Assurances pour les fuites d’eau : « on ne les recommande pas »

Publié le 17/12/2015 - 17:47
Mis à jour le 17/12/2015 - 18:05

Suite aux courriers envoyés aux usagers les incitant à souscrire une assurance pour d'éventuelles fuites d'eau, la Ville de Besançon a tenu à rappeler lors d'une conférence qu'elle ne le recommandait pas. Elle est même allée au-delà en contactant la direction de la concurrence.

1-robinet_eau_potable.jpg
Illustration ©Alexane Alfaro

Arnaque ?

PUBLICITÉ

« Cela ne sert pas à grand chose ! » Les mots sont dits. La Ville de Besançon qui gardait jusqu’ici un certain recul par rapport à ces courriers reçus chaque année par les Bisontins, prend aujourd’hui la parole.

C’est une mention récente sur ces missives commerciales, stipulant que ce genre d’assurance était « recommandée par votre fournisseur d’eau » qui l’a fait réagir. Ce fut en quelque sorte la goutte d’eau qui a fait déborder le vase ! « Nous n’avons jamais autorisé cela. Nous avons considéré que la ligne jaune était franchie », indique Christophe Lime, adjoint au maire délégué à l’eau et à l’assainissement.

Partie civile en cas de plainte

En présence de représentants locaux de l’association Consommation, logement et cadre de vie (CLCV), il a ainsi rappelé à la presse que non seulement, ce qui était proposé dans ce type d’assurances était « très limitatif », mais qu’en plus « c’est déjà couvert pas d’autres types d’assurances », incluses dans les forfaits habitation ou liées à la carte bancaire.

Et de préciser que la loi Warsam, mise en application en 2013, prévoit déjà certaines applications lorsqu’il y a des fuites d’eau en terre. « Elle réduit fortement les surconsommations si l’usager arrive à préciser qu’il n’y est pour rien. »

Jugeant « ces courriers au ton alarmiste […] plutôt destinés à soutirer de l’argent », la mairie a ainsi contacté la direction de la concurrence pour signaler ce qu’elle considère être une fraude autour de cette mention l’impliquant directement. Elle a demandé qu’une enquête soit ouverte et se dit prête à se porter partie civile si le procureur décide de porter plainte.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Besançon : La Poste va proposer à la vente ses véhicules électriques d’occasion 

Besançon : La Poste va proposer à la vente ses véhicules électriques d’occasion 

La Poste, via sa filiale de gestion de flottes Véhiposte, va proposer pour la première fois en France, une vente en ligne du 11 au 13 juin 2019 de plus de 50 véhicules électriques utilitaires d’occasion, à l’attention des collectivités, des associations, des clubs, des commerçants et des entreprises du territoire du Grand Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.4
légère pluie
le 20/05 à 21h00
Vent
2.16 m/s
Pression
1012.74 hPa
Humidité
95 %

Sondage