C'est jour de grève dans la fonction publique !

Publié le 10/10/2017 - 07:43
Mis à jour le 10/10/2017 - 09:35

La mobilisation s'annonce importante suite à un appel unitaire inédit depuis dix ans  à l'appel de tous les syndicats de fonctionnaires. Cela va se traduire par des services publics au ralenti ou carrément à l'arrêt ce mardi 10 octobre 2017, avec écoles, crèches, bibliothèques ou gymnases impactés. Voici ce qui vous attend…

11ManifestationCGTFSUFOsyndicat010.JPG
illustration ©Alexane Alfaro

qui fait grève ? Combien de manifs ? quelles perturbations ?

PUBLICITÉ

Les manifestations prévues le 10 octobre en Franche-Comté  : 

  • Besançon : 10 h 30 place de la Révolution
  • Montbéliard : 14 h 00 sur le parking de la Roselière (champ de foire)
  • Pontarlier : 16 h 00 place d’Arçon
  • Belfort : 10 h 00 devant la Maison du Peuple
  • Dole : 10 h 00 devant la sous-préfecture
  • Lons-le-Saunier : 15 h 00 place de la Liberté
  • Saint-Claude : 10 h 00 devant la sous-préfecture 
  • Vesoul : 10 h 30 devant la sous-prefecture

ÉDUCATION

Tous les enseignants sont appelés à la grève par leurs syndicats, y compris ceux du privé. Selon le Snuipp-FSU, premier syndicat dans le primaire, près d’un enseignant sur deux sera en grève. Pour exemple, à Besançon, une vingtaine d’écoles seront fermées ce mardi 10 octobre 2017.

 La loi d’août 2008 a instauré un droit d’accueil des élèves en maternelle et élémentaire. Mais le service minimum ne sera pas assuré partout. Selo le Snuipp-FSU, dans plusieurs départements, la proportion d’écoles fermées sera importante:

Trois sujets irritent particulièrement les enseignants: les salaires, la réinstauration du jour de carence et la réduction du nombre de contrats aidés, qui jouent un rôle-clé pour le bon fonctionnement des établissements.

TRANSPORTS 

Aérien – La direction générale de l’aviation civile (DGAC) a recommandé aux compagnies aériennes de réduire de 30% leurs vols dans les aéroports de Paris-CDG, Paris-Orly, Beauvais, Lyon, Nice, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, en raison des appels à la grève de quatre syndicats (CGT, FO, CFDT et l’Unsa). Des perturbations sont attendues « sur l’ensemble du territoire ». Pour sa part, EasyJet a supprimé 104 vols, depuis et vers la France, de lundi soir à mardi. 

A Besançon, le réseau urbain et péri-urbain fonctionnera normalement 

SNCF

Tous les trains TGV, Transilien, TER, Eurostar, Thalys devraient rouler normalement et les Intercités quasi-normalement malgré les préavis de grève des syndicats SUD (3e), qui veut faire « converger » les luttes, et CFDT (4e), qui dénonce les ordonnances et la hausse de la CSG. La CGT (1er) n’appelle pas à des débrayages mais incite par « solidarité » les cheminots à rejoindre les cortèges, comme l’Unsa (2e) qui dénonce plus globalement des « attaques envers les salariés ».

 Seuls les 8 TER Franche-Comté ci-dessous seront remplacés par des bus, ou avec des arrêts modifiés, ou ne circuleront pas.

Grandes lignes en Bourgogne Franche-Comté

  • TGV : trafic normal
  • Intercités : trafic normal

TER Bourgogne : trafic normal 

TER Franche-Comté : trafic perturbé 

Le trafic sera normal sur l’ensemble de territoire sauf pour les quelques trains ci-dessous qui ne circuleront pas ou seront modifiés :

Axe Besançon-Lons-le-Saunier

  • TER n° 895980 Lons 15h01 Besançon 16h09 ne circulera pas

Axe Besançon – La chaux de Fonds

  • TER n° 895225 Besançon 18h00 Le Valdahon 18h48 ne circulera pas
  • TER n° 96429 Besançon 19h32 La Chaux de Fonds 21h28 sera TERMINUS Le Valdahon à 20h19
  • TER n° 96428 La Chaux de Fonds 21h45 Morteau 22h08 ne circulera pas

Axe Belfort-Vesoul

  • TER n° 894404 Belfort 06h35 Vesoul 07h21 ne circulera pas
  • TER n° 894409 Vesoul 07h31 Belfort 08h20 ne circulera pas

Axe Besançon-Dijon

  • TER n° 894286 Besançon 19h33 Dijon 20h47 ne circulera pas
  • TER n° 894293 Dijon 21h09 Besançon 22h05 ne circulera pas

HÔPITAUX

Première depuis la loi Bachelot de 2009, une dizaine de syndicats de praticiens hospitaliers (PH) se sont joints à l’appel de la fonction publique. Médecins, pharmaciens et dentistes sont invités à faire grève avec les personnels paramédicaux (aide-soignants, infirmiers, etc…) pour dénoncer en chœur la dégradation de leurs conditions de travail et « l’étranglement financier » de l’hôpital. Comme eux, les PH sont concernés par le gel du point d’indice ou le rétablissement du jour de carence en cas d’arrêt maladie. Ils s’élèvent plus généralement contre la baisse de leur pouvoir d’achat. Conséquence: des opérations pourraient être reportées. 

AUTRES SECTEURS

Chez les policiers, Alternative CFDT et l’Unsa-police ont appelé leurs troupes à gonfler les cortèges. Les autres syndicats relaient les appels à manifester lancés par leurs confédérations.

Les personnels d’anciennes entreprises du secteur public comme La Poste et Orange sont aussi appelés à se mobiliser

Les personnels d’anciennes entreprises du secteur public comme La Poste et Orange, qui emploient encore des fonctionnaires, et plus largement pour la CGT « l’ensemble des salariés du secteur des activités postales et de télécommunications » (SFR, Free, Chronopost…), sont aussi appelés à se mobiliser. 

Même chose pour les agents, de droit public ou de droit privé, de Pôle Emploi, pour protester contre des suppressions de postes et la présentation d’un budget en baisse de quatre milliards d’euros en cinq ans, ou pour ceux des chambres de commerce et d’industrie.

Au tribunal de Bobigny, la CGT appelle les greffiers à empêcher la tenue des audiences pour protester contre des effectifs insuffisants qui pèsent sur les conditions de travail, ainsi que le manque de « matériel ».

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

Colère du côté des agriculteurs du Doubs : une action prévue ce mardi soir à Besançon…

La FDSEA (fédérations de syndicats d'exploitants agricoles locaux) et les Jeunes Agriculteurs du Doubs ont décidé de se mobiliser ce 2 juillet 2019 à 20h30 au 7 rue de la Gare d’eau à Besançon (derrière la Préfecture). Cette action intervient suite à l'accord entre l'Union européenne et les pays du Mercosur (plusieurs pays d'Amérique du Sud)  pour plus de libéralisation de la commercialisation.

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.7
ciel dégagé
le 16/09 à 15h00
Vent
3.67 m/s
Pression
1018.46 hPa
Humidité
32 %

Sondage