82% des Français contre une loi sur la fessée

Publié le 22/11/2009 - 07:02
Mis à jour le 22/11/2009 - 07:02

Partagés sur la fessée, les Français sont toutefois très majoritairement (82%) opposés à une proposition de loi visant à l'interdire, selon un sondage TNS Sofres/Logica pour Ouest France.

Pour 52% des personnes interrogées, la fessée est dans l'éducation d'un enfant une chose à "éviter", car cela "banalise l'usage de la force et de la violence chez un enfant".

45% considèrent en revanche qu'il s'agit d'un "moyen d'éducation" à utiliser, qui "apprend à l'enfant le respect de l'autorité".

L'opposition des personnes interrogées est très nette concernant la proposition de loi récemment déposée par la députée UMP de Paris et pédiatre Edwige Antier, pour que les châtiments corporels, dont la fessée, soient interdits en France. 82% des sondés se disent opposés à cette proposition de loi, contre 17% qui y sont favorables.

Sondage réalisé les 19 et 20 novembre 2009 par téléphone auprès d'un échantillon national de 1.000 personnes, représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Premier confinement : les habitants moins victimes d’une dégradation financière en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une étude de l’Insee publié le 4 mai 2021, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans en Bourgogne-Franche-Comté estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de la Covid-19. Tous les salariés n’ont pas pu bénéficier du travail à distance et des dispositifs de maintien dans l’emploi.

Haute-Saône : les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse 2021-2022 étudiés

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a réuni mardi 4 mai les membres de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS). Cette réunion avait pour objectif de recueillir l’avis de la commission sur les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse pour la saison 2021-2022 qui s’ouvrira pour certaines espèces dès le 1er juin.

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".

Sondage – Quelle est la première chose que vous ferez le 19 mai ?

Le 19 mai 2021, commencera la deuxième étape du déconfinement avec la réouverture des terrasses des cafés et des restaurants, la réouverture des magasins, des musées, des salles de spectacle, des cinémas avec une jauge maximum et des établissements sportifs de plein air. Et vous, ce jour-là, que comptez-vous faire ?

Des portraits d’intermittents du spectacle dans les rues de Besançon…

Depuis jeudi 29 avril, les habitants de Besançon peuvent apercevoir sur plusieurs panneaux lumineux de la ville, des portraits d'artistes, de techniciens du spectacle et autres acteurs culturels, réalisés par Antonin Borie, gérant de l'Antonnoir, passionné de photo…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.7
pluie modérée
le 06/05 à 12h00
Vent
6.86 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
98 %

Sondage