Alerte Témoin

Alerte Météo : le bilan des dégâts en Franche-Comté

Publié le 10/02/2009 - 17:14
Mis à jour le 10/02/2009 - 17:14

Depuis la fin d'après-midi, Météo France a levé son alerte aux vents violents. Le plus fort de la tempête a traversé la région à partir de 6h30 et jusqu'à 11h30. Avec plus de 400 interventions des pompiers sur les quatre départements, on ne compte qu'un blessé léger et de nombreux dégâts, principalement de la tôle froissées, des tuiles envolées et quelques toitures arrachées.

 
La circulation des trains - après avoir été perturbée en raison de chutes d’arbres sur les voies ou des caténaires -  a été rétablie vers 10h  sur les lignes Besançon- Dijon et Valdahon – Besançon. Les TGV en direction de la Suisse et de Paris sont également repartis en fin de matinée.
Jusqu’à 15 000 foyers ont été privés de courant au plus fort de la tempête, 6 000à midi. A 18h, il restait 850 foyers privés de courant en Haute-Saône et plus de 450 dans le Doubs.
 
Besançon, la vallée de l’Ognon et Dole les moins épargnées

Au total, les pompiers du Doubs sont intervenus à plus de 220 reprises pour des tuiles envolées, toitures et arbres arrachés notamment dans le secteur de Besançon, sa ceinture et ses deuxième et troisième couronnes. Dans le Jura, les pompiers ont réalisé plus de 130 interventions principalement sur le nord du département

Sur les routes
, plus de 50 axes ont été coupés, principalement pour des chutes d’arbres ou des objets sur la chaussée gênant la circulation. A Jougne, le toit d’un hôtel – restaurant s’est envolé et s’est retrouvé sur la RN 57 qui a été coupée.

Ce vendredi matin, deux voitures ont percuté des arbres sur la route à Dommartin et à Charquemont. Un conducteur a été transporté à l’hôpital de la Chaux-de Fonds après avoir voulu éviter un arbre sur la route entre Fournet Blancheroche et Biaufond.
 

En Haute-Saône, 300 collégiens ont été évacués vers le gymnase de la ville, le toit de leur établissement montrait de sérieux signes de faiblesse face aux fortes rafales de vent qui ont atteint les 130 km/h à Frotey-les-Vesoul.
 
20 maisons inondées à Trévillers

Situé dans une cuvette, le petit village près de Maiche a été touché par les inondations. On a relevé jusqu’à un mètre d’eau dans une des principales rues de la commune. Jusqu’à 20 maisons ont été inondées. Les pompiers ont installé des pompes à haut débit pour évacuer l’eau.
Enfin, face aux rafales, les centres de tri de la Poste à  Morteau, Pontarlier, Maiche et  Valdahon ont décidé de ne pas envoyer les facteurs sur la route..
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le télétravail pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. En se basant sur un potentiel de 35% des actifs en télétravail ponctuel, les déplacements en France se trouveraient réduits de 2,4% (soit 3,3 millions de déplacements évités par semaine), a calculé l'Ademe. Anchiy / IStock.com

Pensions agricoles : vers une revalorisation en 2022, les conjointes « oubliées », déplore la FNSEA

Un volet de la réforme des retraites revient par la fenêtre: l'Assemblée nationale a validé jeudi une proposition communiste afin de revaloriser les retraites des agriculteurs de 75 à 85% du Smic, mais seulement en 2022, au grand dam des oppositions. La FNSEA a déploré jeudi l'"oubli" des conjointes. Le  texte doit s'appliquer aux retraités futurs, et également actuels, ce que ne prévoyait pas le projet de l'exécutif.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.25
    ciel dégagé
    le 07/07 à 12h00
    Vent
    3.68 m/s
    Pression
    1020 hPa
    Humidité
    36 %

    Sondage