Arbres atteints d'un champignon : abattage entrepris sur le campus de la Bouloie

Publié le 12/04/2020 - 09:08
Mis à jour le 12/04/2020 - 09:08

Afin de garantir la sécurité des usagers et des biens, l’université de Franche-Comté a dû se résoudre à abattre le boisement situé à proximité de la FABRIKÁ. L'opération a débuté le 19 mars 2020. Depuis janvier, plus d'une vingtaine d'arbres atteints d’un champignon, le cryptostroma corticale, étaient tombés.

"Outre le risque important de chutes d’arbres sur les visiteurs de la FABRIKÁ (grand public et scolaires) et sur les parcelles voisines de particulier, le cryptostroma corticale peut provoquer des troubles respiratoires chez l’homme lorsque les spores sont inhalées sur des périodes prolongées", explique l'université de Franche-Comté.

L’équipe du Jardin botanique de Besançon, assistée par la Direction de la biodiversité et des espaces verts de la Ville de Besançon ont constaté en février que tous les érables du boisement situé à proximité de la FABRIKÁ étaient atteints d’un champignon, le cryptostroma corticale.

Après avoir obtenu l’autorisation de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) qui a estimé que les risques sanitaires prévalaient, le Conseil d’administration de l’université de Franche- Comté a acté le 12 mars, l’abattage du boisement. L’opération a débuté le 19 mars. Le bois a été valorisé au sein de la chaufferie de l’université de Franche-Comté.

Un champignon  favorisé par la sécheresse

Le développement de ce champignon "est favorisé par les épisodes de sécheresse. Le boisement proche de la FABRIKÁ, développé sur des remblais pour partie et sur des affleurements rocheux pour l'autre, sans sol profond, a très fortement souffert durant les deux derniers étés sans pluie. Il se trouvait donc particulièrement vulnérable à l'arrivée du champignon, qui pourrait s'expliquer par des dépôts sauvages de tas de branchages infectés", est-il précisé.

Cet espace était pressenti pour devenir un des espaces extérieurs du Jardin des sciences. Le projet doit désormais s’attacher à rétablir sa fonctionnalité écologique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Crues : un « dispositif exceptionnel » demandé à J. Castex pour les agriculteurs

À l’occasion de la venue de Jean Castex en Haute-Saône ce 23 juillet 2021, le syndicat FDSEA et la Chambre d’agriculture expliquent dans une lettre que les exploitants agricoles sont nombreux a avoir été impacté par fortes précipitations…Ils demandent une aide exceptionnelle.

La chambre d’agriculture de Bourgogne Franche-Comté demande l’abattage « systématique » du loup près d’un élevage

Suite à plusieurs attaques de loups sur des élevages de bétails, la chambre d'agriculture de Bourgogne Franche-Comté, dans un communiqué du 23 juillet, demande aux pouvoirs publics de prendre "toutes les mesures nécessaires" pour stopper le retour du loup et l'abattage "systématique" de cet animal dès les premiers signes de présence à proximité d'élevages.

Quelques images du Doubs en crue…

Le Doubs est placé en vigilance orange pour des risques d'inondations ce jeudi 15 juillet 2021 par Météo France. À 13h00, il était à 4m76 à Besançon (pour une cote d'alerte fixée à 4m20). Soyez prudent si vous empruntez les routes !
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.25
légère pluie
le 28/07 à 9h00
Vent
3.91 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
100 %

Sondage