Concours de la fonction publique : les candidats ont jusqu'au 15 septembre pour la "Bourse des Talents"

Publié le 20/07/2023 - 11:39
Mis à jour le 20/07/2023 - 11:39

La "Bourse des Talents" est un dispositif destiné aux candidats préparant le concours de la fonction publique. Pour l’année universitaire 2023-2024, la Région dispose de 19 bourses à accorder aux personnes préparant un concours en dehors d’une classe "Prépa Talents". Les candidats ont jusqu'au 15 septembre 2023. 
 

Deux cas de figure. Les bourses Talents peuvent être destinées aux candidats dans des cycles de formation dénommés « Prépa Talents » de certaines écoles de service public et de certains établissements d’enseignement supérieur. Ces aides financières s’élèvent à 4.000 euros par personne. Mais aussi, les bourses peuvent être accordées aux personnes préparant un concours en dehors des classes préparatoires dont le montant est égale à 2.000 euros. 

Pour rappel, ce dispositif est ouvert aux personnes préparant les concours de la fonction publique (catégorie A ou B) :

  • élèves des classes « prépa talents »
  •  étudiants,
  • demandeurs d’emploi,
  • personnes bénéficiant d’un contrat temporaire de travail, ou d’un contrat à durée indéterminée et à temps partiel, ou personnes en reconversion. 

Quels sont les critères d'attribution ? 

Les critères d’attribution des bourses talents sont les ressources des familles et les résultats des études antérieures menées par les candidats. Ces résultats sont appréciés en tenant compte de la situation particulière et des mérites des candidats en particulier leurs difficultés d’origine matérielle, familiale ou sociale, ainsi que la possibilité qui leur est faite d’accéder à des informations de qualité. Ces difficultés sont prises en compte dans le barème appliqué pour évaluer les candidatures.

Les revenus pris en compte sont ceux perçus sur l’année 2022 et ne doivent pas dépasser 33. 100 €. D’un montant annuel de 2 000 €, le versement de la bourse est effectué en deux fois. Il est subordonné à la fréquentation assidue du bénéficiaire, à la préparation au concours et à l’engagement du candidat à se présenter aux épreuves d’admissibilité du concours préparé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt des panneaux photovoltaïques au stade Léo Lagrange de Besançon ?

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.03
légère pluie
le 19/06 à 6h00
Vent
0.8 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
94 %