Amaury Leveaux jette le maillot (de bain) et prend sa retraite

Publié le 10/12/2013 - 07:51
Mis à jour le 10/12/2013 - 07:51

Le quadruple médaillé olympique Amaury Leveaux  quittela scène de la natation après dix ans passées au plus haut niveau, entre fabuleux coups d’éclat, instabilité et flemmardise.  « J’ai toutes les médailles. J’ai fait le tour dela natation. J’enai parlé avec ma compagne, ma famille, j’ai pris le temps avant de prendre ma décision. C’est le moment de dire stop » a déclaré lundi le champion de 28 ans sur la chaîne beIN Sport

Natif de Belfort, plus précisément de Delle, Amaury Leveaux  a été un personnage incontournable de la natation française ces dernières années. Star des bassins par ses performances et son tempérament, il n'a jamais été titré en individuel sur un grand rendez-vous en grand bassin mais a été de toutes les campagnes en relais, souvent comme maillon fort.

Il a été l'un des artisans de la médaille d'argent aux JO-2008 à Pékin sur le 4x100 m libre, qui a lancé le relais bleu pour un avenir doré avec le titre olympique aux JO-2012 à Londres. L'année d'après c'est le titre mondial pour le 4x100 m libre - une victoire à laquelle il a participé même s'il n'a pas nagé la finale.

A cela s'ajoutent des performances individuelles avec une médaille d'argent sur50 mlibre aux JO-2008, une médaille de bronze sur50 mlibre aux Mondiaux-2009, et 3 médailles européennes (argent sur200 mlibre en 2012 et 2008 et argent sur100 mpapillon en 2006).

Au total, il détient en grand bassin 4 médailles olympiques (dont 1 en or), 2 médailles mondiales (dont 1 en or) et 5 médailles européennes (dont 1 en or), soit l'un des plus beaux palmarès de la natation française.

En surpoids depuis de long mois

Avec ses 2,02m, le grand gars blond avait rappelé tout au long de la saison dernière que seuls les Jeux de Rio en 2016 comptaient pour lui. Après avoir annoncé en novembre qu'il faisait un break cette saison, il a finalement renoncé à poursuivre sa carrière. Une annonce qui surprend peu alors que le nageur était en surpoids depuis de longs mois et en difficultés.

Entraîné pendant deux ans par Philippe Lucas, qui s'était attaché à cet éternel gamin, Leveaux s'est retrouvé sans coach après les Championnats de France en avril. Mulhouse a repris l'enfant du pays en mai, après 3 ans loin du sérail et de son mentor Lionel Horter.

 "Je ne suis pas le bosseur du siècle"

Leveaux n'a jamais brillé par sa stabilité ni son sérieux à l'entraînement, comme il l'a dit lui-même. "Il ne faut pas oublier que je suis quelqu'un de fainéant. Je ne suis pas le bosseur du siècle!" Il a fait partie de ces rares nageurs terriblement aquatiques, capables d'ondulations exceptionnelles sous l'eau. Un acquis qui lui aura permis d'avoir un beau palmarès et de briller outre-mesure parfois.

Elevé par sa mère avec son frère et sa soeur dans une cité alsacienne, il restera l'homme des championnats d'Europe en petit bassin en 2008 à Rijeka en Croatie où il a décroché 4 titre pour autant de records du monde.

Une seule de ces marques mondiales reste toujours en cours, celle du100 mlibre (44.94). C'était l'époque euphorique des fameuses combinaisons en polyuréthane. Il restera aussi pour tous ses compères en équipe de France ce grand farceur à qui on pouvait tout pardonner, même ses écarts de comportement.

Atypique, attachant et agaçant, il avait fait sourire en avouant avoir mangé un hamburger au petit déjeuner, quelques heures avant de remporter l'argent du50 mlibre aux JO-2008.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Classic Grand Besançon, Tour du Jura et Tour du Doubs : le triptyque franc-comtois passe la seconde, Lafay, Martin et Martinez au départ

Lancé en 2023 à l’initiative des organisateurs de la Classic Grand Besançon Doubs, du Tour du Jura et du Tour du Doubs, le triptyque franc-comtois persiste et signe pour une deuxième année consécutive de rapprochement temporel des courses qui se dérouleront les 12, 13 et 14 avril 2024.

Handball : les 8 départements de Bourgogne Franche-Comté vont s’affronter à Lons-le-Saunier

Les 24 et 25 février 2024 à Lons-le-Saunier, les huit sélections départementales de la région Bourgogne Franche-Comté s’affronteront pour tenter de remporter leur ticket qualificatif pour le tour national. 196 athlètes, 42 entraineurs, plus de 40 bénévoles et près de 200 spectateurs seront attendus au complexe du Solvan pour une compétition de haut niveau.

FC Sochaux-Montbéliard : le match des Socios aura lieu le samedi 9 mars 2024

La direction du FCSM a annoncé ce 16 février 2024 que la venue du Mans au stade Bonal le samedi 9 mars à 15h sera l’occasion de "célébrer notre football" lors du match destiné à rendre hommage aux 10.000 Sociochaux ayant contribué à la cagnotte visant à sauver le club l’été dernier. 

Sports : le GBDH défie Valence au palais, le FCSM veut faire de Bonal une forteresse

Au programme de ce week-end sportif des 16 et 17 février 2024, une phase retour qui ne fait que commencer pour le FCSM, l'ambition de débuter une série au palais des sports pour le GBDH, une rencontre sans aucun enjeu pour le BesAC et une réaction attendue pour le Racing Besançon samedi face à Saint-Quentin.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.92
légère pluie
le 23/02 à 12h00
Vent
6.03 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
75 %