Bientôt, un nouveau pôle regroupant les services de l'Etat à Besançon

Publié le 12/02/2015 - 18:39
Mis à jour le 13/02/2015 - 09:41

Ce jeudi 12 février 2015, Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, et Stéphane Fratacci, préfet de Franche-Comté, ont présenté leur projet commun : le pôle tertiaire de Besançon Viotte. Objectif : regrouper les services administratifs de l’Etat à proximité du futur pôle d’échange multimodal.

Ce projet est issu d'"une longue histoire" explique Jean-Louis Fousseret puisque l'idée est apparue en 2008. Ce pôle tertiaire devrait être terminé "fin 2017 voire début 2018 maximum". Selon Stéphane Fratacci, préfet de Franche-Comté, ce bâtiment marquera "l'implantation importante de l'Etat en région" et créera "une grande cohérence" dans l'idée de centralisation des services de l'Etat.

Un pôle tertiaire de 16.000 m2 

Le pôle tertiaire sera construit sur le secteur sud du futur quartier d'une superficie de 2 hectares, occupés principalement par l'ancienne halle Sernam. Ce secteur se caractérise par une programmation à dominante tertiaire-équipements et une capacité d'environ 25.000 m2 de surface de plancher. "L'intérêt majeur pour l'implantation d'un pôle tertiaire d'environ 16.000 m2 est sa situation centrale, sa disponibilité foncière et son articulation avec le pôle d'échanges multimodale" selon le maire.

Dans un courrier adressé à Jean-Louis Fousseret, Manuel Valls, Premier ministre, donne "une suite favorable à ce dossier" car il "permet une importante rationalisation immobilière et, grâce aux nombreuses mutualisations qu'il induira, paraît avantageux pour les finances publiques". 

Regroupement des services de l'Etat 

Dans le cadre de la réforme de l'administration territoriale de l'Etat, de la recherche de rationalisation immobilière et d'optimisation de son fonctionnement, l'Etat souhaite regrouper certains de ses services et opérateurs (DREAL, DDT, DRAAF, DRJSCS, DDCSPP, ARS) représentant environ 800 agents actuellement répartis sur différents sites en Franche-Comté. Le maire de Besançon précise que les services préfectoraux situés à Chamars ne déménageront pas dans ces nouveaux locaux.

La construction du nouveau pôle tertiaire tel qu'il est aujourd'hui envisagé répondrait en termes de surface aux besoins des services de l'Etat dans le Doubs. Le parking mutualisé répond également aux besoins de sa flotte de véhicules et de ses visiteurs.

Pas qu'un pôle tertiaire…

En effet, outre le pôle tertiaire, la programmation du secteur Sud comprendrait également environ 6.500 m2 de plancher soit près de 90 logements et environ 2.500 m2 de services, à réaliser au-dessus d'un parking mutualisé d'environ 300 places (enterré sur deux niveaux).

Un protocole d'accord sera prochainement signé avec l'Etat ainsi qu'avec les investisseurs du pôle tertiaire, Aktya et la Caisse des dépôts et consignations, avant la formalisation d'un bail ferme avec option d'achat.

Un appel à projet sera bientôt lancé pour l'architecture des locaux de ce pôle.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Grand Besançon Métropole : l’eau du robinet coule-t-elle de source ?

Dans le cadre de la journée mondiale de l'eau, organisée le 22 mars, Grand Besançon Métropole sensibilise le public sur la consommation en eau, notamment celle du robinet "La Bisontine". Plusieurs stands ont été créés au sein de quatre établissements de grande distribution : Chalezeule, Saint-Vit, Saône et Besançon. 

Espèces en danger : un appel urgent lancé par la LPO Bourgogne-Franche-Comté

En 20 ans, plus de 40% des populations d'oiseaux des espèces liées aux milieux agricoles ont disparu en Bourgogne-Franche-Comté. De mars à avril, l'association LPO Bourgogne-Franche-Comté lance un appel aux dons pour financer des actions destinées à protéger ces espèces en déclin.

Besançon : nouvelle campagne de stérilisation des chats errants du 1er avril au 31 mai 2023

La Ville de Besançon poursuit sa campagne de stérilisation des chats errants en collaboration avec la Société protectrice des animaux (SPA), l’association Nala, Mystic et Compagnie (NMC), la Fondation 30 Millions d'Amis ainsi que les deux cliniques vétérinaires des Tilleroyes et de Pirey. La prochaine campagne se déroulera du 1er avril au 31 mais 2023.

Dîner aux chandelles au Sauvage mardi 21 mars. Pourquoi ?

Mardi 21 mars, une trentaine de restaurateurs lyonnais éteindront les lumières pour laisser place aux chandelles au sein de leur établissement. Initiée  par l'association des Toques blanches lyonnaises, cette action dénonce la hausse des coûts d'énergie en France. Hugo Mathieu, chef du restaurant Le Sauvage à Besançon et membre des Toques blanches depuis le 17 avril 2022, se joindra à l'initiative. 

À la découverte des combles de l’ancienne abbaye Saint Paul à Besançon…

Il y avait du mouvement ce jeudi 16 mars 2023 entre 10h et 12h autour de l’ancienne abbaye Saint Paul à Besançon. Une nacelle est montée jusqu’à 24 mètres pour permettre à quelques professionnels du bâtiment et du patrimoine de découvrir les combles de cet édifice bien connu des Bisontines et des Bisontins. Objectif : vérifier l’état de la structure avant la réalisation d’un nouveau projet…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.34
légère pluie
le 26/03 à 9h00
Vent
7.29 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
86 %