Appel à la grève à Pôle emploi le 1er février

Publié le 12/01/2022 - 11:42
Mis à jour le 01/02/2022 - 07:59

L’intersyndicale de Pôle emploi appelle à la grève le 1er février pour réclamer notamment une revalorisation des salaires et de meilleures conditions de travail, a-t-on appris lundi de source syndicale.

 © D Poirier
© D Poirier

L’appel émane des syndicats CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, SNAP, SNU-FSU, STC, SUD et UNSA de l’opérateur public qui compte quelque 55.000 agents. Dans un communiqué commun daté du 7 janvier, ces organisations affirment que l’appel à la grève vise à « revaloriser les salaires et les traitements », « stopper la dégradation des conditions de travail » et « redonner du sens au travail pour améliorer la qualité du service au public ».

"Pas un jour sans de nouvelles hausses de prix, notamment l'énergie, les carburants, le logement, les dépenses contraintes, quand nos rémunérations stagnent depuis plusieurs années et quand l'inflation atteint 2,8% fin novembre 2021", déplorent les syndicats.

"Pas un jour sans un nouveau plan d'action, de nouvelles exigences gouvernementales, et toujours à marche forcée", ajoutent-ils, citant le plan pour les demandeurs d'emploi de longue durée présenté fin septembre, le nouveau contrat d'engagement jeune (CEJ) et encore le "renforcement du contrôle de la recherche (d'emploi) dans un contexte de durcissement des règles de l'assurance-chômage".

"Tout cela accroît la charge de travail et rend plus difficile l'exercice de nos missions", disent-ils, dénonçant une "dévalorisation" des qualifications et une "perte de sens au travail", au regard de l'importance des missions de Pôle emploi. Et d'inviter les agents à se mobiliser "massivement pour envoyer un message clair".

Le dernier mouvement national du même type à Pôle emploi remonte au 20 novembre 2018, selon un responsable syndical. Le taux de participation au mouvement social, qui visait à protester contre des réductions d'effectifs, avait alors été de près de 30%.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Marche des croquettes à Besançon : un kilomètre parcouru, un repas offert aux animaux des refuges

C’est en soutien aux refuges accueillant les animaux abandonnés que l’association Lianes (Lien avec l’animal et contre l’exclusion sociale), organise une marche solidaire : la Marche aux croquettes. A l’initiative de Solidarité Peuple Animal, ellese déroulera mercredi 3 juillet 2024.

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Problèmes de management : nouvel appel à la grève aux musée des Arts et du Temps à Besançon

Après un premier mouvement de grève le 12 avril dernier, des agents des musées des Arts et du Temps de Besançon se mettront de nouveau en grève vendredi 31 mai 2024. Malgré des signalements à des élues de la maire concernant des problèmes de management de la part de leur directrice, les syndicats déplorent leur inaction.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.05
légère pluie
le 16/07 à 00h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
94 %