Après deux ans d'interruption, la Bourgogne retrouve sa Saint-Vincent

Publié le 19/03/2022 - 17:19
Mis à jour le 19/03/2022 - 17:19

Après deux ans d’interruption en raison du Covid, la Saint-Vincent tournante, fête folklorique et religieuse iconique de la Bourgogne viticole, se déroule à nouveau ce week-end, la 78e édition ayant lieu dans le célèbre village de Puligny-Montrachet (Côte d’Or) et ses hameaux environnants.

 © Didgeman/Pixabay
© Didgeman/Pixabay

Sous un vent glacial, les quelque 90 confréries vigneronnes de la région, portant chacune une statue de Saint-Vincent, leur saint-patron, ont défilé dès les premières lueurs du jour depuis le hameau de Blagny pour rallier à pied l'église de Puligny-Montrachet, village réputé dans le monde entier pour son vin blanc, puis le bourg voisin de Corpeau.

Pour la petite histoire...

Les vignerons ont par la suite célébré une messe en l'honneur de leur saint, en costumes traditionnels hauts en couleurs, en particulier les toges et bonnets carrés rouges de la Confrérie des chevaliers du tastevin (nom d'une tasse de dégustation médiévale), qui a créé la Saint-Vincent tournante en 1938.

  • L'objectif était alors de rendre hommage aux "sociétés de secours mutuels", associations créées dès le Moyen Âge dans chaque village viticole bourguignon afin de venir en aide aux vignerons dans le besoin, sous la protection de Saint-Vincent.

"Ces sociétés mutuelles, qui prennent la relève quand le vigneron est malade ou en cas de décès, représentent des valeurs profondes, et une solidarité. En ces temps difficiles, c'est important", souligne auprès de l'AFP Thiébault Huber, vigneron dans le village voisin de Meursault, et président de la Confédération des appellations et des vignerons de Bourgogne (CAVB).

Depuis, la Saint-Vincent, qui "tourne" tous les ans dans un village différent, est devenue une fête incontournable de la Bourgogne, immensément populaire, en particulier parce qu'elle est l'occasion de déguster des crus des villages concernés. Un kit comprenant un verre de dégustation est proposé à la vente.

"Nous avons prévu 18.000 bouteilles et on devrait avoir 50.000 visiteurs"

"Nous avons prévu 18.000 bouteilles et on devrait avoir 50.000 visiteurs" tout au long du week-end, prédit Jean-Michel Chartron, président de cette Saint-Vincent tournante.

La dernière cérémonie, tenue en janvier 2020 à Gevrey-Chambertin, avait attiré plus de 80.000 visiteurs. 14.000 bouteilles environ avaient été bues. Covid oblige, la fête s'était résumée en 2021 en une simple messe en l'honneur de Saint-Vincent.

"Après deux ans d'absence due au Covid, c'est bon de se retrouver et de fêter cette entraide", se félicite la président de la fête, le viticulteur Jean-Michel Chartron.

L'an prochain, la Saint-Vincent se tiendra à Couchey, non loin de Dijon, a annoncé la Confrérie des chevaliers du tastevin.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Effondrement rue de Vesoul : une période charnière commence…

Les études, investigations et travaux menés jusqu’ici permettent de dire que la période actuelle est une période charnière, selon le dernier communiqué du Département du Doubs en date du 12 avril 2024 : les travaux restant à effectuer et leurs délais de réalisation pour le rétablissement de la route départementale 572 demeurent de plus en plus concrets.

Concours photo sur le thème de l’habitat de demain. Participez !

PUBLI-INFO • Parce que le petit habitat collectif (neuf ou rénové) tient une grande place dans notre paysage quotidien, le Syndicat mixte du Scot Besançon Cœur de Franche-Comté l’a choisi comme cadre d’un concours photo. Celui-ci se déroule du 2 avril au 30 juin. Enfin, il a pour cadre 113 communes. On y va ?

La maire de Besançon harcelée en ligne après sa plainte contre les pancartes anti-migrants

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé vendredi 12 avril 2024 porter plainte après avoir été la cible d'un cyber-harcèlement "d'une extrême violence" faisant suite à une première plainte de l'élue contre des pancartes anti-migrants brandies dimanche lors du carnaval de sa ville.
 

À Besançon et Cussey-sur-l’Ognon, bientôt la création d’une zone agricole protégée : pourquoi ?

Jeudi 11 avril 2024, le projet de création d’une zone agricole protégée (Zap) à Besançon et Cussey-sur-l’Ognon sera soumis au vote des élus de Grand Besançon Métropole. Quels sont les objectifs ? Quel avenir pour ces zones ? François Presse, conseillère communautaire à Grand Besançon Métropole déléguée à l'Agriculture, nous explique.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.73
partiellement nuageux
le 18/04 à 21h00
Vent
0.32 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
91 %