Conférence publique : "Être franc-maçon en 2019" ce soir à Besançon

Publié le 08/11/2019 - 11:55
Mis à jour le 08/11/2019 - 11:07

Une conférence publique comme on en voit rarement à Besançon se déroule ce vendredi 8 novembre 2019 à 18h30 au Kursaal. Rarement puisque ce sont des francs-maçons bisontins qui organisent cet événement dont Christian Moussard, biologiste hospitalo-universitaire à la retraite et franc-maçon depuis 45 ans. Le thème : "Être franc-maçon en 2019" animé par René Rampnoux, maçon bordelais et ancien grand maître adjoint du Grand Orient de France.

PUBLICITÉ

Pour Christian Moussard, responsable du comité d'organisation de la conférence, c'est l'occasion de révéler son appartenance maçonnique. Jusqu'à présent, il était resté discret sur son appartenance à la Franc-Maçonnerie hormis à des membres de sa famille et des amis proches. En retraite depuis un an, Christian a envie de faire partager "ce bonheur d'être franc-maçon" comme il le dit. Et d'ajouter : "Je n'aurais pas fait ça alors que j'étais en activité parce que les ragots sur la Franc-Maçonnerie brouillent souvent l'analyse des situations." 

La Franc-Maçonnerie, concrètement c'est quoi ?

Lorsque l'on pose cette question à Christian Moussard, il nous répond avec trois mots : "fraternité, philosophie, spiritualité". Pour parler de la "fraternité", il explique que "la Franc-Maçonnerie sont des hommes et des femmes qui partagent un même but, l'amélioration de soi-même et de la société, et partagent une même méthode par le symbolisme qui fait appel à l'imaginaire collectif (…) C'est aussi une fraternité dans le temps, puisque la Franc-Maçonnerie existe depuis trois siècles, et dans l'espace puisqu'il y a 2 millions de franc-maçons dans le monde."

Pour l'aspect "philosophie" de la Franc-Maçonnerie, Christian précise qu'il s'agit de "questionner et se questionner, c'est une philosophie au quotidien et c'est avoir question à tout par opposition avec la religion qui a réponse à tout. Montaigne disait : philosopher c'est apprendre à mourir, un humoriste a complété : à quoi bon, on réussit bien la première fois. Tout ça pour dire que philosopher, c'est apprendre à vivre."

Enfin, Christian nous éclaire sur l'aspect spirituel qui selon lui est "indissociable d'une espèce d'étonnement, d'émerveillement devant les mystères de l'univers. En ce sens, cette spiritualité est le prolongement de la philosophie, mais une philosophie de l'au-delà, pas au sens de la mort, mais de l'au-delà de l'Homme, de soi. C'est donc ouvrir aussi grand que possible son regard sur soi, sur le monde, sur ce qu'on peut juger de plus haut et de plus grand que soi." 

Une conférence pour "les non-maçons"

Cette conférence a pour objectif "d'aller vers le public, lui faire découvrir la réalité de la Franc-Maçonnerie, loin des ragots", souligne Christian Moussard, responsable du comité d'organisation de l'évènement. Par ce rendez-vous, les "frères" et "sœurs" souhaitent montrer aux "non-maçons" que la Franc-Maçonnerie est "une école de pensée, de vie, de philosophie de la vie quotidienne".

Pour animer cette conférence, René Rampnoux, franc-maçon bordelais et ancien grand maître adjoint du Grand Orient de France, invité par la loge de Christian Moussard.

Infos +

  • Conférence : "Être franc-maçon en 2019"
  • Vendredi 8 novembre 2019
  • À 18h30
  • Salle Proudhon à Besançon
  • Entrée gratuite

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Baromètre « Parlons vélo des villes cyclables 2019 » : donnez votre avis sur la vie à vélo dans votre commune

A la rentrée 2019, le Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) a lancé la seconde édition de l'enquête intitulée "Baromètre Parlons vélo des villes cyclables 2019". L'occasion pour les habitants de toutes les villes de France de s'exprimer sur le sujet… L'enquête est ouverte jusqu'au 30 novembre 2019 !

Intoxication au monoxyde de carbone en hiver : les conseils du lieutenant-colonel Bringout

Avec le froid qui persiste depuis plusieurs jours en Franche-Comté, on a tendance à allumer les radiateurs à fond, faire un feu dans la cheminée, brancher des appareils pour se réchauffer, etc. Avec tout ça, attention aux intoxications au monoxyde carbone et aux incendies ! Voici les conseils du lieutenant-colonel Frédéric Bringout, sapeur-pompier du Doubs pour prévenir des risques…

Tri des déchets dans les entreprises : « Beaucoup d’efforts restent à fournir » selon la Dreal Bourgogne Franche-Comté

Selon la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Bourgogne-Franche-Comté, 50 % des tonnages éliminés en décharge dans notre région sont des refus de tri, dont la majorité proviennent de centres de tri de déchets d’activités économiques.

Dépôts sauvages à Chay : une promeneuse écrit une lettre ouverte « à l’indélicat-e »

Bénédicte, une promeneuse dans le secteur de Chay dans le Doubs, a constaté un dépôt d'ordures lundi 11 novembre alors qu'elle se baladait dans un bosquet, près de la Loue. Suite à cette trouvaille fort peu agréable, elle a décidé d'écrire et publier une lettre ouverte sur maCommune.info à l'intention de celui ou celle qui n'a pas trouvé "meilleur" endroit pour jeter ses déchets de carton, de bois, de plastique et de métal…

Paris 2024 labellisera la Bourgogne-Franche-Comté « Terre de Jeux 2024 » ce mercredi à Dijon

Mercredi 13 et jeudi 14 novembre 2019, une délégation de Paris 2024 conduite par Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques et Bernard Lapasset, président d’honneur, se rendra en Bourgogne-Franche-Comté afin de poursuivre la mobilisation des territoires. Quelques mois après le lancement du label "Terre de Jeux 2024" et quelques jours avant les premières labellisations de communes.

Vache de Salon à Besançon : « un évènement d’exception pour le grand public »

Publi-info • Après 30 ans d'absence, l'évènement Vache de Salon revient à Besançon du 14 au 17 novembre 2019 au parc des expositions de Micropolis en parallèle du salon Talents & Saveurs. Au programme : des concours, des animations, des concerts… un véritable show de quatre jours sur 1 000 m2 pendant lesquels 30 000 visiteurs sont attendus.

9 novembre 1989 : la journée qui a changé la face du monde

Günter Schabowski chausse ses lunettes, hésite, farfouille dans ses notes manuscrites. Il semble chercher à comprendre ce qu’il est en train de lire puis répond: "Pour autant que je sache, cela entre en vigueur immédiatement, sans délai...". La bombe vient d’être lâchée. Il est environ 19 heures ce 9 novembre 1989.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.63
nuageux
le 13/11 à 3h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
97 %

Sondage