Allocation familiale, packs jeunes : toutes les précisions sur les aides accordées en Haute-Saône

Publié le 07/10/2020 - 08:20
Mis à jour le 07/10/2020 - 08:09

Le Département attribue des aides aux familles résidant en Haute-Saône pour les accompagner face aux dépenses de scolarité de leurs enfants, apprend-on ce mois d'octobre 2020.

rentree ecole enfant cour
©AA © AA

Si vos revenus ne dépassent pas le barème établi par le Département et si vous répondez aux conditions, vous pouvez y prétendre. Les revenus pris en compte pour l’ensemble de ces aides sont ceux perçus en 2019 et qui figureront sur l’avis d’imposition ou de non-imposition 2020 que vous venez de recevoir ou que vous allez recevoir prochainement.

Allocation Familiale Départementale Etudiant (pour les étudiants après baccalauréat)

Votre enfant poursuit des études dans l’enseignement supérieur après son baccalauréat ? Le Département accorde aux familles ayant des enfants étudiants de moins de 26 ans et selon les revenus familiaux, une Allocation Familiale Départementale Etudiant (AFDE). Montant annuel accordé : de 250 € à 1 000 €.

« Pack jeunes » aide à la prise d’une licence sportive dans un club haut-saônois

Votre enfant est inscrit en 6ème dans un collège public ou privé ? Le Département accompagne les jeunes en facilitant l’adhésion à un club sportif du département. Aide maximale de 50 €.

Bourses départementales du secondaire (pour les collégiens et les lycéens)

Votre enfant est élève du second degré et vous ne bénéficiez d’aucune bourse (ni bourse des collèges ou des lycées) ? Selon vos revenus, vous pouvez obtenir une bourse départementale du secondaire. Montant annuel accordé : collégien : 60 € / lycéen : 100 €.

Dossier à remplir en ligne sur le site www.haute-saone.fr rubrique « e-services » (attention, munissez-vous de tous les documents à joindre au dossier en ligne)

Pour tout renseignement : contacter le 03 84 95 78 81

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Propane : l’UFC-Que Choisir saisit l’Autorité de la concurrence « pour mettre fin au grand bazar »

A l’approche de l’hiver, l’UFC-Que Choisir alerte sur la flambée des prix "aux justifications obscures" du propane en citerne (+ 17 % depuis 2017) touchant de nombreux ménages, généralement ruraux. Inquiète du faible nombre d’acteurs sur ce marché, l’UFC-Que Choisir saisit ce mercredi 28 octobre 2020 l’Autorité de la concurrence pour qu’elle enquête sur les véritables causes de cette inflation subie par les consommateurs.

Chômage au 3e trimestre 2020 : une baisse de 14 % en Bourgogne Franche-Comté

Au troisième trimestre 2020, en Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 130 430. Ce nombre baisse de 14,0 % sur le trimestre (soit –21 180 personnes) et progresse de 5,7 % sur un an.  En France métropolitaine, ce nombre baisse de 11,5 % ce trimestre (+9,5 % sur un an). Découvrez les chiffres par département en Bourgogne Franche-Comté...

Le Groupe F3C, au contact des particuliers, au service des entreprises et des collectivités

PUBLI-INFO • Ancré dans le territoire franc-comtois depuis 1926, le Groupe F3C, dont le siège est à Baume-les-Dames, est le spécialiste de la distribution de carburants et de combustibles de chauffage pour les entreprises, les particuliers et les collectivités. Aujourd'hui, l'entreprise familiale, devenue un acteur majeur de la distribution multi-énergie en Franche-Comté et en France, étoffe sa gamme de produits pour proposer notamment de l'électricité et des biocarburants…

Jura : des mesures exceptionnelles pour les entreprises

Afin de tenir compte du contexte sanitaire actuel et des mesures récemment prises par le Gouvernement, notamment le passage du département du Jura en zone d’urgence sanitaire avec couvre-feu, l’Urssaf Franche-Comté met en place des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises et les travailleurs indépendants concernés, apprend-on ce 23 octobre 2020.

Fraude à la carte bancaire et crise sanitaire : les consommateurs font toujours plus les frais de fraudes

Alors que les paiements par carte bancaire "sans contact" et par internet se sont imposés avec la crise sanitaire comme des mesures barrières pour freiner la progression de la Covid-19, l’UFC-Que Choisir rend publique une enquête exclusive qui montre que 30 % des fraudes ne sont pas remboursées par les banques. En conséquence, et devant le risque accru d’escroqueries, l’association saisit les pouvoirs publics pour obtenir enfin le plein respect des droits des consommateurs, apprend-on dans un communiqué du 22 octobre 2020.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.07
légère pluie
le 29/10 à 0h00
Vent
5.93 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
95 %

Sondage