Arbres atteints d'un champignon : abattage entrepris sur le campus de la Bouloie

Publié le 12/04/2020 - 09:08
Mis à jour le 12/04/2020 - 09:08

Afin de garantir la sécurité des usagers et des biens, l’université de Franche-Comté a dû se résoudre à abattre le boisement situé à proximité de la FABRIKÁ. L'opération a débuté le 19 mars 2020. Depuis janvier, plus d'une vingtaine d'arbres atteints d’un champignon, le cryptostroma corticale, étaient tombés.

"Outre le risque important de chutes d’arbres sur les visiteurs de la FABRIKÁ (grand public et scolaires) et sur les parcelles voisines de particulier, le cryptostroma corticale peut provoquer des troubles respiratoires chez l’homme lorsque les spores sont inhalées sur des périodes prolongées", explique l'université de Franche-Comté.

L’équipe du Jardin botanique de Besançon, assistée par la Direction de la biodiversité et des espaces verts de la Ville de Besançon ont constaté en février que tous les érables du boisement situé à proximité de la FABRIKÁ étaient atteints d’un champignon, le cryptostroma corticale.

Après avoir obtenu l’autorisation de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) qui a estimé que les risques sanitaires prévalaient, le Conseil d’administration de l’université de Franche- Comté a acté le 12 mars, l’abattage du boisement. L’opération a débuté le 19 mars. Le bois a été valorisé au sein de la chaufferie de l’université de Franche-Comté.

Un champignon  favorisé par la sécheresse

Le développement de ce champignon "est favorisé par les épisodes de sécheresse. Le boisement proche de la FABRIKÁ, développé sur des remblais pour partie et sur des affleurements rocheux pour l'autre, sans sol profond, a très fortement souffert durant les deux derniers étés sans pluie. Il se trouvait donc particulièrement vulnérable à l'arrivée du champignon, qui pourrait s'expliquer par des dépôts sauvages de tas de branchages infectés", est-il précisé.

Cet espace était pressenti pour devenir un des espaces extérieurs du Jardin des sciences. Le projet doit désormais s’attacher à rétablir sa fonctionnalité écologique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Vigilance jaune « Neige et Verglas » en Franche-Comté

Mise à jour • Météo France a placé 23 départements en vigilance jaune "neige et verglas". Des chutes de neige  de 0.5 cm à 1 cm de neige par heure étaient annoncées jusqu'en plaine à partir de 1h du matin dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre 2020. À Besançon, les services de la ville se tenaient prêts cette nuit pour prévenir tout phénomène potentiellement dangereux.

Une balade ce week-end ? N’oubliez pas l’application Besançon Grandes Heures Nature…

Avec la possibilité de sortir dans un rayon de 20 km autour de chez soi, les idées de sorties s'élargissent quelque peu... L’application Besançon Grandes Heures Nature propose de nombreuses idées de balades et randonnées pour (re)découvrir notre territoire au travers d’itinéraires variés, en contact avec la nature, aux portes des 68 communes que compte Grand Besançon Métropole.

Randonneurs, randonneuse, votez pour votre « GR Préféré »…

Pour la quatrième année consécutive, la Fédération française de la randonnée pédestre lance son concours national pour l’élection du "GR préféré des Français". Parmi les huit GR (Grande Randonnée) sélectionnés cette année, l'emblématique GR®509 - Grande Traversée du Jura ! Il est possible de voter jusqu'au 25 novembre 2020 sur le site MonGR.fr.

Le Groupe des Epouvantails en Colère (Geec) s’est installé aux Vaîtes à Besançon

Ce mardi 17 novembre, jour de l'appel à une deuxième vague d'action contre la réintoxication du monde, l'association Les Jardins des Vaîtes, a appelé jardinièr·es et ami·es des Jardins des Vaîtes à déposer banderoles et épouvantails aux Vaîtes. L'occasion de réaffirmer leur volonté de "préserver ce poumon vert en coeur de ville, avec ses jardins, ses zones humides, ses habitant·es humains et non humains."

« Le temps de la forêt est plus long que le temps de la relance » (Jacques Grosperrin)

Jeudi 19 novembre 2020 dans la matinée, le sénateur LR Jacques Grosperrina interpellé le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur le thème de "La forêt française face aux défis climatiques, économiques et sociétaux" . Il a attiré l’attention du ministre sur la situation préoccupante de la forêt du Doubs.

Inondations et coulées de boue : une commune supplémentaire du Doubs reconnue en état de catastrophe naturelle

Par arrêté du Ministère de l’Intérieur du 19 octobre 2020, paru au Journal officiel du 14 novembre 2020, la commune de Dasle a été reconnue en état de catastrophe naturelle au titre des dommages causés par les inondations et coulées de boue survenues les 3, 11, 12 et 17 juin 2020.

Feuilles mortes : le ramassage se poursuit jusqu’à la mi-décembre à Besançon

Cette année encore, la Ville de Besançon mobilise les agents de la Voirie-Propreté et de la Biodiversité et Espaces Verts pour ramasser près de 535 tonnes de feuilles mortes jusqu’à la mi- décembre, annonce-t-elle ce jeudi 12 novembre dans un communiqué. Pas moins de 450 kilomètres sont ainsi parcourus et déblayés afin de limiter les amas qui se transforment en tapis glissants pour les passants et les véhicules en circulation.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.34
légère pluie
le 01/12 à 21h00
Vent
0.31 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
98 %

Sondage