Conférence publique : "Être franc-maçon en 2019" ce soir à Besançon

Publié le 08/11/2019 - 11:55
Mis à jour le 08/11/2019 - 11:07

Une conférence publique comme on en voit rarement à Besançon se déroule ce vendredi 8 novembre 2019 à 18h30 au Kursaal. Rarement puisque ce sont des francs-maçons bisontins qui organisent cet événement dont Christian Moussard, biologiste hospitalo-universitaire à la retraite et franc-maçon depuis 45 ans. Le thème : "Être franc-maçon en 2019" animé par René Rampnoux, maçon bordelais et ancien grand maître adjoint du Grand Orient de France.

Pour Christian Moussard, responsable du comité d'organisation de la conférence, c'est l'occasion de révéler son appartenance maçonnique. Jusqu'à présent, il était resté discret sur son appartenance à la Franc-Maçonnerie hormis à des membres de sa famille et des amis proches. En retraite depuis un an, Christian a envie de faire partager "ce bonheur d'être franc-maçon" comme il le dit. Et d'ajouter : "Je n'aurais pas fait ça alors que j'étais en activité parce que les ragots sur la Franc-Maçonnerie brouillent souvent l'analyse des situations." 

La Franc-Maçonnerie, concrètement c'est quoi ?

Lorsque l'on pose cette question à Christian Moussard, il nous répond avec trois mots : "fraternité, philosophie, spiritualité". Pour parler de la "fraternité", il explique que "la Franc-Maçonnerie sont des hommes et des femmes qui partagent un même but, l'amélioration de soi-même et de la société, et partagent une même méthode par le symbolisme qui fait appel à l'imaginaire collectif (…) C'est aussi une fraternité dans le temps, puisque la Franc-Maçonnerie existe depuis trois siècles, et dans l'espace puisqu'il y a 2 millions de franc-maçons dans le monde."

Pour l'aspect "philosophie" de la Franc-Maçonnerie, Christian précise qu'il s'agit de "questionner et se questionner, c'est une philosophie au quotidien et c'est avoir question à tout par opposition avec la religion qui a réponse à tout. Montaigne disait : philosopher c'est apprendre à mourir, un humoriste a complété : à quoi bon, on réussit bien la première fois. Tout ça pour dire que philosopher, c'est apprendre à vivre."

Enfin, Christian nous éclaire sur l'aspect spirituel qui selon lui est "indissociable d'une espèce d'étonnement, d'émerveillement devant les mystères de l'univers. En ce sens, cette spiritualité est le prolongement de la philosophie, mais une philosophie de l'au-delà, pas au sens de la mort, mais de l'au-delà de l'Homme, de soi. C'est donc ouvrir aussi grand que possible son regard sur soi, sur le monde, sur ce qu'on peut juger de plus haut et de plus grand que soi." 

Une conférence pour "les non-maçons"

Cette conférence a pour objectif "d'aller vers le public, lui faire découvrir la réalité de la Franc-Maçonnerie, loin des ragots", souligne Christian Moussard, responsable du comité d'organisation de l'évènement. Par ce rendez-vous, les "frères" et "sœurs" souhaitent montrer aux "non-maçons" que la Franc-Maçonnerie est "une école de pensée, de vie, de philosophie de la vie quotidienne".

Pour animer cette conférence, René Rampnoux, franc-maçon bordelais et ancien grand maître adjoint du Grand Orient de France, invité par la loge de Christian Moussard.

Infos +

  • Conférence : "Être franc-maçon en 2019"
  • Vendredi 8 novembre 2019
  • À 18h30
  • Salle Proudhon à Besançon
  • Entrée gratuite
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?

Sondage – Comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ?

Cette année, la fête de Noël se déroulera dans un contexte particulier de crise sanitaire, économique et sociale. Les Françaises et les Français ont-ils cœur à faire la fête (avec les gestes barrières) et décorer leur intérieur d'un sapin de Noël ? Et vous, comptez-vous acheter un sapin de Noël cette année ? C'est notre sondage de la semaine…

Besançon : près de 500 personnes au rendez-vous contre les violences faites aux femmes (chiffres association)

Mise à jour • Dans le cadre de la journée internationale d'action contre les violences faites aux femmes (le 25 novembre), le collectif national #NousToutes avait appelé à se mobiliser ce samedi 21 novembre 2020 à Besançon comme partout en France. Au moins 500 personnes se sont retrouvées sur l'Esplanade des Droits de l'Homme selon Solidarité Femmes 25.

Les tapages dans le Doubs en hausse de 80 %…

Depuis le 1er janvier 2020, la gendarmerie dénombre davantage d’émissions de bruits portants atteinte à la tranquillité du voisinage ou la santé de l’homme qu'en 2019.  Depuis le début de l'année 2020, 205 infractions ont été relevées pour ces motifs contre 114 en 2019, soit une hausse de + 80%.

Road-trip en Scandinavie : découvrez comment deux Francs-Comtois ont parcouru 25.000 km en plein confinement…

Originaires de Chapelle des bois, deux frères Antonin (26 ans) et Louis (23 ans) Cordier ont décidé de se lancer dans une aventure périlleuse en février 2020, à moins d'un mois de la crise sanitaire. Un confinement qu'ils ont vécu plutôt "déconfinés". Leur périple en vidéo...

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.14
ciel dégagé
le 24/11 à 15h00
Vent
0.27 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
41 %

Sondage