C. Grudler (Modem) annonce le lancement de la liste du Centre en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 24/09/2015 - 08:42
Mis à jour le 24/09/2015 - 15:22

Christophe Grudler (Modem), conseiller départemental du Territoire de Belfort, chef de file du Mouvement Démocrate en Bourgogne-Franche-Comté, a annoncé ce mercredi 23 septembre 2015 à Belfort le lancement de sa candidature à la tête de la liste du Centre en Bourgogne-Franche-Comté pour les élections régionales des 6 et 13 décembre 2015.

img_2375_m__chrisgrudler_elecregio.jpg
©Modem
PUBLICITÉ

C’est la première région de France où le Modem lance une liste aux élections régionales, des accords ayant été conclus dans la plupart des régions françaises avec les listes UDI/LR. Les propositions faites par le Modem à la liste conduite par la droite d’intégrer les valeurs et les idées du Centre n’ont pas été retenues par M. Sauvadet suite à la visite de Nicolas Sarkozy. 

« François Bayrou soutient notre stratégie et notre programme »

« Nous souhaitons un nouvel élan pour la Bourgogne-Franche-Comté, en rupture par rapport au bilan catastrophique et au projet inexistant de Mme Dufay » déclare Christophe Grudler. « Nous avons une vision différente de la politique et nous la porterons avec et pour les citoyens de cette région. François Bayrou soutient notre stratégie et notre programme ; nous recueillons de très nombreux candidats sur notre liste qui fédère le Centre et tous ceux qui se retrouvent dans ses valeurs. M. Sauvadet a souhaité une rupture avec le Modem : il conduira donc, sans aucune dynamique, une simple liste de la droite sarkozyste. Prétendre au rassemblement est désormais une imposture » explique la tête de liste du Modem et Bourgogne Franche-Comté. 

« Il est temps de redonner la place aux citoyens »

Il ajoute que « Je conduirai une liste d’hommes et femmes issus de la vraie vie, comme moi qui suis chef d’entreprise, défendant un terroir, une identité régionale, et une ouverture vers les autres. Il est temps de redonner la place aux citoyens, de sortir de l’unique logique partisane et politicienne, autour d’une alternance gauche droite qui ne mobilise plus les électeurs. »

« J’ai choisi de déclarer ma candidature à Belfort car c’est la ville où je suis élu, et je veux dès aujourd’hui montrer que je prendrai en compte tous les territoires, notamment ceux en périphérie de cette nouvelle région. Les 54% de suffrages que j’ai recueillis aux dernières élections dans le Territoire de Belfort prouvent qu’une troisième voie est possible (victoire sur le PS au 1er tour, et sur l’UMP-UDI au deuxième). Une équipe et un programme solides montreront que c’est également possible pour la Région Bourgogne Franche-Comté. », conclut Christophe Grudler.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.69
légère pluie
le 25/05 à 21h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1018.08 hPa
Humidité
95 %

Sondage