Champignons en Franche-Comté : une espèce sur quatre est menacée

Publié le 15/05/2014 - 09:49
Mis à jour le 16/05/2014 - 09:48

Une e?quipe de mycologues francs-comtois, coordonne?e par Daniel Sugny, pre?sident de la Socie?te? mycologique du Pays de Montbe?liard, a travaille? pendant trois anne?es, a? la demande de la Direction re?gionale de l’environnement, de l’ame?nagement et du logement (Dreal) et du Conseil scientifique re?gional du patrimoine naturel (CSRPN) pour e?laborer la nouvelle liste rouge des champignons de Franche-Comte?. Cette liste est destine?e a? remplacer la pre?ce?dente e?tablie en 2004. Bilan : sur les 3.399 espe?ces e?value?es indique que 824 d'entre elles sont menace?es de disparition, soit environ 25 %. La de?gradation ou la disparition des milieux naturels repre?sente les principales menaces.

 ©
©

La flore fongique comtoise, dont 5.300 espe?ces sont re?pertorie?es a? ce jour, est tre?s diversifie?e et joue un ro?le essentiel dans le fonctionnement des e?cosyste?mes selon la Dreal. Il e?tait donc ne?cessaire de disposer d'un outil permettant d'e?valuer et de hie?rarchiser de fac?on scientifique les risques d'extinction des espe?ces : une liste rouge.

Cette liste, destine?e a? remplacer la pre?ce?dente e?tablie en 2004, a e?te? e?labore?e en respectant la me?thodologie de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), puis valide?e par le CSRPN. Il s’agit de la premie?re liste rouge re?gionale en France, concernant les champignons dont la me?thodologie est valide?e par l’UICN.

Le projet a e?te? conduit sous l’e?gide de la Fe?de?ration mycologique de l’Est (FME), en partenariat avec la Dreal Franche-Comte?. Quatre cents brochures destine?es a? tous les gestionnaires de milieux naturels ont e?te? e?dite?es.

Dangers

L'analyse comple?te re?alise?e sur les 3.399 espe?ces e?value?es indique que 824 d'entre elles sont menace?es de disparition, soit environ 25 %. La de?gradation ou la disparition des milieux naturels repre?sentent les principales menaces.

A titre d’exemple, la liste rouge indique que l’hydne he?risson, qui croi?t sur de vieux troncs de sapin blanc en montagne, est en danger critique d’extinction, que le camarophyllopsis a? points noirs, poussant dans quelques pelouses naturelles, est en danger d’extinction et que le bolet vert de gris, observe? dans certaines tourbie?res, est vulne?rable.

La Dreal explique que gra?ce a? cette nouvelle liste rouge des champignons, la Franche-Comte? dispose maintenant d’un outil permettant d’e?valuer de fac?on plus comple?te la valeur patrimoniale des sites naturels sur le plan fongique (e?labore? dans le respect de la me?thodologie de l’UICN, le document s'appuie sur une se?rie de crite?res pre?cis pour e?valuer de fac?on pertinente le risque d'extinction de chaque espe?ce). L’utilisation de cette liste permettrait aux proprie?taires et aux e?lus d’orienter la politique de gestion de certains sites en cas de besoin. Elle permettrait, enfin, un croisement des donne?es pour une e?valuation plus comple?te des sites. Elle serait aussi un outil d'information et de sensibilisation, destine? a? alerter les e?lus et le grand public sur l'urgence et l'e?tendue des proble?mes de conservation. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Pollution en BFC : la vitesse réduite de 20 km/h sur l'A36 et les axes secondaire ce vendredi

Atmo Bourgogne Franche-Comté, en charge de la surveillance de la qualité de l'air, a placé la région en alerte rouge aux particules ce 25 février 2021. À compter de ce vendredi à 7h00, la vitesse sera réduite de 20 km/h par rapport aux limitations existantes supérieures ou égales à 90 km/h.

Records de « douceur » en Franche-Comté pour un mois de février

Un petit air avancé de printemps. Les températures maximales relevées ont flirté avec de nombreux records dans les villes de Franche-Comté. On a relevé 22,6C à Arc-et-Senans et 21,5°C à Pontarlier ! Soleil et douceur sont au rendez-vous jusqu'à aujourd'hui avant le retour d'une légère perturbation vendredi et d'un certain rafraîchissement pour ce week-end.

Marie-Guite Dufay interpelle Emmanuel Macron sur les enjeux agricoles et industriels de Bourgogne Franche-Comté.

Après la visite d'Emmanuel Macron d'une ferme à Étaules au nord de Dijon ce mardi 23 février 2021, la présidente de région Marie Guite Dufay (PS) exhorte le président de la République à "agir enfin" sur les enjeux de la Bourgogne Franche-Comté notamment sur les dossiers de Général Electric et Jacob Delafon.

Passionnés d’insectes ? Une nouvelle revue vient de sortir en Bourgogne-Franche-Comté

L’année 2020 a été riche pour les papillons et les libellules de Bourgogne-Franche-Comté... Découvrez le dernier numéro de la lettre d'information du Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des invertébrés (CBNFC-ORI).

Macron à la rencontre d'agriculteurs mardi en l'absence de leur salon

Circuits courts • Le président de la République se rendra ce mardi 23 février 2021 dans une exploitation à Étaules, un village situé à une quinzaine de kilomètres au nord de Dijon. Il sera accompagné par Julien Denormandie. Il s'entretiendra  avec des acteurs de la filière agricole pour démontrer "son intérêt" à ce secteur en l'absence du salon de l'agriculture, annulé cette année à cause de la crise du Covid-19, a annoncé lundi l'Elysée.

Participez au festival des solutions écologiques de BFC !

La deuxième édition du Festival des solutions écologiques de Bourgogne Franche-Comté se déroulera du 6 au 12 septembre 2021. Objectif : promouvoir tous ceux qui participent à la transition écologique (citoyens, associations, entreprises, établissements scolaires, etc.). Les structures souhaitant y participer doivent déposer leur candidature avant le 28 mars.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.06
partiellement nuageux
le 26/02 à 0h00
Vent
0.91 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
79 %

Sondage