But se positionne pour le rachat de Conforama : 1.500 à 2.000 postes menacés

Publié le 28/02/2019 - 14:52
Mis à jour le 28/02/2019 - 14:52

Selon le Figaro, l'enseigne d'ameublement n°2 en France, But, serait sur les rangs pour racheter Conforama qui compte 235 magasins en France. L'enseigne s'était déjà portée candidats à l'acquisition de Conforama en 2011…

conforama
Conforama © Martin Abegglen CC Flickr https://www.flickr.com/photos/twicepix/3983781757
PUBLICITÉ

En grande difficulté, le groupe sud-africain Steinhoff, propriétaire de Conforama depuis 2011, vend tous ces actifs. A la recherche d’un repreneur depuis plus de six mois, il espère en tirer 600 à 700 millions d’euros. Mais les difficultés financières « qui a affiché une marge nulle fin 2018 selon un concurrent qui a obtenu les comptes de l’entreprise« , risquent de ne pas faciliter les négociations selon BFM Business qui indique que cette vente est notamment due à  la pression exercée par les créanciers du groupe sud-africain « alors que des irrégularités comptables de plusieurs milliards d’euros ont été constatées sur plusieurs années« . BFM Business indique par ailleurs que le groupe affiche 10 milliards de dettes rachetées notamment par des fonds spéculatifs.

« Dans les mains de la banque d’affaires Rothschild, le dossier Conforama a été présenté à de nombreux acquéreurs potentiels, parmi lesquels Fnac Darty, qui aurait décliné » explique le Figaro qui indique qu’après Fly, l’enseigne But, dirigée par Alexandre Falck, se serait portée candidate. Mais « avant d’entrer dans une phase de négociation exclusive avec un candidat, Conforama se restructure ». Sur près de 9.300 collaborateurs, un plan social devrait aboutir à la suppression de 1.500 à 2.000 collaborateurs. 

Le comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) a pris en main le dossier dans le but de trouver le meilleur repreneur et de sauver un maximum d’emplois.

Une réunion avec les syndicats est prévue le 5 mars 2019.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès « Mon 1er toit comtois », un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.87
légère pluie
le 19/10 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1010.1 hPa
Humidité
97 %

Sondage