À Besançon, "pousser n’est pas voler" pour ce conducteur sous stupéfiants

Publié le 11/05/2024 - 10:00
Mis à jour le 11/05/2024 - 08:24

Le 9 mai 2024, une patrouille de police a remarqué vers 16h dans la rue Charles Dornier, un individu en train de pousser une moto de type cross non munie d’une plaque minéralogique le long de la route. Alcoolisé et sous stupéfiants, l’homme a été placé en garde à vue.

 © Élodie R.
© Élodie R.

Le numéro de série du véhicule était limé et l’autre numéro était caché par un boîtier inamovible selon les policiers.

Les agents ont constaté que le moteur de la moto était chaud, ce qui indiquait une utilisation récente du véhicule. Ils ont donc soumis l’homme à un dépistage d’alcool et de stupéfiants qui se sont tous les deux avérés positifs. 

L’homme a alors été placé en garde à vue avec droits différés au vu de son taux d’alcool évalué à  0.59 mg/l mais a été laissé libre à l’issue de celle-ci dans l’attente des résultats du test de prélèvement salivaire permettant d’identifier précisément le type de stupéfiant consommé.

La moto-cross a elle, été saisie. D’après les policiers, le véhicule n’a pas été signalé volé. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.99
couvert
le 14/06 à 3h00
Vent
5.25 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
64 %