Alerte Témoin

Biotika® : des étudiants de Besançon travaillent à la santé de demain

Publié le 11/12/2012 - 18:59
Mis à jour le 12/12/2012 - 10:00

Créé en 2006 par l’Institut supérieur d’ingénieurs de Franche-Comté (ISIFC), Biotika® se compose principalement d’élèves ingénieur ISIFC de niveau Bac+4 et +5. Certifiée ISO 13 485 en septembre dernier, cette entreprise, au statut juridique universitaire, développe de réels dispositifs médicaux innovants en réponse aux besoins du secteur biomédical et du monde hospitalier. Nadia Butterlin, directrice de l'école d'ingénieur ISIFC et PDG de Biotika® a répondu à nos questions... 

biotika__ludovic_godard_ufc_.jpg
Nadia Butterlin (en haut à gauche) : PDG de Biotika (Besançon) ©UFC -Ludovic Godard

biomédical

maCommune.info :  Biotika, est-ce une entreprise, une école d'ingénieurs ?

Nadia Butterlin : Les deux ! C'est une entreprise qui n'est pas comme les autres ! c'est à dire avec un statut particulier : un statut juridique universitaire et à but non lucratif. Ce n'est pas non plus une association ! Biotika est intégrée dans l'ISIFC car c'est aussi un module d’enseignement de 230 heures réparti à temps partiel sur la seconde (1j/sem) et la troisième année du cycle ingénieur (1,5j/sem)  à niveaux bac +4 et Bac +5. 

mC : Que propose-t-elle et que vise-t-elle précisément ? 

NB : C'est un bureau d'études spécialisé en dispositif médical et en produits de santé. Notre but est d’accélérer la mise sur le marché de produits innovants biomédicaux sous forme de travaux de démonstration (preuves de concept ou prototypes expérimentaux ou numériques) ou d'assistance technique et réglementaire. Nos clients sont les spécialistes de la santé (chercheurs ou soignants) ou les industriels ou les associations de patients. Biotika est certifiée par le LNE GMED ISO 13 485.

mC : Combien de projets ont été incubés depuis la création de Biotika en 2006 ?

NB : 16 projets différents ont été mis en oeuvre depuis 2006. Cette année, 26 étudiants ont travaillé cette année sur 5 projets différents, dont DigitTech. 

mC : Pouvez-vous nous donner plusieurs exemples concrets (Physiotika, Agimilk...). Des projets se sont-ils concrétisés sur le marché avec des phases de production ? 

NB :  Biotika n'a pas vocation à produire ni à fabriquer. C'est un bureau d'études qui travaille avec des collaborateurs fabriquant ou distributeur au sens juridique du terme. Les projets les plus aboutis sont : 

1. le dispositif de salive artificielle (projet S alive financé par des fonds OSEO et l'ANR Émergence 2011). Des prototypes fabriqués par la société Cisteo médical de Besançon sont actuellement en phase de tests avec le CHU de Besançon chirurgie maxillo-faciale sur des cochons de l'école vétérinaire de Lyon. Le résultat pourrait potentiellement commercialisable dans au moins 4 à 5 ans.

2. Agimilk et Physiotika, les démonstrateurs mis au point permettent d'initier des travaux de recherche en collaboration avec des laboratoires de recherche.

3. Conception  d'un dispositif de diagnostic des pertes d'équilibre pour kinésithérapeute. Prototype numérique livré en 2011 (Equistab).

4. Conception d'un nouveau dispositif de détection du syndrome du canal carpien (DigitTech). Produit livré en janvier 2013 à la société Technologia. 

mC : Vous serez présents au Medtec de Lyon les 15 et 16 mai 2013, quels projets seront mis en avant ? 

NB : les projets d’assistance technique et réglementaire tels que ceux pour la société Technologia ou de valorisation de travaux de recherche tels que S alive pour le CHU de Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Jeunesse

Camp-chantier de jeunes à la Citadelle : les inscriptions sont ouvertes !

Pour la quatrième année consécutive, la Ville de Besançon (Direction Citadelle et Direction Vie des quartiers) propose un chantier de jeunes à la Citadelle. Ce camp-chantier d’une durée de quinze jours, week-ends compris, se déroulera du 4 au 18 juillet 2020. Il est réalisé en partenariat avec l’association Le Club du Vieux Manoir, qui organise des chantiers de jeunes depuis plus de soixante ans.

« Journée blanche » dans un lycée de Pontarlier après un cas de harcèlement scolaire

Mise à jour ce 21 février 2020 • Les enseignants d'un lycée de Pontarlier (Doubs) ont organisé ce jeudi 20 février 2020 une "journée blanche" pour protester contre la modification par le rectorat de Besançon d'une sanction contre deux élèves après un cas de harcèlement scolaire, a-t-on appris auprès des enseignants.

JOJ 2020 : premières à Lausanne pour la 3e édition du « laboratoire de l’olympisme »

Lausanne accueille la troisième édition des Jeux olympiques d'hiver de la Jeunesse depuis le jeudi 9 janvier 2020, événement laboratoire ouvert aux sportifs de 15 à 18 ans et qui offre plusieurs innovations, dont le ski-alpinisme, nouvel entrant. Des épreuves se dérouleront également en Franche-Comté :  le biathlon, le combiné nordique et le saut à ski seront disputés sur le massif des Tuffes, à Prémanon, site du Centre technique national de ski nordique.

Concours de plaidoiries : les candidats seront finalement départagés par vidéos

Le Mémorial de Caen organise la 23e édition du Concours de plaidoiries des lycéens pour les droits de l'homme. Quatorze équipes de lycéens représentant les différentes régions de France se retrouveront pour la finale au Mémorial de Caen, le vendredi 24 janvier 2020. Au vu des difficultés de transport de ces derniers jours, la finale régionale, qui devait se dérouler mercredi 18 décembre à Dijon, dans les locaux du Canopé, est annulée.  

Leroy-Merlin, les ateliers enfants après les cours de bricolage

Publi-infos • Les cours de bricolage que propose Leroy Merlin, vous étiez déjà informés. Et les ateliers pour enfants, vous connaissez ? Leroy Merlin organise régulièrement des animations pour les enfants, à partir de 6 ans et à raison de 10 enfants par atelier. Alors, pensez-y et renseignez-vous au magasin ou sur Facebook.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Réussir en en première année commune aux études de santé (PACES)

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.54
ciel dégagé
le 05/04 à 21h00
Vent
1.77 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
65 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune