Biathlon (sprint) : Fourcade n'est que 8e. Fillon Maillet est 48e

Publié le 11/02/2018 - 14:11
Mis à jour le 16/04/2019 - 10:15

Le biathlète Martin Fourcade, favori de la discipline, a terminé au-delà du podium du sprint des Jeux de Pyeongchang dimanche, plombé par trois fautes au tir couché dans un parcours perturbé par le vent. Le Franc-Comtois Quentin Fillon Maillet a terminé en 48e position  très loin derrière le vainqueur de l'épreuve l'Allemand Arnd Peiffer.

capture_decran_2018-02-11_a_20.10.48.jpg
instagram quentin fillon maillet (entrainement)
PUBLICITÉ

Il ne pouvait pas commencer plus mal: le roi du biathlon Martin Fourcade est passé totalement à côté de sa première course aux JO-2018, terminant à une très décevante 8e place du sprint remporté dimanche à la surprise générale par l’Allemand Arnd Peiffer.

 

Sur 87 concurrents, le Jurassien Quentin Fillon-Maillet termine très loin en 48e position  à 1’49 de Peiffer (4 fautes). Prochain rendez-vous ce lundi 12 février sur la Poursuite 12,5 km. 

 Biathlon quentin fillon maillet  sprint JO 2018

 

  • Le record de 3 titres aux Jeux d’hiver détenu par Jean-Claude Killy attendra donc avant d’être égalé. Un échec cruel pour le porte-drapeau de la délégation française, star annoncée de Pyeongchang mais qui a pris mauvais départ dans cette quinzaine olympique. 

Le sextuple tenant de la Coupe du monde espérait sans doute un meilleur démarrage alors qu’il ambitionne d’ajouter une ou plusieurs médailles d’or aux deux raflées à Sotchi en 2014. Mais avec trois erreurs au tir couché, il ne pouvait pas rêver à grand-chose et il a dû laisser le beau rôle à Peiffer, sacré pour la première fois aux JO à 30 ans et qui s’est imposé avec un sans-faute à la carabine devant le Tchèque Michal Krcmar et l’Italien Dominik Windisch.

« Ce qui s’est passé ? Je ne sais pas, je ne comprends pas, s’est lamenté le Français de 29 ans à l’arrivée. C’est une grosse déception et une grosse incompréhension aussi. Parce que j’avais préparé idéalement cette course olympique. Aujourd’hui, j’étais prêt et ça ne bascule pas de mon côté. J’avais abordé idéalement cette course en chassant les pensées parasites, le stress, qui est forcément présent à l’approche d’un grand évènement. Ce n’est pas la fin du monde mais c’est une chance énorme qui est partie et qui ne se représentera pas. »

 Il pourra toujours se consoler en se disant qu’il avait aussi commencé timidement à Sotchi (6e du sprint) avant de monter à deux reprises sur la plus haute marche du podium. 

L’autre grand battu du jour se nomme Johannes Boe. Le rival de Fourcade cette saison, victorieux de 8 des 15 courses disputées en Coupe du monde, est lui aussi passé à la trappe avec 4 erreurs à la carabine et une piètre 31e place. Mais pas sûr que les déboires du Norvégien redonnent le sourire au Pyrénéen.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les gymnastes de l’Indépendante Comtoise Bisontine, vice-championnes de France

Les gymnastes de l’Indépendante Comtoise Bisontine, vice-championnes de France

L’équipe engagée en catégorie détente féminine de l’Indépendante Comtoise Besançon Gymnastique a créé la surprise en revenant des championnats de France de teamgym avec la médaille d’argent sur plus de 25 équipes concurrentes, en mai 2019 dernier. Pourtant, sur le papier, l’équipe bisontine ne partait pas favorite...

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Championne de France à de multiples reprises, triple championne d’Europe, Marlène Devillez a presque tout remporté dans sa discipline. Néanmoins, une seule médaille manque à son palmarès : l’or au championnat du Monde. Un titre qu’elle tentera d’acquérir pour la première fois de sa carrière en Espagne, début juillet.

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

En l’espace de trois années, de 2010 à 2013, cette vététiste s’est transformée en réelle ambassadrice de son sport donnant l’envie à de nombreuses jeunes de s’inscrire dans des clubs de VTT. Julie Bresset a clairement tout gagné dans sa vie : titre olympique, titres mondiaux et titre nationaux. Elle est l'une des ambassadrices du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Cette grande première devrait rester dans les annales. En bâtissant ce festival Grandes Heures Nature de toutes pièces le Grand Besançon cherche à rentrer dans la cour des grands. Du 13 juin au 16 juin 2019, les organisateurs seront à pied d’œuvre pour accueillir les nombreux visiteurs et animer les multiples activités.

La DNCG envoie Sochaux en National

La DNCG envoie Sochaux en National

Sochaux, pourtant maintenu sportivement dans le championnat de Ligue 2 en terminant à la 16e place du classement, a été relégué en National par la Direction nationale du contrôle de gestion ce mercredi 12 juin 2019, au même titre que Nancy, son voisin lorrain. Le club a fait appel de cette décision un peu plus tard dans la soirée.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.14
nuageux
le 26/06 à 0h00
Vent
1.23 m/s
Pression
1022.13 hPa
Humidité
88 %

Sondage