58% des Français favorables au nucléaire

Publié le 21/04/2011 - 13:12
Mis à jour le 21/04/2011 - 13:12

Les Français se situent au sixième rang mondial des populations les plus favorables au nucléaire, mais la cote de popularité de cette industrie a chuté depuis l'accident de la centrale japonaise de Fukushima, selon un sondage BVA/Win-Gallup International réalisé pour France 2.

PUBLICITÉ

Avec 58% d’opinions favorables au nucléaire, les Français se classent derrière les Chinois, en tête avec 70%, les Sud-Coréens (64%), les Nigérians (63%), les Bulgares et les Tchèques (61%), d’après cette étude effectuée dans 47 pays.

La cote de popularité du nucléaire dans l’Hexagone était toutefois de 66% avant Fukushima, et accuse donc une baisse de 8 points en moyenne "comme partout dans le monde", note-t-elle.

Sans surprise, c’est au Japon que l’accident a eu le plus de répercussions dans l’opinion: les sondés n’y sont plus que 39% à se dire "favorables" au nucléaire, contre 62% auparavant, soit une chute de 23 points qui est la plus importante relevée par l’enquête.

A l’échelle mondiale, les opposants au nucléaire sont les plus nombreux en Autriche (90%), devant la Grèce (89%) et la Géorgie (80%). L’Italie pointe au dixième rang (75%), devant l’Allemagne (73%).

En France, le sondage a été réalisé par l’institut BVA du 23 au 24 mars 2011 auprès d’un échantillon de 1.192 personnes, recruté par téléphone et interrogé par internet, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.18
partiellement nuageux
le 17/06 à 18h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1016.04 hPa
Humidité
81 %

Sondage