Accidents en Haute-Saône : le département compte déjà autant de morts que fin 2020

Publié le 30/10/2021 - 09:13
Mis à jour le 30/10/2021 - 07:18

Le préfet de la Haute-Saône Michel Vilbois a participé ce vendredi 29 octobre à des contrôles réalisés par les forces de sécurité sur les communes de Frotey-les-Vesoul et de Saint-Sauveur, dans le cadre de l’opération zonale "Toussaint 2021". Pas moins de 54 infractions y ont été relevées par les forces de l'ordre.

 © D Poirier
© D Poirier

Le préfet de la Haute-Saône a appelé à la responsabilité des usagers de la route face à une augmentation des accidents et de leur gravité. Une légère baisse des tués avait été constatée en début d’année sous l’effet des mesures de restrictions de la circulation liées à la crise sanitaire, mais une très forte accidentalité a été observée dès le mois de mai avec une recrudescence de très graves accidents. Une forte accidentalité est de nouveau observée depuis la rentrée : 28 accidents ont été recensés ces deux derniers mois et 7 personnes ont perdu la vie, soit d’ores-et-déjà 19 tués depuis janvier sur les routes de la Haute-Saône, contre 15 à la même période en 2020.

Ce 29 octobre, le département compte autant de morts sur les routes qu’à la fin de l’année dernière.

"Il est important de noter que la consommation d’alcool ou de stupéfiants a été la cause de 6 de ces 19 décès survenus depuis le début de l’année", précise la préfecture de la Haute-Saône. "La vitesse excessive est quant à elle coûtée la vie à 2 personnes."

Circulation plus dense ce week-end de la Toussaint et météo automnale

Dans ce contexte, le préfet a appelé à la plus grande prudence lors des déplacements du week-end de la Toussaint, souvent accidentogène. A l’occasion des vacances scolaires, les déplacements des personnes qui prennent la route pour aller voir leur famille lors de ce week-end prolongé conduit à une intensification des flux de circulation routière.

Par ailleurs, à cette période de l’année, la météo automnale (nuit qui tombe tôt, éblouissements dus au soleil bas ou aux phares, météo parfois capricieuse, buée sur les vitres, feuilles mortes sur la chaussée...) altère les conditions de conduite et amplifie les risques d’accidents.

54 infractions relevées dans le département

Environ 80 gendarmes et policiers étaient mobilisés ce vendredi pour lutter contre la vitesse et les comportements générateurs d’accidents au volant dans le cadre d’une opération zonale déclinée sur l’ensemble du département.

Selon le bilan provisoire de cette opération, les forces de l’ordre ont relevé 54 infractions :

  • 5 excès de vitesse de plus de 40 km/h avec rétention du permis de conduire ;
  • 38 excès de vitesse de plus de 20 km/h ;
  • 2 défauts de permis de conduire ;
  • 1 conduite en faisant usage du téléphone ;
  • 2 non ports de la ceinture de sécurité ;
  • 2 franchissements de ligne continue
  • 3 défauts de contrôle technique ;
  • 1 dépassement dangereux.

Le préfet de la Haute-Saône a rappelé que "les services de l’État sont mobilisés au quotidien, par des actions de prévention ou de répression des infractions, pour assurer la sécurité des usagers de la route."

Quelques conseils de sécurité de la préfecture pour la conduite automnale :

  • Veillez à ce que les phares de votre véhicule soient bien réglés et en bon état de marche ;
  • Allumez vos phares dès que la luminosité du jour diminue ou lorsque les conditions de circulation sont mauvaises ;
  • Le temps froid et humide peut générer du brouillard. Si c’est le cas, gardez vos distances et allumez vos phares anti-brouillard.
  • Soyez attentifs aux panneaux qui indiquent la traversée d’animaux sauvages. Ralentissez, même en l’absence de signalisation, lors de la traversée de massifs forestiers ;
  • Si vous circulez sur des routes jonchées de feuilles mortes, soyez prudents et gardez une distance de sécurité, surtout par temps humide.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Raid Amazones 2022 : un coup de pouce pour deux Bisontines engagées avec l’association « SOS Préma »

Audrey Stoerkel et Orianne Muscillo, auxiliaires de puériculture en salle de naissance au CHRU de Besançon, ont décidé de participer à l’aventure et de participer au Raid Amazones en novembre 2022. Elles parrainent l'association "SOS Préma » qui aide à la prise en charge des bébés prématurés ainsi que de leurs parents.

20 % des habitants de Bourgogne-Franche-Comté en difficulté pour utiliser internet

Selon un récent rapport de l’Insee, 440.000 habitants de 15 ans et plus  n'ont pas utilisé internet au cours de l'année 2019. L’ouest de la Bourgogne Franche-Comté est encore plus concerné par cette "illettrisme numérique"  caractérisé par l'inaptitude à utilisé les outils numériques au quotidien.

Plus de 700 personnes présentes pour la marche militante contre l’homophobie et la transphobie à Besançon

Les agressions liées à l’orientation sexuelle sont en hausse depuis plusieurs années en France comme partout dans le monde. Face à cette recrudescence des agressions lgbtqiaphobes, des associations bisontines ont décidé de se rendre visibles à l’occasion du mois des fiertés lors d’une marche militante qui s'est déroulée ce samedi 21 mai 2022 à 14h00 au parc Micaud à Besançon.

Solidarité : un couple d’artistes bisontins vend des oeuvres pour aider l’Ukraine

L’actualité française a quelque peu pris le dessus sur l’actualité en Ukraine et pourtant, la guerre continue, des familles continuent de fuir le pays pendant que des femmes et des hommes luttent contre l’envahisseur russe. En solidarité, Marianne Blanchard, dessinatrice, et son compagnon Antony Maraux, artiste peintre, tous les deux originaires de Besançon, ont décidé de proposer quelques unes de leurs oeuvres dont une grande partie des bénéfices sera reversée à la Croix Rouge de Besançon.

Chantal Carroger, la directrice du CHU de Besançon, part en retraite

Après sept années passées à la direction générale du CHU de Besançon, Chantal Carroger quittera ses fonctions le 23 mai 2022 pour partir en retraite. L’intérim sera assuré par Emmanuel Luigi, actuel directeur général adjoint, jusqu’à la nomination d’un nouveau directeur général dont la prise de fonction débutera au 1er janvier 2023.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.61
partiellement nuageux
le 26/05 à 21h00
Vent
0.89 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
57 %

Sondage