Alerte Témoin

Arrivée en Bourgogne du premier bus de migrants de Calais

Publié le 24/10/2016 - 18:32
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:48

Un premier bus, parti de Calais, est arrivé lundi 24 octobre 2016 peu avant 17 heures à Chardonnay (Saône-et-Loire), où il a déposé dix migrants au Centre d'accueil et d'orientation (CAO) local, avant de poursuivre sa route vers la ville voisine de Digoin.

Ce premier contingent de migrants sortis du fameux bidonville surnommé "la Jungle" était entièrement constitué d'hommes de 20 à 30 ans, d'origine soudanaise. "

Now, I feel good !" ("Maintenant, je suis bien!), a lancé aux journalistes l'un de ces jeunes gens dans son anglais approximatif, sac de sport à l'épaule et bonnet orange enfoncé sur la tête. "Je veux rester ici et y être heureux", a-t-il ajouté.

Les jeunes hommes ont ensuite été dirigés à l'intérieur du CAO, où les attendaient, disposés sur des tables, draps et nécessaires de toilette. La directrice de cabinet du préfet de Saône-et-Loire, Marlène Germain, a indiqué que 47 migrants au total devraient arriver ce lundi dans le département, en provenance de Calais.

Le premier bus, passé par Chardonnay, devait en effet déposer 25 autres migrants à Digoin. Un second bus était attendu plus tard en soirée, avec à bord 12 nouveaux migrants ayant pour destination Chardonnay. Mme Germain a indiqué ne pas disposer d'éléments sur de nouvelles arrivées dans le département pour les jours à venir.

Vers 20 heures, 23 migrants sont arrive?s a? Grand-Charmont. Ils ont e?te? pris en charge par les services de l’E?tat du Doubs et par l’association charge?e de les accompagner pour leur installation et leur suivi ulte?rieur. 

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Violences lors du 14 juillet : le préfet en appelle à la responsabilité des parents et à leur vigilance

Lors des nuits du 13 et 14 juillet 2020, des véhicules et des poubelles ont été incendiés dans des quartiers du Pays de Montbéliard. Lors de la nuit du 14 juillet, les pompiers, les policiers et les gendarmes mobiles sont intervenus pour des faits similaires à Besançon notamment sur les quartiers de Planoise et Viotte.

Chien, chat, poisson, hamster… Quelles solutions pour faire garder les animaux domestiques avant de partir en vacances ?

Au lieu d'abandonner son chien ou son chat (ou tout autre animal...) au bord de la route ou dans la forêt, la solution la plus saine est de les emmener avec soi en vacances ! Pour les autres, d'autres solutions existent pour prendre soin d'eaux quand il n'est pas possible de les emmener avec soi… Voici cinq idées pratiques !
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.94
    couvert
    le 16/07 à 15h00
    Vent
    0.65 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    37 %

    Sondage