Brasserie du commerce : une page se tourne pour l’un des lieux les plus emblématiques de Besançon…

Publié le 12/09/2023 - 18:31
Mis à jour le 21/09/2023 - 09:23

À partir du 23 septembre 2023, la Brasserie du commerce fermera ses portes… Pierre-Antoine et Soizic Clément, le couple à la tête de ce lieu emblématique à Besançon depuis une dizaine d’années, ont décidé de découvrir d'autres horizons professionnels.

Pierre-Antoine et Soizic se sont rencontrés entre les murs de la Brasserie du commerce il y a 13 ans, lorsqu’ils étaient tous les deux salariés. Quelques années plus tard, ce sont eux qui reprennent le flambeau et qui font vivre ce lieu si connu des Bisontines et des Bisontins, faisant tourner la tête des touristes. Avec une équipe de 15 salarié(e)s aujourd’hui, le couple, parents de deux enfants de 8 et 5 ans, a décidé de tourner la page.

Après 15 ans dans ce métier que j’adore, il est peut-être temps de laisser la place à des personnes qui ont encore l’envie, je commençais à m’essouffler physiquement, c’est quand même une grosse boutique”, nous confie Pierre-Antoine Clément, qui se tourne vers une carrière dans l’immobilier d’entreprise. Quant à son épouse, Soizic, elle pense d’abord à prendre le temps de la réflexion ”et pourquoi pas voyager un peu”, nous dit-elle.

©

”Vendre quand tout va bien !”

Après des périodes particulières pendant l’épidémie de Covid-19, Pierre-Antoine est fier de pouvoir dire que la Brasserie du commerce n’a jamais aussi bien fonctionné. ”2022 est la plus belle année, le chiffre d’affaires a été multiplié par deux en 10 ans, on a su redorer le blason de la brasserie”, commente-t-il, ”c’est vrai que c’est plus facile de vendre quand tout va bien !”. Malgré tout, vendre la brasserie n’était pas l’objectif premier du gérant de 34 ans, mais ”une opportunité”. C’est à ce moment-là que Pierre-Antoine et son épouse ont décidé d’ouvrir un nouveau chapitre de leur vie.

”J’ai vu des couples se former, des enfants grandir, des mariages, des enterrements…”

En 13 ans, les gérants ont assisté et même participé à de nombreuses scènes de vie entre les murs de la Brasserie du commerce. ”J’ai vu des couples se former, des enfants grandir, on a organisé des mariages, mais aussi des enterrements… On est vraiment entré indirectement dans la vie des gens”, se remémore Pierre-Antoine.

On sait aussi que la Brasserie du commerce est l’un des lieux les plus fréquentés par des écrivains. ”Il y a eu beaucoup de livres écrits ici et même des sketchs d’humoristes, ce n’est pas un lieu comme un autre, nos clients sont super contents pour nous, mais ils ont l’air très déçu de voir ce lieu partir même s'il rouvrira, mais de manière différente”, rapporte le gérant.

Le meilleur souvenir de Pierre-Antoine et Soizic ?

La premier mariage qu’ils ont célébré à la brasserie il y a 5 ans, de Lise et Boris. ”À cette époque, on avait décidé d’accueillir plus de groupes puisqu’il n’y avait pas d’offre au centre-ville de Besançon et de cela, des partenariats en ont découlé avec notamment le Comité départemental du tourisme du Doubs, l’Office de tourisme et des congrès de Grand Besançon Métropole, des autocaristes, l’hôtel Ibis de la rue Gambetta, etc.”, explique Pierre-Antoine.

Le pire souvenir de Pierre-Antoine et Soizic ?

Quand Édouard Philippe annonce samedi 14 mars 2020 la fermeture des bars, restaurants, cafés, cinémas et discothèques à minuit en raison de l'épidémie de Covid-19. ”Je me souviens, tu ne bossais pas ce soir-là, on mangeait et quand on a entendu ça, tu ne t’es pas posé de question, tu t’es levé et t’es allé à la brasserie pour fermer”, se souvient Soizic. ”On avait 3 heures pour fermer, 5.000€ de marchandises, on était dans le flou complet”, abonde Pierre-Antoine.

Bons ou mauvais souvenirs, le couple choisit de laisser la main après avoir profité de ce lieu historique à Besançon ”à l'âme particulière”, souligne Soïzic, en gardant en tête les nombreuses rencontres qu’ils ont faites ces 13 dernières années…

Infos +

Si les propriétaires changent, une grande partie du décor restera puisque le plafond et les murs de la brasserie sont classés au titre des monuments historiques depuis 1981.

Infos pratiques

  • Fermeture le 23 septembre 2023 à 15h00.
  • Un nouveau projet est en cours… À suivre sur maCommune.info.

©

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.39
légère pluie
le 24/05 à 21h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
87 %