Alstom-Siemens : les engagements pris "garantissent la pérennité d'Alstom Belfort" (Le Maire)

Publié le 27/10/2017 - 08:26
Mis à jour le 27/10/2017 - 10:39

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, en visite ce jeudi 26 octobre 2017 sur le site de Alstom à Belfort, a assuré aux salariés que « les engagements pris dans le cadre du rapprochement entre Alstom et Siemens garantissent la pérennité du site ».

 ©
©

"Les engagements pris dans le cadre du rapprochement d'Alstom et Siemens garantissent la pérennité de ce site", a affirmé le ministre. La fusion doit créer un géant industriel ferroviaire européen compétitif à l'échelle mondiale. Des assurances ont été données sur le maintien des sites et des emplois pour une durée de quatre ans.

Le ministre de l'Economie a voulu rassurer les 490 salariés et les élus locaux. "L'Etat travaillera en lien étroit avec le nouvel ensemble pour garantir la compétitivité de ce site et ses débouchés". "Le site de Belfort doit être au coeur du développement du TGV du futur", a encore plaidé M. Le Maire, estimant qu'"il s'agit de la meilleure garantie d'avenir".

"Le TGV du futur"

Le TGV du futur est vu par les salariés comme l'un des projets prioritaires qui doit permettre pérenniser le site, et aussi faire face à concurrence, notamment celle du géant chinois CRRC.

Accompagné de la ministre chargée des Transports Elisabeth Borne, Bruno Le Maire était venu présider à Belfort un comité de suivi des engagements pris pour le maintien du site belfortain. Cette réunion, la 3e de ce type, était organisée en présence des syndicats et élus.

Aucune annonce n'a été faite. Mais les commandes ont été rappelées : 15 TGV pour la ligne Paris Bordeaux, 30 rames intercités, 20 locomotives de manoeuvre pour SNCF-Réseau, aide de 3,2 millions pour produire à Belfort la locomotive hybride H4, contrat de maintenance patrimoniale de 30 locomotives.

"Les travaux que nous avons engagés pour la construction d'une stratégie ferroviaire ambitieuse permettront de sécuriser les futures commandes de la SNCF et le plan de charge d'Alstom", a assuré Mme Borne. "Nous avons pu confirmer aujourd'hui qu'Alstom et l'ensemble des parties prenantes sont pleinement mobilisées pour conforter le leadership technologique et l'avenir industriel du site de Belfort", a pour sa part déclaré le PDG d'Alstom Henri Poupart-Lafarge.

Il a assuré qu'Alstom poursuit son "effort commercial en France et à l'international" et continue en parallèle à "développer" le site belfortain en tant que centre européen de référence pour la maintenance des locomotives.

Le groupe ferroviaire entend aussi "construire" l'avenir du site de Belfort par la "diversification de ses activités", a ajouté le PDG.

(Avec AFP)
  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Record mondial : la 162e vente des Hospices de Beaune atteint les 31 millions d’euros

Dans une salle des ventes bondée sous les Halles de Beaune, face à un public de plus de 700 personnes, la 162ème édition de la vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune a atteint un total de 31 millions €, record mondial pour une vente aux enchères de vins, et plus du double du précédent record pour la vente des vins des Hospices de Beaune, établi en 2018. 

La Banque alimentaire refait ses stocks à l’entrée de 140 magasins en Franche-Comté

Les gilets orange de la Banque Alimentaire accueilleront le grand public les 25, 26 et 27 novembre 2022 à l’entrée de 140 magasins du Doubs et du Territoire de Belfort et collecteront des produits alimentaires et des produits d’hygiène de première nécessité. En Haute-Saône, la collecte a été anticipée d’une semaine pour ne pas coïncider avec la foire de la Sainte Catherine.

Mères isolées, inflation, reste à vivre… Le rapport accablant de la pauvreté en France

Tous les ans, le Secours Catholique-Caritas France recueille les données remontées de ses 72 délégations nationales pour dresser une analyse statistique de l’état de la pauvreté en France. Le rapport publié ce jeudi 17 novembre démontre que 67% des ménages rencontrés vivent avec 5€ de "reste à vivre" par jour et par personne.

Grande collecte solidaire de jouets dans le Doubs du 19 novembre au 4 décembre

SOLIDARITÉ • ecosystem en partenariat avec le Sybert, annonce l’opération "Laisse Parler ton Cœur" : une collecte solidaire de jouets inutilisés. Organisée du 19 novembre au 4 décembre 2022 pendant la Semaine européenne de réduction des déchets, la collecte aura lieu dans deux points de collecte à Besançon et Thise. 

Crise " sans précédent " au CHU de Besançon : le Collectif de défense de la santé du Doubs tire la sonnette d’alarme

Dans un communiqué du 13 novembre 2022, le CoDéS 25, Collectif de défense de la santé du Doubs, alerte la population et les pouvoirs publics sur "l’état de crise sans précédent" que subit le CHU de Besançon. Il affirme par la même occasion rejoindre l’appel lancé par Laurent Thinès, neurochirurgien et chef de service en Neurochirurgie et chirurgie de la douleur et du rachis au CHU de Besançon, membre des collectifs inter-hôpitaux, à "un sursaut citoyen pour ne pas accepter l’agonie du système de santé en France".

" Les personnes dépendantes ne sont plus en sécurité " : grève à l’établissement de santé de Quingey 

Après plusieurs réunions appelant les personnels de l’établissement de santé de Quingey à exprimer les causes de leur mal-être au travail ainsi que les difficultés rencontrées au quotidien, un préavis de grève a été déposé de mercredi 19 octobre 2022 à 20 heures à vendredi 21 octobre 2022 à 8 heures.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.58
nuageux
le 01/12 à 15h00
Vent
3.62 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
79 %