Une entreprise bisontine déploie une IA pour les services réanimations

Publié le 24/04/2020 - 13:55
Mis à jour le 24/04/2020 - 17:25

Archeon, entreprise bisontine, a déployé ce vendredi 23 avril 2020 son système d'intelligence artificielle pour aider les services de réanimations des hôpitaux à ventiler davantage de patients et plus efficacement. Et ainsi, tenter de combler les déficits des respirateurs liés à la crise sanitaire.

hopital besancon neonatologue CHRU
Illustration© d poirier

Archon a dévoilé en 2018 « EOlife », un dispositif d'intelligence artificielle qui gère la ventilation manuelle dédiée à la réanimation cardiaque.

Adapter la quantité d'air

Concrètement, le système « ajuste la quantité d'air insufflée à chaque patient atteint d'insuffisance respiratoire» en fonction de ses besoins, sachant que « chaque patient nécessite une ventilation bien spécifique au regard de ses caractéristiques pulmonaires. »

Lorsqu'une erreur de réglage peut signifier la mort du patient, le réglage du ventilateur de réanimation est donc essentiel.

Améliorer les ventilateurs bas de gamme

Avec la crise sanitaire du coronavirus, les respirateurs et ventilateurs qui permettent ce genre de réglages se sont fait extrêmement rares, étant très coûteux et limités.

Mais le dispositif « Eolife » pourrait permettre « d'équiper des ventilateurs bas de gamme » avec ce système de monitoring.

Et même de « mettre en place une ventilation partagée à partir d'un seul ventilateur », permettant ainsi de traiter plus de personnes en même temps, selon le Professeur Erwan L'Her, Chef du service de médecine intensive et de réanimation du CHU de Brest.

Déploiement anticipé

Archéon a obtenu une dérogation de mise sur le marché anticipée délivrée par l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) et peut ainsi déployer immédiatement son système dans les services de réanimation de France.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".

Covid-19 : "Être plus vigilant en Bourgogne-Franche-Comté qu’ailleurs"

Point de situation • Le préfet de la Région Bourgogne-Franche-Comté a établit un nouveau point de situation ce vendredi 27 novembre 2020 après l’allocution d’Emanuel Macron sur le déconfinement progressif en trois étapes et conditionné par la situation épémiologique en France. La circulation du virus reste cependant très intense en Bourgogne-Franche-Comté est la deuxième région la plus touchée par la Covid derrière Auvergne-Rhône-Alpes. Les départements de l’Yonne et du Doubs (notamment le secteur de Pontarlier) sont aujourd’hui le plus impactés par la circulation du virus.

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Economie

Les commerces rouvrent ce samedi : quelles sont les nouvelles règles sanitaires à connaître ?

Suite à un allègement des mesures de confinement annoncé par le président de la République et le Premier ministre, les commerces (exceptés les restaurants, les bars et les discothèques) peuvent rouvrir dès ce samedi 28 novembre. Toutefois, un protocole sanitaire renforcé s'impose aux commerçants comme aux consommateurs… Quelles sont les mesures?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.6
ciel dégagé
le 28/11 à 12h00
Vent
3.41 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
36 %

Sondage