Bourgogne Franche-Comté : l’épidémie accélère, la vaccination aussi

Publié le 24/07/2021 - 08:18
Mis à jour le 23/07/2021 - 22:36

La vitesse de circulation du virus a très fortement augmenté ces derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté où le variant delta prédomine selon les dernières informations de l'ARS ce vendredi 23 juillet. En parallèle, la dynamique de la campagne vaccinale est soutenue.

La dynamique épidémique s’est nettement accélérée ces 7 derniers jours dans la région, sous l’effet de la diffusion du variant delta désormais ultra-prédominant, à plus de 85% (entre 65% dans la Nièvre et 98% dans le Jura).

L’incidence en population générale enregistre une forte poussée sur la même période et le Territoire de Belfort, le Jura et la Côte-d’Or se placent de nouveau au-dessus du seuil d’alerte de 50 pour 100 000 habitants.

L’ARS et l’Assurance maladie observent par ailleurs une hausse significative des signalements de regroupements de cas, en tous points du territoire.

© ARS Bourgogne Franche-Comté

Cette accélération épidémique reste à ce stade sans effet hospitalier, le nombre de patients pris en charge pour des formes graves du Covid demeurant stable autour de 280 patients.

Le nombre de décès en en établissements de santé se monte à 4 845 depuis mars 2020 ; 2 298 décès étant répertoriés en établissements médico-sociaux.

Un élan vaccinal confirmé

Face à cette progression de l’épidémie, la vaccination tient un rythme particulièrement soutenu depuis les annonces présidentielles du 12 juillet souligne l'ARS BFC.
"C’est la réplique nécessaire pour contrecarrer l’avancée du virus et l’ARS se mobilise aux côtés de l’ensemble des acteurs, sur le terrain, pour que la campagne permette à la région de gagner encore en immunité collective", ajoute l'Agence.

La couverture vaccinale s’améliore dans toutes les tranches d’âge :

© ARS Bourgogne Franche-Comté

L’Agence Régionale de Santé rappelle également que, dans ce contexte de reprise de la circulation épidémique conjuguée aux retrouvailles familiales, amicales, festives à l’occasion des congés d’été, "chacun doit rester vigilant pour appliquer les gestes de protection que nous connaissons tous, recourir au dépistage au moindre doute et en cas de signe évocateur de la maladie, et respecter strictement des consignes d’isolement qui contribuent à freiner la course du virus."

(Communiqué)

Évolution du Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté

Sources : data.gouv.fr


CODIV-19 dans le Doubs

Sources : data.gouv.fr


Covid-19 Bourgogne-Franche-Comté statistiques

Taux d'incidence par département

Taux de positivité par région

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : l’épidémie régresse en Bourgogne Franche-Comté. Les autorités restent prudentes

Avec un taux d'incidence à la baisse dans tous les départements et un plateau d'hospitalisations en légère diminution, la situation sanitaire s'améliore. Le virus circule moins même si les autorités se veulent prudente et attentes l'évolution à venir après le brassage des vacances et celui de la rentrée.

Couverture vaccinale : le Doubs à la traîne en Bourgogne-Franche-Comté

La Bourgogne-Franche-Comté suit la moyenne nationale en matière de couverture vaccinale. Elle se situe  même légèrement au-dessus. Dans la région 76% de la population en âge de se faire vacciner, de 12 ans et plus, a au moins reçu une première dose. Un taux de seulement 71 % dans le Doubs qui affiche un écart de plus de cinq points...

Santé

« Aucun danger » à vacciner simultanément contre la grippe et le Covid, estime la HAS

Le vaccin contre le Covid dans un bras et celui contre la grippe dans l'autre: cette solution ne comporte aucun danger et permet de se protéger efficacement contre les deux épidémies, a estimé lundi la Haute autorité de santé (HAS). "La réalisation concomitante des vaccins" contre la grippe et le Covid-19 est "possible afin d'éviter tout délai dans l'administration de l'une ou l'autre de ces injections", assure la HAS dans un communiqué. "Concrètement, les deux injections peuvent être pratiquées le même jour", mais à deux endroits du corps distincts, "un vaccin dans chaque bras", selon la HAS. Et dans le cas contraire, il n'y a pas de délai à respecter entre les deux vaccinations, précise la HAS. La campagne de vaccination contre la grippe débutera le 26 octobre.

Les défis du Hacking Health de Besançon

Vidéos •
En 48 heures chrono, 400 participants vont se remuer les méninges pour tenter de trouver la meilleure solution à chacune des 22 problématiques soulevées par des patients, professionnels de santé, professionnels du me?dico-social et du handicap, ou jeunes innovateurs désireux de créer un nouveau produit. Voici les 21 défis (+ 1 à venir !) du Hacking Health 2021 de Besançon.

Covid-19 : 73 % des 12-17 ans ont reçu une première injection du vaccin en Bourgogne Franche-Comté

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer s'est félicité lundi de la progression de la vaccination des collégiens et lycéens contre le Covid-19, qui dépasse 69% pour la première injection, appelant au "volontarisme" des familles pour poursuivre dans cette dynamique. En Bourgogne-Franche-Comté près de 148.000 adolescents de 12 à 17 ans ont reçu au moins une dose soit 73 % de cette classe d'âge.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.95
couvert
le 28/09 à 12h00
Vent
3.17 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
84 %

Sondage