Arnaque sur un "guide de la ville" : appel à la vigilance !

Publié le 17/02/2017 - 06:30
Mis à jour le 19/02/2017 - 07:14

En ce début d’année 2017, une société mal intentionnée tente de vendre des espaces publicitaires aux commerçants et professionnels, pour figurer dans un "guide de la ville" de Besançon. Une entreprise du Doubs a décelé l’arnaque et conseille la plus grande vigilance.

 ©
©

L’arnaque est plutôt "bien rodée", d’après le responsable communication de cette grande société bisontine qui nous a alerté. "Ils sont très forts, constate-t-il. Une fois qu’ils ont des noms de responsables, ils appellent une personne de l’entreprise en leur faisant croire que tout a été vu avec le responsable et qu’il n’y a plus qu’à signer. Bien sûr, c’est plus facile dans de grosses entreprises ou structures".

Dans son cas, c’est la directrice d’une des filières qui a été démarchée : "Nous avons vu avec votre directeur. Les exemplaires sont prêts, vous n’avez plus qu’à signer pour la commande. Nous vous envoyons le bon par mail, vous n’avez qu’à nous le renvoyer". Et la facture est plutôt salée : 5 000 euros pour une simple parution dans un pseudo "guide de la ville". Heureusement, la directrice de filière en question s’est méfiée et a pris contact avec le responsable communication. Ce dernier a alors aussitôt alerté tous les cadres du réseau, appelant à la plus grande vigilance. Il a également alerté la mairie, car la société mal intentionnée laisse planer le doute, en faisant croire qu’il s’agit du guide de la ville de Besançon.

"Les tarifs proposés vont jusqu’à 9 900 euros ! Finalement, ça les dessert un peu, car on est loin des tarifs pratiqués." De quoi mettre le doute aux professionnels. Toutefois, il rappelle qu’ils sont très sûrs d’eux et crédibles au téléphone, et qu’il n’est pas toujours évident de déceler l’arnaque.

  • Rappelons qu’en cas de doute, le plus simple est de vérifier directement auprès de la mairie de Besançon si la démarche commerciale vient bien des services de la ville.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Large oui des Suisses au pass Covid

En pleine cinquième vague et alors qu'un cas probable du variant omicron aurait été détecté, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une Alors que la police craignait des manifestations, seuls quelques dizaines d'opposants à la loi Covid se sont rassemblés devant le siège du gouvernement et du parlement à Berne, placé sous haute sécurité et entouré d'une clôture grillagée. au terme d'une campagne électorale houleuse.

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

Eric Monnin publie un nouveau livre sur l’histoire des Jeux olympiques d’hiver

Après Un siècle d'olympisme en hiver : De Chamonix à Salt Lake City en 2001, De Chamonix à Vancouver : un siècle d'olympisme en hiver en 2010, De Chamonix à Sotchi : Un siècle d’olympisme en hiver en 2013 ou encore De Chamonix à PyeongChang : Un siècle d’olympisme en hiver en 2017, Eric Monnin, universitaire spécialiste de l'olympisme, a sorti De Chamonix à Beijing – Un siècle d'olympisme en hiver (éd. Désiris) ce mois de novembre 2021.

Violences faites aux femmes : « Des photos à l’envers pour remettre les idées à l’endroit » à Besançon et Dijon

Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté notamment en charge de l’égalité réelle, a inauguré, ce lundi 22 novembre à Dijon, l’exposition Des photos à l'envers pour remettre les idées à l'endroit, aux côtés des représentantes et représentants du Collectif Droits des femmes 21.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -2.19
nuageux
le 30/11 à 6h00
Vent
2.4 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
93 %

Sondage