Berger (PS) exhorte l'UE et l'Allemagne à lutter contre la déflation, "urgence absolue"

Publié le 19/12/2014 - 11:55
Mis à jour le 19/12/2014 - 11:55

La députée PS Karine Berger a estimé vendredi qu'il y avait une "urgence absolue" pour l'Union européenne et l'Allemagne à engager la lutte contre la déflation en Europe, critiquant sévèrement l'attitude de Jean-Claude Juncker et du commissaire européen Pierre Moscovici vis-à-vis de la Grèce.

dsc_9731.jpg
©damien poirier
PUBLICITÉ

« La France et l’Europe sont entrées dans une phase déflationniste. C’est ce qu’il y a de pire en économie: une baisse, une disparition de la valeur. (…) C’est contre cela que l’Union européenne doit se battre, il y a urgence absolue à ce que l’Union européenne lance une politique contre la déflation« , a déclaré Mme Berger sur RFI.
Pour la députée des Hautes-Alpes, membre de la Commission des finances à l’Assemblée, l’urgence est de « faire enfin entendre à l’ensemble des pays, notamment les plus conservateurs, d’Europe que si nous ne levons pas une dette commune pour faire de l’investissement public, pour relancer véritablement l’Union européenne, et bien c’est l’Union européenne elle-même qui petit à petit sera oubliée sur la planète« .
L’Allemagne, qui est « indispensable à convaincre« , « ne souhaite pas à ce stade acter une situation déflationniste dans l’Union européenne« , a-t-elle regretté. Or « la France ne pourra pas seule inverser la machine.« 
Si elle salue un « changement de discours » à Bruxelles, « l’argent qui est annoncé par le plan Juncker n’existe pas« , a-t-elle souligné. « C’est totalement illusoire » de penser réussir à mobiliser 315 milliards d’euros.
« Avec 20 milliards de garantie, si on arrive à dégager 60 à 70 milliards ce sera le bout du monde« .
Mme Berger s’est également dite « stupéfaite des prises de position » du président de la Commission, Jean-Claude Juncker, et de Pierre Moscovici, le commissaire aux Affaires économiques, en faveur du gouvernement grec, alors que le parlement d’Athènes tente d’élire un nouveau président de la République.
« Je me suis imaginé si, en 2012, M. Barroso (prédécesseur de M. Juncker, NDLR) avait exprimé un avis sur la campagne française, puisque Pierre Moscovici était directeur de campagne du candidat qui a gagné (François Hollande). Je pense que Pierre Moscovici aurait été le  premier à protester contre cette ingérence politique de la Commission dans des élections démocratiques d’un pays.« 
« Il faut rappeler à tous les commissaires européens qu’il n’est absolument pas de leur rôle, de leur responsabilité, ni même du bien-être commun qu’ils s’expriment sur des élections souveraines nationales », a-t-elle insisté.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.53
légère pluie
le 21/10 à 18h00
Vent
1.06 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
97 %

Sondage