But se positionne pour le rachat de Conforama : 1.500 à 2.000 postes menacés

Publié le 28/02/2019 - 14:52
Mis à jour le 28/02/2019 - 14:52

Selon le Figaro, l'enseigne d'ameublement n°2 en France, But, serait sur les rangs pour racheter Conforama qui compte 235 magasins en France. L'enseigne s'était déjà portée candidats à l'acquisition de Conforama en 2011…

Conforama © Martin Abegglen CC Flickr https://www.flickr.com/photos/twicepix/3983781757 ©
Conforama © Martin Abegglen CC Flickr https://www.flickr.com/photos/twicepix/3983781757 ©

En grande difficulté, le groupe sud-africain Steinhoff, propriétaire de Conforama depuis 2011, vend tous ces actifs. A la recherche d'un repreneur depuis plus de six mois, il espère en tirer 600 à 700 millions d'euros. Mais les difficultés financières "qui a affiché une marge nulle fin 2018 selon un concurrent qui a obtenu les comptes de l'entreprise", risquent de ne pas faciliter les négociations selon BFM Business qui indique que cette vente est notamment due à  la pression exercée par les créanciers du groupe sud-africain "alors que des irrégularités comptables de plusieurs milliards d'euros ont été constatées sur plusieurs années". BFM Business indique par ailleurs que le groupe affiche 10 milliards de dettes rachetées notamment par des fonds spéculatifs.

"Dans les mains de la banque d'affaires Rothschild, le dossier Conforama a été présenté à de nombreux acquéreurs potentiels, parmi lesquels Fnac Darty, qui aurait décliné" explique le Figaro qui indique qu'après Fly, l'enseigne But, dirigée par Alexandre Falck, se serait portée candidate. Mais "avant d'entrer dans une phase de négociation exclusive avec un candidat, Conforama se restructure". Sur près de 9.300 collaborateurs, un plan social devrait aboutir à la suppression de 1.500 à 2.000 collaborateurs. 

Le comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) a pris en main le dossier dans le but de trouver le meilleur repreneur et de sauver un maximum d'emplois.

Une réunion avec les syndicats est prévue le 5 mars 2019.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

« France Relance » : 3 millions d’euros pour aider au financement des projets de neuf entreprises de la région

Ces nouveaux lauréats ont été sélectionnés lors de l’instance régionale d’accélération qui s’est réunie le 6 juin et le 7 juillet 2021 dans le cadre "France Relance". Ces projets représentent un investissement global de plus de 11 millions d’euros par ces entreprises qui seront alors soutenues par près de 3 millions d’euros de subvention d’État.

Plan « 1 jeune 1 solution » : 100 à 150 emplois en CIE susceptibles d’être pourvus d’ici la fin de l’année dans le Doubs

La Préfecture du Doubs a invité 70 chefs d’entreprises ce 22 septembre 2021 afin de rappeler le dispositif "1 jeune 1 solution" dans le cadre du Plan France Relance (et PAQTE) et notamment des "contrats initiative emploi(CIE) qui leurs sont proposés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.34
légère pluie
le 25/09 à 21h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
98 %

Sondage