Besançon : le lycée Jules Haag à Besançon accueille les Worldskills France

Publié le 25/08/2021 - 15:12
Mis à jour le 25/08/2021 - 15:12

Dans le cadre des finales nationales de la 46ème édition de la compétition WorldSkills, 9 jeunes démontreront leur savoir-faire et leur expertise en « DAO – Dessin industriel » au cours d’épreuves qui se tiendront au lycée Jules Haag de Besançon les 26 et 27 août 2021.

 © WorldSkills France Kazan 2019
© WorldSkills France Kazan 2019

Cette première phase de la compétition est destinée à accélérer la montée en compétences des compétiteurs et à se mettre dans les mêmes conditions de compétition que les finales nationales sur site unique qui se dérouleront à Lyon en janvier 2022, pour désigner celles et ceux qui intégreront l’équipe de France des Métiers.

Deux jours d’épreuves pour gagner un maximum de points pour la note finale

Le métier de dessinateur industriel consiste à reproduire, grâce à un logiciel informatique, des dessins techniques, des plans et des modèles graphiques qui servent de supports et de documentation à la fabrication de pièces industrielles ainsi que de composantes typiques de solutions à des problèmes d’ingénierie.

Les épreuves consistent à modéliser des pièces en 3D, puis réaliser leur assemblage et leur animation et enfin rédiger la documentation y afferent, tout en respectant un cahier des charges précis. Pour cela, les candidats devront faire appel à leur sens de la précision, à leur maîtrise du temps et de l’espace et solliciter toutes leurs connaissances en ingénierie, en informatique et en matériaux.

A l’issue de ces épreuves, chaque équipe obtiendra une note qui aura une importance déterminante dans sa notation finale lors de la phase 2 des finales nationales qui se déroulera à Lyon Eurexpo en janvier 20221.

Des finales nationales en deux temps

Nouveauté de cette 46ème édition, les finales nationales sont organisées en 2 phases.

La phase 1 a été pensée pour accélérer la montée en compétences des compétiteurs et leur permettre de gravir la plus haute marche du podium afin d’intégrer l’équipe de France des Métiers à l’issue des épreuves de la phase 2. Organisée sur l’ensemble du territoire métropolitain de mars à octobre 2021, cette première étape concerne 56 métiers dont les épreuves se dérouleront sur 50 sites dans 13 régions.
"Si elle est un observatoire et une vitrine de valorisation des métiers, la compétition WorldSkills est également le point de rencontre privilégié de toutes celles et ceux qui ont à cœur de faire évoluer les standards des métiers pour s’adapter à la réalité de ces métiers. En organisant cette première phase de compétition dans différents sites d’accueil, nous mettons d’une part en lumière les territoires mais aussi la diversité de l’offre de formation pour des métiers souvent en tension qui ont peine à recruter. Nous pouvons mieux accompagner les compétiteurs et montrer aux plus jeunes par le biais de notre Chaîne des Métiers « Skills TV » toutes les possibilités de carrière qui s’offrent à eux", souligne Armel Le Compagnon, président de WorldSkills France.

Le lycée Jules Haag de Besançon, l’excellence de la formation franc-comtoise

Le lycée Jules Haag est un établissement français d'enseignement secondaire et supérieur, dont l’édifice est labellisé "Patrimoine du XXe siècle" par le ministère de la Culture. Prestigieuse école d’horlogerie, cet établissement assurait la transmission du savoir-faire horloger de la ville de Besançon. Lorsque celle-ci perd sa vocation horlogère au profit de la ville de Morteau au début des années 70, le lycée Jules-Haag opère une transition logique vers la micromécanique.

Le lycée Jules-Haag propose aujourd’hui un parcours de formation général ainsi que de nombreuses spécialisations vers les métiers de la microtechnique et de l’automatique. Labellisé Centre d’Excellence WorldSkills France, il accueille également les membres de l’Equipe de France des métiers dans leur phase finale de préparation.

Infos +

La France accueillera la compétition mondiale WorldSkills à Lyon en 2024 pour la deuxième fois en trente ans. Un symbole fort pour les 1 600 jeunes compétiteurs âgés de moins de 23 ans qui viendront de 65 pays pour mesurer leur talent dans une soixantaine de métiers.

L’ancrage territorial de la phase 1 des finales nationales et l’organisation de la phase 2 sur site unique à Lyon début 2022 représentent des étapes clés pour fédérer les élans d’optimisme et de confiance suscités par ce rendez-vous inédit digne des plus grandes compétitions sportives. La #GenerationLyon2024 commence à voir le jour, son héritage se crée dès maintenant.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec des étudiants kanaks à Besançon

Depuis le 17 mai 2024, la Nouvelle-Calédonie fait face à de violentes émeutes. A l'origine, une proposition de loi constitutionnelle qui modifierait le corps électoral instauré en 1998 avec les accords de Nouméa. Le peuple kanak, exprime son désaccord envers cette réforme. Pour mieux comprendre ces insurrections néocalédoniennes, nous avons rencontré quatre jeunes kanaks, venus à Besançon pour leurs études.

Ancienne maternité La Mère et l’Enfant à Besançon : des architectes s’élèvent contre sa démolition

Alors que l’anciennne maternité La mère et l’enfant située sur le site de l'hôpital Saint-Jacques à Besançon va être démoli à partir du 25 mai 2024, des architectes et membres de la Maison de l’architecture de Franche-Comté s’élèvent contre sa disparition dans un communiqué du vendredi 24 mai. Il considère que ce bâtiment comme remarquable.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

“La question n’est pas uniquement la défense des droits, mais aussi leur promotion” (Amnesty International)

Du 17 au 20 mai 2024, l’hôtel de Ville de Besançon accueille l’exposition "We want to break free*". Elle sera ensuite déplacée à la médiathèque Pierre Bayle jusqu’au 1er juin. Sébastien Tüller, responsable de la commission orientation sexuelle et identité de genre d’Amnesty International, nous en parle…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.97
ciel dégagé
le 25/05 à 15h00
Vent
2.51 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
58 %