CFA Vauban : pas de reprise sans le départ du directeur

Publié le 08/07/2010 - 04:59
Mis à jour le 08/07/2010 - 04:59

Le personnel du centre de formation d’apprentis du bâtiment de Besançon persiste à réclamer le départ du directeur à la suite de deux suicides de formateurs. Ils menacent de ne pas assurer la rentrée à la fin du mois d’août.

Deux salariés du centre de formation des apprentis Vauban (CFA) du bâtiment à Besançon se sont suicidés à moins d'une semaine d'intervalle. Le premier le 27 juin, 52 ans non contractuel, était chargé d’animation, le second samedi dernier, 48 ans, était formateur à temps partiel et artisan d’une entreprise de la région à Pirey.
 
Les administrateurs du CFA qui compte 90 salariés et 1200 apprentis, en concertation avec le service du travail du BTP, ont fermé l'établissement depuis lundi.
 
Les salariés dénoncent des « méthodes de management catastrophiques, brutales, un harcèlement moral envers certains membres du personnel », et ce depuis des années. Ils réclament donc le départ du directeur Franck Bouchet.
 
Ce mercredi a eu lieu une séance d’audition du conseil d’administration par le comité national de coordination de l’apprentissage dépêché sur place, comité qui gère 87 CFA en France, ses conclusions devraient intervenir prochainement
 
En cas de non limogeage du directeur, la grève de l’ensemble du personnel est maintenue et se poursuivrait alors à la rentrée programmée fin août.
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6
légère pluie
le 01/03 à 3h00
Vent
3.76 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
86 %