Besac RC, ce serait si beau…

Publié le 02/03/2013 - 13:21
Mis à jour le 02/03/2013 - 13:23

En déplacement ce soir (20h) à Schiltigheim, ce leader que l’on pensait indétronable il y a encore une semaine, les basketteurs bisontins pourraient carrément entre-ouvrir la porte d’un rêve, celui de la Nationale 2. Un impératif pour cela : gagner. Et au moins de huit points.

Basket-ball (N3)

Soldats, comptez-vous ! Les troupes sont là, affinées, préparées, prêtes à en découdre sous une adrénaline qui semble magnifier le Besac RC, depuis quelque temps. Ce club, promu en N3 cette saison, peut aujourd’hui croire à la N2. Avant le choc de la 19e journée, c’est même un devoir, sans que celui-ci n’ajoute une pression nauséabonde. Non, juste du plaisir. Le fameux Oscar Wild… " Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles ". Pour un Besac sur son nuage, avouez que c’est de circonstance.

Alors oui, quelque chose nous dit que la troupe à Fred Feray peut le faire. Mieux : qu’elle va le faire. " On s'est bien entraîné tout au long de la semaine dans une ambiance d'équipe au top et on est sur une dynamique positive " confie le coach bisontin. Lui sait mieux que quiconque qu’en Alsace, et même avec une série porteuse de dix succès de rang, la tâche des siens ne sera pas aisée. Mais il y a une brèche dans laquelle s’engouffrer.

Panier-average crucial

Châtiés, de soixante points ( !), la semaine dernière à Joeuf, les Schilikois ont à soigner un sérieux mal de tête. A double tranchant ? Oui, sans doute, même si l’on ne se relève jamais totalement normalement d’une telle claque. Sans Nogha, taxé d’une faute disqualifiante la semaine dernière, mais avec un Makkoukh à cerner sous le cercle, Schiltigheim cherchera à se rassurer. Aux partenaires de Fabien Daure d’appuyer là où ça fait mal.

Avec un secteur intérieur revenu au top depuis le retour remarqué de Dahbi et d’un Pehoua à nouveau bondissant, Besançon a des armes évidentes. Elles devront juste être exceptionnelles ce soir. Car pour y croire encore, et revenir à une seule défaite de Schiltigheim, le Besac doit impérativement reprendre le panier-average (NDLR : défaite 86-93). Franchement, ce serait si beau…

Besac RC (le groupe) : Daure, Marcellino, Marande, Saïd Mdjassir, J. Traoré, Bournez, Dahbi, Pehoua, M. Traoré, Lamperière

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Les tireurs sportifs intègrent le SIA

Après son ouverture aux détenteurs chasseurs puis aux détenteurs sans titre, ce sont les tireurs sportifs qui intègrent le système d'information sur les armes (SIA) du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer ce mardi 27 février 2024.

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Classic Grand Besançon, Tour du Jura et Tour du Doubs : le triptyque franc-comtois de retour les 12, 13 et 14 avril

Lancé en 2023 à l’initiative des organisateurs de la Classic Grand Besançon Doubs, du Tour du Jura et du Tour du Doubs, le triptyque franc-comtois persiste et signe pour une deuxième année consécutive de rapprochement temporel des courses qui se dérouleront les 12, 13 et 14 avril 2024.

Handball : les 8 départements de Bourgogne Franche-Comté vont s’affronter à Lons-le-Saunier

Les 24 et 25 février 2024 à Lons-le-Saunier, les huit sélections départementales de la région Bourgogne Franche-Comté s’affronteront pour tenter de remporter leur ticket qualificatif pour le tour national. 196 athlètes, 42 entraineurs, plus de 40 bénévoles et près de 200 spectateurs seront attendus au complexe du Solvan pour une compétition de haut niveau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.13
couvert
le 01/03 à 15h00
Vent
3.79 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
68 %