A Metz, des gendarmes appelés pour des salariés en bonnets rouges… de Père Noël

Publié le 20/12/2013 - 12:33
Mis à jour le 20/12/2013 - 12:35

Pas toujours simple de célébrer Noël. Des salariés arborant des bonnets de Père Noël lors de la fête de fin d'année de leur entreprise Ecomouv' installée à Metz ont été pris par erreur pour des Bonnets rouges en train de manifester.

méprise

"On nous a signalé jeudi après-midi un attroupement d'une centaine de personnes portant des bonnets rouges" devant un bâtiment de l'entreprise, "alors nous sommes rapidement intervenus sur place", a expliqué un officier de gendarmerie. Or "il est apparu que c'était une réunion de cohésion interne des salariés d'Ecomouv' avant les fêtes, pour se souhaiter Joyeux Noël, et ils avaient tous le bonnet du Père Noël sur la tête pour une photo de groupe", a-t-il ajouté. "Ils n'ont pas réfléchi", a critiqué l'officier, souhaitant que la prochaine fois la gendarmerie soit avisée de ce genre d'événement.
 
Ecomouv' doit se charger de l'enregistrement et de la collecte de l'écotaxe en France, mais celle-ci a été suspendue par le gouvernement jusqu'à une date indéterminée, en raison d'une forte contestation, notamment en Bretagne du fait du mouvement des Bonnets rouges.
 
En attendant, une procédure de chômage partiel a été engagée chez Ecomouv', qui a dû par ailleurs renoncer à l'embauche de personnel en formation et à la reconduction de contrats à durée déterminée (CDD).
 
(source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Affouage 2021 à Besançon : la Ville permet à des foyers de se fournir en bois de chauffage à bon prix

L’état sanitaire en forêt communale de Besançon a conduit à l’exploitation d’arbres dépérissants et à la production importante de bois de qualité chauffage. Dans ce contexte, le conseil municipal a souhaité recourir à l’affouage afin de valoriser ce bois de chauffage et permettre aux bénéficiaires de satisfaire leurs besoins domestiques.

Pas de « Baby boom » après le premier confinement : la natalité en chute libre en France

Au printemps 2020, les romantiques pronostiquaient un "baby-boom" dans la foulée du premier confinement national. Ces longues journées passées sous le même toit n’allaient-elles pas rapprocher les cœurs et les corps, stimulant les désirs d’enfants ? Un an plus tard, les faits donnent plutôt raison aux pessimistes : la natalité est en chute libre en France, sur fond de morosité ambiante, selon les données publiées par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), jeudi 25 février.

Fulgurance du variant britannique dans le Doubs : le préfet pourrait prendre de nouvelles mesures prochainement

En seulement quelques jours, le nombre de tests positifs au variant dit "britannique" de la Covid-19 dans le Doubs a explosé comme nous vous en informions sur maCommune.info mercredi 24 février. Le préfet du Doubs ainsi que l'ARS Bourgogne Franche-Comté surveillent cette évolution et renforcent les mesures et les contrôles.

143 affiches contre les violences sexistes et sexuelles exposées au tribunal de Besançon 

Le parquet de Besançon accueille une exposition inédite ce mois de février 2021. Des élèves de collèges, lycées et post bac de l'académie de Besançon ont réalisé des affiches dans le cadre du concours pour la prévention contre les violences sexistes et sexuelles. Les lauréats seront récompensés le 8 mars prochain. 
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.01
ciel dégagé
le 28/02 à 9h00
Vent
2.08 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
71 %

Sondage