Alerte Témoin

Citiz : du nouveau pour Besançon et Dijon dans l'autopartage...

Publié le 03/10/2017 - 06:40
Mis à jour le 05/10/2017 - 09:14

A partir du 3 octobre 2017, les Bisontins et Bisontines pourront avoir un accès direct aux véhicules d'autopartage Citiz de Besançon et Dijon. Cette offre est désormais possible grâce à la fusion de citiz Besançon et Mobigo Autopartage Dijon en "Citiz Bourgogne-Franche-Comté". Les Dijonnais et Dijonnaises seront aussi libres d'utiliser les véhicules de Besançon.

Les déplacements seront "facilités" par la plateforme unique et "le même planning de réservation" ainsi qu'un "accès commun à l'application mobile", explique Citiz.

Ce réseau d'autopartage permet de mettre en libre servce des voitures pour une utilisation ponctuelle afin de trouver une alternative à la voiture individuelle. A besançon, 21 voitures sont disponibles sur 13 stations contre 16 véhicules sur huit stations à Dijon. 

Une nouvelle station à Besançon

Citiz ouvre à Besançon sa 13ème station d’autopartage à proximité de la station de tram "Tristan Bernard". Située Boulevard Diderot (face au n° 24) : "elle permet aux habitants, salariés et entreprises de ce secteur de profiter d’une Peugeot 208 pour leurs courses, rendez-vous, escapades…", souligne Citiz.

Comment ça marche ?

Lorsque l'utilisateur est isncrit au service, il peut réserver la voiture de son choix (de la citadine au monospace) sur internet, via l'appli mobile Citiz ou par téléphone. L’accès au véhicule se fait en libre-service 24h/24 et 7j/7 : le badge Citiz déverrouille les portières et l’ordinateur de bord permet de valider le début de la réservation.

En fin d’utilisation, il suffit de ramener la voiture à son emplacement réservé. Le système embarqué, l’appli mobile ou la centrale d’appel répondent 24h/24 aux besoins des utilisateurs : prolongation d’utilisation, assistance, consultation des consommations, etc.

Combien ça coûte ?

Des formules avec ou sans abonnement exitstent pour les particuliers et les professionnels : 

  • Facturation selon l’usage : à partir de 2 € par heure ou 20 € par jour et 0,35 €/km, carburant compris.
  • La place réservée Citiz facilite le stationnement dans Dijon et Besançon.
  • L’équipe Citiz s’occupe de tout : gestion du véhicule, entretien, assistance, nettoyage bi-mensuel…

Liste des stations Citiz à Besançon

TÉMIS

  • 2g Avenue des Montboucons

GARE-VIOTTE

  • 2A Rue de Vesoul

CHAPRAIS

  • 51 Rue de Belfort

TRISTAN BERNARD

  • 39 Boulevard Diderot

FLORE

  • 4 Place Flore

LECLERC

  • 2 Rampe de Montrapon

MARULAZ

  • 11 Place Marulaz

MARCHÉ BEAUX ARTS

  • 9 Rue Jean Petit

BERSOT

  • 55 Rue Bersot

MOUILLÈRE

  • 3 Allée de l'Île aux Moineaux

GRANVELLE

  • 10 rue de la préfecture 

ST JACQUES

  • 5-7 Rue de l'Orme de Chamars

CITY

  • Quai Henri Bugnet

Info +

Comment s'inscrire ?

Il suffit de s’inscrire une fois auprès de Citiz pour pouvoir accès aux voitures en libre service avec un badge. Pour l’inscription, prendre rendez-vous à Dijon au 03 80 55 14 14 ou à Besançon au 03 81 82 30 00 et se munir de son permis de conduire, d'un RIB et d'un justificatif de domicile récent.

A venir : 

L’équipe Citiz BFC présentera l’autopartage sur son stand au Salon Bien-Être, du 22 au 24 septembre au Parc Expo Dijon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Confinement à Besançon : « Il devrait toujours y avoir des transports Ginko en circulation »

INTERVIEW • Les Tram' et bus du réseau Ginko sont toujours en activité à Besançon depuis le début du confinement le 17 mars 2020. Si le niveau de l'offre se réduit ou se modifie après les annonces gouvernementales qui se succèdent, Carol Ambrosini, directeur marketing, clients et mobilités pour Kéolis, exploitant du réseau Ginko, affirme qu'"il devrait toujours y avoir des transports en commun en circulation".

Besançon : il faut désormais monter à bord des bus Ginko par les portes arrière

Le réseau Ginko met en place des mesures spécifiques pour faire face à la propagation du coronavirus et assurer la continuité de ses services en préservant la santé de ses collaborateurs et celle des voyageurs. A partir du 24 mars 2020, la montée à bord des bus s’effectuera obligatoirement par les portes situées à l’arrière et ce, jusqu’à nouvel ordre. La validation des titres de transport reste obligatoire.

Confinement : des amendes de 135 à 375 euros si vous sortez sans justification…

Les forces de l'ordre étaient mobilisées pour contrôler les déplacements mardi 17 mars 2020 à partir de midi et faire de la pédagogie concernant l'obligation de présenter un justificatif sur l'honneur sur le motif autorisé de son déplacement. À partir de ce mercredi 19 mars 2020, au deuxième jour du confinement, l'amende passe de 38 à 135 euros et peut même grimper à 375 euros !
Offre d'emploi
 1.33
légères chutes de neige
le 30/03 à 0h00
Vent
4.76 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
78 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune