Archeon primée dans la catégorie "traitement des patients atteints du coronavirus"

Publié le 17/06/2020 - 09:00
Mis à jour le 17/06/2020 - 09:16

La start-up bisontine Archeon va bénéficier d’un financement d’un million d’euros dans le cadre du nouveau programme européen « EIC Accelerator Projects on Coronavirus » apprend-on ce 16 juin 2020.

Pour rappel, Archeon, entreprise bisontine, a déployé le 23 avril 2020 son système d’intelligence artificielle pour aider les services de réanimations des hôpitaux à ventiler davantage de patients et plus efficacement. Et ainsi, tenter de combler les déficits des respirateurs liés à la crise sanitaire (voir notre article).

Archeon, pionnier dans l’Intelligence Artificielle pour la réanimation cardiaque et l’insuffisance respiratoire annonce ce mardi avoir été primée dans la catégorie « traitement des patients atteints du coronavirus » parmi plus de 1.400 projets dans le cadre de la lutte contre le coronavirus par le Conseil Européen de l’Innovation (EIC).

Face à la crise du coronavirus et notamment pour faire face à la crise sanitaire dans la région Grand Est, la société bisontine Archeon, qui a développé un dispositif de monitoring de la ventilation manuelle dédié à la réanimation cardiaque, a redéployé sa solution, pour que les services de réanimation puissent ventiler temporairement et plus efficacement davantage de patients.

"Ce financement va permettre à Archeon d’accélérer son développement, et de mettre à profit son savoir-faire en matière de ventilation pour aller encore plus loin. L’ambition affichée est de concevoir une nouvelle gamme de produits spécifiquement dédiée au monitoring de la ventilation mécanique en milieu hospitalier, la pandémie actuelle ayant mis à jour des défaillances et des pénuries dramatiques en matière d’équipements de santé dans de nombreux points du globe", précise l'entreprise.

Archeon entend devenir l’un des acteurs majeurs dans la lutte contre les coronavirus et les Syndromes respiratoires aigus, "grâce à ses dispositifs innovants d’aide à la ventilation".

"Nous sommes ravis d’avoir été sélectionnés, de faire partie des rares entreprises françaises lauréates et nous remercions sincèrement toutes les instances du Programme. Ce prix vient consacrer 2 années de travail intenses et dessine une suite tout autant excitante. Nous en sommes très fiers, car cette reconnaissance du caractère novateur de l’approche d’Archeon en est aussi une pour la France et sa culture de l’innovation, pour notre région Bourgogne- Franche-Comté et notre ville, Besançon. Ce coup de projecteur nous motive pour continuer à optimiser nos solutions encore et encore, avec comme objectif, d’en faire bénéficier le plus grand nombre, de sauver davantage de vies en Europe, et partout dans le monde" explique Pierre-Edouard Saillard, Co-Fondateur d’Archeon.

Pour rappel, à la mi-mars 2020, le Conseil européen de l'innovation (EIC), soutenu par le programme-cadre de recherche et d'innovation Horizon 2020 de la Commission européenne, a lancé un appel aux entreprises innovantes pour qu'elles postulent au financement de l'EIC Accelerator. Suite à un nombre record de demandes - plus de 1 400 concernant la lutte contre les coronavirus - le Conseil européen de l'innovation (EIC) a reçu une injection supplémentaire de 150 millions d'euros (ce qui porte le total à 314 millions d'euros).

Suite à l'évaluation indépendante de toutes les candidatures et d'entretiens virtuels avec les entreprises présélectionnées, 36 idées pertinentes pour lutter contre les coronavirus ont été sélectionnées pour recevoir un financement de 166 millions d'euros (23 "financements mixtes" avec subventions et participations et 13 subventions uniquement). Le montant total des prises de participation dans les 23 start-ups/PME qui bénéficieront d'un financement mixte devrait s'élever à environ 100 millions d'euros. En raison du nombre élevé d'excellentes demandes et d'un budget limité, 139 entreprises ont également reçu un label d'excellence pour les coronavirus.

Infos +

  • Archeon a été créée en janvier 2018 à Besançon par Alban de Luca et Pierre-Edouard Saillard, deux ingénieurs qui ont développé EOlife, un dispositif de monitoring de ventilation intervenant lors de la réanimation cardiaque, qui demeure la 1re cause de mortalité dans le monde avec un taux de survie inférieur à 5%.
  • Archeon s’est déjà vue récompensée par de multiples prix pour cette innovation majeure : Lauréat i-Lab 2018, Prix Coup de Cœur au Snitem 2019, Lauréat Frenchtech, Meilleure Startup Medtech aux 22èmes Journées d’Ingénierie Biomédicale, Hello Tomorrow – Top 500 de la Deeptech, Grand Prix Innovation e-Health World Monaco 2019. Pour en savoir plus : https://www.archeon-medical.com/
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.99
couvert
le 18/06 à 0h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
94 %