Comportements "inadaptés et dangereux" : renforcement de la campagne de sécurité du tram

Publié le 22/09/2014 - 11:18
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:57

Pour la troisième fois depuis juillet 2014, le comité de suivi et de sécurité du tramway (composé des services de l'Etat, du Grand Besançon et de la Ville de Besançon, de l'exploitant du réseau, des maîtres d'oeuvres et des organismes de sécurité) s'est réuni vendredi 19 septembre. Les circonstances des deux accidents pie?tons survenus Avenue du 8 Mai 1945 et Boulevard Allende ont notamment e?te? examine?es pour constater les comportements "inadaptés et dangereux" de la part des usagers de l'espace public. La campagne de sécurité va être renforcée.

tramway_photos4.jpg
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Ce comite? de suivi a pour objectif d’analyser les conditions d’exploitation et de se?curite? du tramway depuis sa mise en service le 1er septembre dernier et de prendre les mesures ne?cessaires pour l’optimisation du re?seau de tramway. Les circonstances des deux accidents pie?tons survenus Avenue du 8 Mai 1945 et Boulevard Allende ont notamment e?te? examine?es.

Il a globalement e?te? constate? un certain nombre de comportements inadapte?s et dangereux de la part des usagers de l’espace public (Ve?hicules en sens interdit, traverse?es pie?tonnes sans regarder, circulations des ve?los inadapte?es…).

Le comite? a de?cide? de renforcer et de comple?ter l’information sur la se?curite? en direction des usagers et des riverains du tramway dans les prochains jours :

  • Des panneaux rappelant que le Tram est prioritaire seront appose?s sur les principales traverse?es pie?tonnes.
  • Des pictogrammes au sol appelleront a? la vigilance.
  • Mise en place d’un groupe d’observation compose? de l’exploitant du re?seau, des services municipaux et de l’agglome?ration, des services de police charge?s d’analyser les comportements a? risques sur les principaux po?les d’e?changes (Micropolis, Chamars, Orchamps, Gare…).
  • Distribution de flyers d’information en station par – Renouvellement pendant 6 mois d’un poste de charge? d’information se?curite? Tram, destine? aux e?tablissements scolaires de l’agglome?ration (Ecoles maternelles, primaires et e?tablissement du secondaire). 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Et si vous testiez le co-voiturage avec Ginko ?

Et si vous testiez le co-voiturage avec Ginko ?

Nouveau ! • Pour faciliter la mise en relation entre automobilistes qui rejoignent un même secteur dans les trajets du quotidien, l'opérateur de transports Kéolis Besançon Mobilités a alncé à la rentrée Ginko Voit', un service de covoiturage de proximité sous forme d'application, un peu comme un Blablacar local mais gratuit...