Alerte Témoin

Besançon: pas de bus jusqu'à dimanche matin

Publié le 02/04/2011 - 13:34
Mis à jour le 02/04/2011 - 13:34

Le trafic des bus est totalement paralysé ce samedi à Besançon, les chauffeurs ayant invoqué leur droit de retrait après que l'un d'eux eut été victime de menaces. Ginko, indique que l'ensemble des lignes du réseau urbain sont à l'arrêt, en raison d'un "mouvement de grève d'une partie du personnel".

Ce mouvement a été décidé après qu'un chauffeur eut été menacé physiquement, samedi vers 7h, par un jeune homme d'une vingtaine d'années qui, sans raison apparente, lui a annoncé qu'il voulait lui en "coller une", et qui a réitéré plusieurs fois ses menaces.
Le chauffeur a alors déclenché un appel d'urgence, provoquant l'arrivée de la police dans les minutes qui ont suivi. Entre temps, l'individu menaçant était descendu du bus.

"Il y a dix jours, un collègue a déjà été frappé. A présent, ce sont des menaces. Cette fois, ça suffit", a déclaré la déléguée CFDT.

Les bus devraient rester au dépôt au moins jusqu'à dimanche matin. Et certains d'entre eux seront escortés lundi par des voitures de police.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

SNCF : les circulations interrompues tout l’été sur la ligne des Hirondelles

SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, entreprend des travaux de modernisation sur la ligne des Hirondelles entre Champagnole et Saint-Claude du 6 juillet au 25 septembre 2020. Cette opération d’un montant de 5,3 millions d’euros, co-financée par la Région Bourgogne-Franche-Comté (88%), l’État (3%) et SNCF Réseau (8%), vise à "contribuer à la performance du réseau en garantissant des conditions optimales de régularité et de sécurité des circulations ferroviaires".

Travaux à partir du 20 juillet entre la rue de Vesoul et Ecole Valentin

La nature des travaux et le trafic élevé imposent la mise en place d’un mode d’exploitation particulier sur la RN57, indique la Dir Est. La réalisation des travaux nécessitera plusieurs basculements de la circulation sur la chaussée Sud - Nord (Pontarlier -Vesoul) ainsi que des fermetures temporaires de bretelles d’échangeurs au cours des différentes phases du chantier qui débutera ce 20 juillet 2020.

110 km/h sur l’autoroute : « 40 millions d’automobilistes » se réjouit du rejet de cette proposition

Lundi 29 juin 2020, le président de la République Emmanuel Macron recevait au Palais de l'Élysée les 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat, qu'il avait chargée de proposer des solutions "radicales" pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de -40 % d'ici 2040. Un rapport contenant 149 propositions lui a donc été remis le 19 juin dernier ; Emmanuel Macron s'était engagé à y "apporter une première réponse" aujourd’hui. Ainsi, toutes les propositions émises par la CCC feront l'objet d'un projet de loi d'ici la fin de l'été. Toutes, sauf trois, parmi lesquelles l'abaissement de 130 à 110 km/h de la vitesse maximale sur les autoroutes : une victoire pour l'association "40 millions d'automobilistes".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.33
    nuageux
    le 11/07 à 6h00
    Vent
    1.05 m/s
    Pression
    1020 hPa
    Humidité
    92 %

    Sondage