Cantines en colère à Besançon : « un droit pour tous » selon J. Grosperrin

Publié le 26/09/2019 - 16:00
Mis à jour le 26/09/2019 - 15:15

Suite à la colère des parents d’élèves de Besançon dont les enfants ont été refusé à la cantine, Jacques Grosperrin, sénateur du Doubs et conseiller municipal de la Ville, rappelle ce 24 septembre 2019 que la cantine est « un droit pour chacun ». Il encourage la mairie à faire appel à des prestataires extérieurs…

 ©
©

Communiqué de presse de Jacques Grosperrin

« Cantine pour tous, un droit pour chacun »

« Même si la cantine n’est pas un droit absolu et général. Même si la création d’une offre de cantine est facultative. Même s’il s’agit d’un service. À partir du moment où celui-ci est mis en place, la commune doit accepter toutes les demandes d’inscription des élèves.

C’est le sens de l’article L 131.13 du code de l’éducation : « L'inscription à la cantine des écoles primaires [maternelle + élémentaire], lorsque ce service existe, est un droit pour tous les enfants scolarisés. Il ne peut être établi aucune discrimination selon leur situation ou celle de leur famille. »

Cette mesure est bénéfique pour les familles mais lourde pour les collectivités : infrastructures, personnel, etc. À Besançon, s’ajoute une autre difficulté : la cuisine centrale est au maximum de ses capacités de production alors que seulement 51% des élèves bisontins bénéficient de ce service, contre une moyenne nationale de 70% des écoliers (source : rapport du Défenseur des Droits).

Faire appel à un prestataire extérieur pour les repas 

La Ville de Besançon doit envisager des solutions pour répondre aux besoins de sa population et je souhaite proposer au maire de Besançon des pistes de réflexion pour pallier l’urgence de cette situation.

Concernant le nombre de repas, il apparaît nécessaire de faire appel à un prestataire extérieur pour compenser la production municipale.

Concernant la capacité d’accueil, dans les établissements où cela est possible, proposer des services supplémentaires. Il pourrait également être envisagé d’occuper d’autres cantines ou salles de restauration que celles de l’école dans des établissements proches, par exemple dans les collèges, les foyers logements, etc.

Enfin, peut-être pourrions-nous réfléchir, dans le cadre de l’intercommunalité, à un rapprochement avec les établissements scolaires dont les cantines disposent de places dans les communes limitrophes de Besançon.

L’analyse des besoins sociaux de notre ville révèle une inquiétante paupérisation. Lors du conseil municipal du 19 septembre, le maire insistait sur la nécessité d’attirer des familles dans notre ville, ce qui est fondamental pour son développement. Cela commence par l’adaptation des services publics aux besoins de la population. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

L’acteur franc-comtois Damien Jouillerot publie un livre-témoignage sur son enfance harcelée à l’école

Après avoir publié deux ouvrages en tant que dessinateur sous le pseudonyme Gibus, l’acteur franc-comtois poursuivant sa carrière à Paris depuis plusieurs années, publiera un nouveau livre le 21 août 2024, cette fois bien plus personnel et réel, retraçant son passé d’enfant-star à l’écran, victime de harcèlement à l’école, intitulé Harcelé aux éditions Broché, préfacé par Gérard Jugnot.

Nouvelle plainte de L214 contre un abattoir Bigard en Côte d’Or

L'association animaliste L214 a annoncé mercredi 24 juillet 2024 avoir de nouveau porté plainte contre un abattoir du groupe Bigard en Bourgogne, dénonçant une situation "toujours alarmante" malgré une première alerte lancée en avril, qui avait mené à un contrôle des services de l'Etat.

Sondage – Pour vos vacances, avez-vous arrêter de prendre l’avion pour une question environnementale ?

Cette question de continuer de prendre l’avion ou non pour limiter son impact sur le réchauffement climatique est de plus en plus fréquente, en tous cas chez celles et ceux qui ont les moyens de prendre l’avion pour partir en vacances (90 % de la population mondiale n'a jamais pris l'avion). Et vous, avez-vous arrêter de choisir le moyen de transport pour une question environnementale ? C’est notre sondage de la semaine.

Une sophrologue saint-vitoise replace la sexualité au coeur du développement personnel

Sophrologue et sexothérapeute depuis 2018 et installée à Saint-Vit, Marie Blanchon développe un projet ”Femme confiante, amour de soi et sexualité”. Elle s’adresse, comme son nom l’indique, aux femmes et plus particulièrement celles qui veulent se libérer des blessures du passé et des liens transgénérationnels, souvent à l’origine de nombreuses peurs et insécurités.

Sirops et limonades Rième, quoi de neuf pour l’été 2024 ?

QUOI DE 9 ? • Un siècle après la création, dans les montagnes du Haut-doubs, la Maison Rième n’a pas pris une ride. C’est avant l’arrivée des colas que Marcel-Alcide Rième invente dans les années 20 la pétillante "Mortuacienne". Elle a beaucoup voyagé jusqu’en 2024, accompagnée de sirops, y compris bio et gourmands.

Des membres du CESER en visite au laboratoire Femto-ST

Les membres du conseil économique, social et environnemental régional (CESER) ont visité mardi 9 juillet 2024 le laboratoire Femto-St à Besançon. Ils ont notamment échangé avec le directeur, des chercheurs et un représentant de la délégation régionale académique à la recherche et à l’innovation.

Gros bug mondial Microsoft : chaînes TV, aéroports et entreprises subissent d’importantes perturbations

Mise à jour à 16h56 • Depuis vendredi 19 juillet 2024 au matin, de nombreuses entreprises et administrations rencontrent d’importants problèmes informatiques, comme des dysfonctionnements sur des terminaux de paiements our pour les règlements en ligne sur certains sites, des problèmes dans des aéroports et des chaînes télévisées perturbées comme Canal+ ou TF1.. D’où vient ce bug mondial ?

À quoi ressemble la nouvelle base nautique d’Osselle ?

La nouvelle base nautique d'Osselle, renommée Les lacs d'Osselle, entièrement rénovée, a été inaugurée jeudi 18 juillet 2024 en présence notamment d'Anne Olszak, maire d'Osselle-Routelle, d'Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Ludovic Fagaut, vice-président du Département du Doubs et Patrick Ayache, vice-président en charge du tourisme de la Région Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 23.23
peu nuageux
le 24/07 à 15h00
Vent
3.31 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
56 %