Cérémonie d’hommage aux morts de la gendarmerie nationale

Publié le 18/02/2020 - 09:21
Mis à jour le 18/02/2020 - 09:21

La cérémonie d’hommage aux militaires de la gendarmerie décédés en 2019, dans l’exercice de leurs fonctions, a pris place ce 17 février 2020 devant le mémorial de la caserne Capitaine GIRARD à Besançon. Cet événement s’est déroulé au lendemain de la date traditionnelle dédiée depuis 1993.

gendarmerie hommage du 17 février 2020 © gendarmerie du Doubs ©
gendarmerie hommage du 17 février 2020 © gendarmerie du Doubs ©

Cette cérémonie, présidée par Monsieur Joël Mathurin, préfet du Doubs et sous le commandement du général Stéphane Gauffeny, commandant la gendarmerie de Franche-Comté, s'est déroulée en présence des élus locaux et de nombreuses autorités civiles et militaires. Les réservistes, les porte-drapeaux, les représentants d’associations et les retraités de l’Arme étaient également sur les rangs pour manifester leur soutien.

Cet hommage, à caractère national, rendu chaque année, simultanément, dans toutes les gendarmeries de France exprime la reconnaissance de la Nation tout entière à l'endroit de ceux qui sont morts pour la protéger.

Après lecture du message de Monsieur Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, l'appel des morts de la gendarmerie, décédés dans l'accomplissement de leur devoir, a rappelé à toutes les personnes présentes qu'en 2019 l’Institution a déploré la disparition de six de ses militaires.

"Dans le recueillement et la fraternité, tous étaient présents pour honorer la mémoire de ces six militaires, victimes du devoir", précise la gendarmerie du Doubs.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Un Français n’obtient pas la naturalisation suisse… après avoir tondu le gazon les jours fériés

INSOLITE • Un résident français de Clos-du-Doubs, commune suisse du canton du Jura, s’est vu refuser la naturalisation suisse lors de l’assemblée communale du canton du Jura le 10 avril 2024. Pourquoi ? Il lui a été reproché notamment d’avoir tondu sa pelouse pendant des jours fériés, rapporte nos confrères du Quotidien Jurassien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.22
peu nuageux
le 21/04 à 21h00
Vent
1.57 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
92 %