Incendies : une collecte de dons exceptionnelle pour les forêts françaises

Publié le 07/09/2022 - 15:02
Mis à jour le 08/09/2022 - 17:27

A la suite des terribles incendies qui ont ravagé les forêts françaises cet été, la Fondation du patrimoine et la fondation Fransylva se mobilisent pour lancer une collecte de dons exceptionnelle. Celle-ci permettra de soutenir des actions de reconstitution et de sauvegarde des forêts françaises. 

La Fondation du patrimoine et la fondation Fransylva ont fixé un premier palier de collecte à 100 000 € qui permettra de financer plusieurs de ces projets de sauvegarde avant la fin de l’année.

Les fonds recueillis serviront alors à financer trois types de projets :

  • le développement de moyens de défense des forêts contre l’incendie (DFCI) comme la réfection ou l’amélioration de pistes ou d’aires de retournements pour faciliter l’accès des secours, l’ouverture de coupe-feux et la réalisation de réserves d’eau et de points de pompage ;
  • l’aménagement de bordures de cours d’eau, de mares, étangs et zones humides en forêt afin de préserver les réserves d’eau et la biodiversité forestière ;
  • la réhabilitation des zones forestières brûlées, pour favoriser la restauration de la biodiversité et la protection des sols. Les projets soutenus porteront sur des zones forestières ne faisant pas l’objet d’une exploitation ou valorisation économique par les propriétaires qu’ils soient publics ou privés.

Un patrimoine essentiel pour la santé des écosystèmes et la lutte contre le réchauffement climatique

L’été 2022 s’achève sur un constat très lourd : 62 000 hectares de forêt française ont été ravagés par des incendies depuis le début de l’année, 7 fois et demie plus que la moyenne observée sur les 15 dernières années. "C’est un terrible record qui risque de se renouveler" alertent les fondations. En effet, avec le changement climatique, "d’ici 2050, les feux de forêts seront plus nombreux, plus étendus et les périodes à risques trois fois plus longues". 

La forêt métropolitaine française joue pourtant un rôle essentielle puisqu’elle couvre à elle-seule aujourd'hui "31% du territoire et absorbe 50 millions de tonnes de CO2 chaque année, soit 15 % de nos émissions brutes de gaz à effet de serre".

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Bourgogne Franche-Comté : un nouvel atlas sur les libellules

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés et ses partenaires annonce la parution d’un tout nouvel atlas consacré aux libellules de Bourgogne-Franche-Comté. Avec plus de 100.000 données exploitées, l’aide d’un millier d’observateurs et un grand réseau d’auteurs bénévoles, cet atlas unique répertorie et décrit les 75 espèces de libellules présentes dans la région.

Citadelle de Besançon : les couleuvres vipérines remises en liberté dans le cadre de leur plan de sauvegarde

Dans le cadre d’un plan de sauvegarde de la Couleuvre vipérine, la LPO Bourgogne-Franche-Comté et la Citadelle de Besançon se sont associées pour protéger ce serpent complètement inoffensif durant les périodes de travaux sur leur zone d’habitat naturel. Après une phase de conservation en dehors de leur milieu naturel, leur remise en liberté est imminente.

YPSTÉ et Somewhere : deux bisontins se retrouvent autour du thé, du café et de l’écoresponsabilité

Nicolas Girard, 26 ans, fondateur d'YPSTÉ, est un passionné de thé. Pour Ophélie Braillard, 31 ans, propriétaire de Somewhere, torréfaction artisanale située rue des Tamaris à Besançon, c'est le café. Fin 2020, les deux bisontins, désormais amis, ont décidé de s'associer lors de la génèse de leurs deux projets. Tous deux sont unis par un même engagement : l'écoresponsabilité.

Longevilles-Mont-d’Or : une louve tuée près d’un troupeau de bovins « dans les conditions requises par la réglementation »

Ce mardi 20 septembre, vers 22h40, un binôme de lieutenants de louveterie a procédé au tir létal d’une louve sur une parcelle où un troupeau avait été prédaté dans la nuit du 18 au 19 septembre aux Longevilles-Mont-d’Or, informe la préfecture du Doubs dans un communiqué du 21 septembre.

Sécheresse : allégement des mesures de restriction d’usages de l’eau dans le Doubs

Après avoir consulté le comité de ressource en eau mardi 13 septembre, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet, a décidé de passer plusieurs zones du département au niveau "alerte renforcée". Ce classement entraîne la mise en application de mesures de restriction de l’usage de l’eau moins contraignantes.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.22
nuageux
le 30/09 à 21h00
Vent
1.74 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
93 %

Sondage