montebourg, se sont réunis lundi à Matignon avec Pierre Todorov, secrétaire général de PSA, qui souhaitait trouver un accord avant la publication mercredi de son chiffre d'affaires du troisième trimestre.

Le gouvernement a indiqué la semaine dernière qu'il étudiait une forme de soutien public à BPF et de son modèle de financement qui repose uniquement sur des emprunts bancaires ou sur les marchés. L'abaissement brutal de ses notes par les trois grandes agences de notation met en péril sa capacité à aller se refinancer sur les marchés. Dans un entretien publié mardi par Libération, M. Montebourg a détaillé les
contreparties qu'il demande à PSA pour le soutien à sa banque. "C'est le principe du donnant-donnant", a-t-il affirmé, tout en soulignant que "dans ce dossier, c'est PSA qui est demandeur".

Pour lui, il est nécessaire de "reformater" le plan de suppression de 8.000 emplois, qui prévoit la fermeture du site d'Aulnay-sous-Bois en 2014.  La "réduction de l'impact social doit se chiffrer en centaines d'emplois préservés", a-t-il affirmé, tout en précisant que le geste demandé au constructeur ne peut être ni "symbolique" ni "anecdotique".

"L'objectif doit être zéro salarié PSA à Pôle Emploi", a-t-il assuré. Les contreparties qu'il a présentées à PSA Citroën lors de la réunion de lundi demandent notamment que "les 3.000 salariés (d'Aulnay) soient reclassés
en interne ou à travers la réindustrialisation du site". A Rennes, où le constructeur prévoit 1.400 suppressions d'emplois, le ministre souhaite "des garanties sur ce que PSA compte proposer à ces salariés en attendant la reprise de l'activité, prévue en 2016 avec la fabrication d'un nouveau modèle".

M. Montebourg, qui cite comme exemple la coopération public-privé qui a permis notamment à GM de se redresser aux Etats-Unis, demande également que le groupe "réduise le nombre de postes supprimés dans la recherche et développement".Après la présentation mercredi de son chiffre d'affaires, PSA Citroën participera jeudi à une réunion tripartite avec M. Montebourg, des élus locaux et des syndicalistes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez BAUD

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.7
légère pluie
le 22/05 à 18h00
Vent
1.56 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
73 %