Covid-19: baisse "sans précédent" des émissions de CO2 (étude)

Publié le 15/10/2020 - 09:30
Mis à jour le 15/10/2020 - 12:17

Les restrictions liées à l’épidémie de Covid-19 ont entraîné une chute sans précédent des émissions de CO2 au premier semestre 2020, plus que pendant la crise financière de 2008 et la Seconde Guerre mondiale, ont indiqué des experts mercredi 14 octobre 2020

 © D Poirier
© D Poirier

Les mesures de confinement prises par les gouvernements pour contrer la première vague du Covid-19 ont causé une baisse drastique des émissions de CO2 liées au transport, à l'aviation et l'énergie, selon une équipe internationale de chercheurs, dont l'étude a été publiée dans Nature Communications.

Se basant sur des chiffres de production électrique, du trafic de véhicules dans plus de 400 villes dans le monde, du nombre de vols ou encore de la production et la consommation, ils ont conclu que cette chute des émissions était la plus importante dans l'histoire récente.

Les émissions de CO2 liées au transport ont plongé de 40% au premier semestre, celles liées à la production d'énergie de 22% et celles liées à l'industrie de 17%, selon l'étude.

Celles liées au logement résidentiel ont décliné de 3%, en dépit du télétravail massif, des chercheurs attribuant ce recul à un hiver anormalement doux qui a limité les besoins en chauffage.

Les chercheurs ont toutefois noté que les émissions avaient renoué avec leurs niveaux habituels en juillet 2020, quand la plupart des pays ont levé les restrictions mises en place.

L'Accord de Paris de 2015 prévoit de limiter la température en-dessous de 2°C, voire à 1,5°C comparé à la période pré-industrielle. Pour tenir cet objectif, il faudrait réduire les émissions de gaz à effet de serre de 7,6% par an entre 2020 et 2030, selon l'ONU.

Les auteurs de l'étude soulignent que la baisse des émissions début 2020 n'aidera pas à une réduction sur le long terme. Il faudrait une "refonte complète" de l'industrie et du commerce pour y parvenir, ajoutent-ils.

"Alors que la baisse des émissions de CO2 est sans précédent, la baisse des activités humaines ne peut pas être la réponse", indique le coauteur de l'étude Hans Joachim Schellnhuber, du Potsdam Institute for Climate Impact Research (PIK). "Nous avons besoin de changements structurels et transformationnels de nos systèmes de production d'énergie et de consommation", dit-il.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Les 10 conseils du Codever pour randonner sereinement

Cet été, un randonneur averti en vaut deux. À l’approche des grands départs en vacances, le Collectif de défense des loisirs verts (CODEVER) souhaite informer les touristes pour qu’ils profitent sereinement de leurs balades, à pied, à vélo, à VTT, à cheval, à moto, en quad etc… Que l’on crapahute en montagne, le long des côtes, en forêt, sur les sentiers ou les chemins, voici la charte de bonne conduite soumise par le CODEVER.

Météo : un week-end ensoleillé mais sous les normales de saison en Franche-Comté

Ce premier week-end de grandes vacances ne se déroulera pas partout en Franche-Comté sous les meilleures hospices. Samedi 12 juillet le soleil sera de la partie mais les températures ne sernt pas très élevées pour un mois de juillet. Le dimanche 14 juillet ce sera un peu mieux et au moins la pluie ne devrait pas s'inviter pour le feu d'artifice selon les prévisions de Météo France…

En images – Les 140 ans de l’Observatoire de Besançon

VIDÉO • Construit en 1884, l’Observatoire des sciences de l’univers de Besançon a fêté mercredi 10 juillet son 140e anniversaire en présence notamment de Anne Vignot, maire de Besançon, Macha Woronoff, présidente de l’université de Franche-Comté, et Philippe Rousselot, directeur de l’observatoire.

Sécheresse 2023 : cinq communes de Haute-Saône reconnues en état de catastrophe naturelle

Par arrêté interministériel du 1er juillet 2024 publié au Journal Officiel du 2 juillet 2024, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour les communes d'Avrigney-Virey, Bussières, Chenevrey-et-Morogne, et Thiénans pour les dommages causés par des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, sur la période de janvier à mars 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.21
ciel dégagé
le 17/07 à 21h00
Vent
2.01 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
82 %