Coronavirus : situation jugée "préoccupante" dans le Doubs

Publié le 17/12/2020 - 11:49
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:39

La préfecture du Doubs,  en lien avec l'ARS, alerte sur la situation sanitaire. Avec un taux d'incidence à 260 cas pour 100.000 habitants ces sept derniers jours, le Doubs est le département plus touché en Bourgogne Franche-Comté et le second au niveau national après les Ardennes. Une situation et de "mauvais chiffres" qui appellent selon les autorités à la responsabilité des habitants.

 © JC Sexe
© JC Sexe

Sur le taux d'incidence, le Doubs en tête des départements les plus touchés de France par l’épidémie juste derrière les Ardennes. "L’incidence est encore plus préoccupante concernant les plus de 65 ans puisqu’elle s’élève à plus de 320" explique l'agence régionale de santé.

Ces mauvais chiffres se conjuguent à un taux de positivité de l’ordre de 12%, soit près du double de la moyenne nationale.

Transferts de patients

La situation continue de peser sur le système hospitalier régional dans son ensemble à l'hôpital de Besançon et sur l’hôpital Nord Franche-Comté.  Les flux d’entrées à l’hôpital alimentent un plateau désormais supérieur à 1 800 personnes hospitalisées en Bourgogne-Franche-Comté, qui impose des transferts de patients entre établissements de la région et hors région. Dans le Doubs, 169 patients étaient toujours hospitalisés dont 48 en réanimation, soit 120 % des lits de réanimation occupés par des patients Covid-19

Les rappels de la préfecture du Doubs

Le Préfet du Doubs et le directeur général de l’ARS en appellent à la responsabilité de tous les habitants, pour ralentir la circulation du virus et freiner l’épidémie. Ils soulignent les bons réflexes à adopter

  • En cas de symptômes évocateurs de la COVID-19, s’isoler rapidement, se faire tester et prendre contact avec son médecin traitant dans les meilleurs délais
  • n l’absence de symptômes, si l’on a été identifié contact à risque d’un cas confirmé ou probable, s’isoler et se soumettre à un dépistage 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé, immédiatement en cas de symptômes
  • Se faire tester lorsqu’on estime avoir été exposé à un risque de contamination du fait d’un contact sans respect des gestes barrières
  • Appliquer en toutes circonstances les gestes barrières de protection individuelle et collective, y compris dans les occasions familiales et festives.

CODIV-19 dans le Doubs

Sources : data.gouv.fr

Coronavirus Covid-19 Doubs chiffres statistiques

Covid taux occupation lits de réanimation Doubs

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Une quatrième vague également en Bourgogne Franche-Comté ?

Avec un taux d'incidence de 30 cas pour 100.000 habitants (seuil d'alerte à 50) et un taux de positivité des tests à 1,4%, la Bourgogne Franche-Comté est, avec le Centre, la région où la circulation du virus est la moins rapide de France. Toutefois, la circulation du virus est particulièrement active chez les jeunes avec des  taux d'incidence de 105 pour les 20 à 29 ans et de 52 chez les 10 à 19 ans.

Annonces présidentielles : plus de 926.000 rendez-vous de vaccination pris sur Doctolib lundi

Mise à jour ce 13 juillet • "Vous êtes des centaines de milliers à avoir réservé un rdv de vaccination ce soir", a noté ce 12 juillet 2021 le ministre de la Santé Olivier Véran sur Twitter suite aux annonces du chef de l’Etat. "Ca tombe bien, on a des vaccins, des centres ouverts partout et des dizaines de milliers de soignants, pompiers, agents des collectivités qui n'attendent que vous", a-t-il assuré.

Santé

Apéritifs en vacances : les conseils de Chloé Vuillemin, notre diététicienne bisontine

La saison des apéritifs est lancée ! L’été est là, l’allègement des mesures sanitaires nous laisse enfin entrevoir la possibilité de nous retrouver en famille, entre ami.es… Comment profiter de ces moments de convivialité sans entrer dans le cercle vicieux des excès/restrictions/craquages, sans s’imposer ensuite 3 jours de diète ? Toujours la même recette : en dégustant ! Voici les conseils de Chloé Vuillemin, diététicienne à Besançon...

60.000 adolescents ont reçu au moins une injection en Bourgogne-Franche-Comté

Depuis dix jours, la vaccination des adolescents s'accélère. 29,9% des enfants âgées de 12 à 17 ans ont reçu au moins une première injection et 7,6% d'entre eux affichent un parcours vaccinal complet avec deux injections. C'est dans le Doubs que la couverture vaccinale des adolescents est la plus faible à 24 % contre près de 34,5 % en Saône-et-Loire pour une moyenne nationale à 27%.

Une quatrième vague également en Bourgogne Franche-Comté ?

Avec un taux d'incidence de 30 cas pour 100.000 habitants (seuil d'alerte à 50) et un taux de positivité des tests à 1,4%, la Bourgogne Franche-Comté est, avec le Centre, la région où la circulation du virus est la moins rapide de France. Toutefois, la circulation du virus est particulièrement active chez les jeunes avec des  taux d'incidence de 105 pour les 20 à 29 ans et de 52 chez les 10 à 19 ans.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.72
légère pluie
le 25/07 à 0h00
Vent
1.36 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
99 %

Sondage